Loading

cité miroir

Charlotte Collot - Communication Coordinator

22, place Xavier Neujean
B-4000 Liège
04 350 99 48
www.citemiroir.be
charlottecollot@calliege.be



Exposition-Evénement - Giacometti, l'Humanité absolue

Du 17/10/2020 au 14/02/2021 - CPI : 14/02/2021

L’exposition «Alberto Giacometti - l’Humanité absolue», initialement programmée du 17 octobre 2020 au 17 janvier 2021 à La Cité Miroir a pu être prolongée jusqu’au 14 février 2021 suite à un accord trouvé avec la Fondation Giacometti à Paris. C’est une excellente nouvelle : l’exposition avait dû fermer ses portes durant un mois (du 29 octobre au 1er décembre) en raison de la crise covid. Depuis la réouverture, des mesures ont été mises en place pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions sanitaires : réservations obligatoires des tickets et des heures de visite, jauge limitée par demi- heure, port du masque obligatoire, vestiaires non accessibles, gel hydroalcoolique à disposition. Ces mesures n’ont pas freiné le public : près de 10 000 personnes sont déjà venues admirer les sculptures et lithographies signées Giacometti. Durant les vacances d’hiver, les créneaux horaires affichaient «complet» en grande majorité. Mais bien sûr, la capacité d’accueil avait été revue à la baisse. Alberto Giacometti - l’Humanité absolue est l’une des premières expositions monographiques d’ampleur de l’artiste en Belgique. Dans une scénographie en harmonie avec l’architecture singulière de La Cité Miroir, l’installation comprend 35 chefs-d’œuvre en bronze de la collection de la Fondation Giacometti et d’exceptionnelles lithographies issues de l’ouvrage mythique de Giacometti, Paris sans fin. Comment « faire une tête » ? Comment représenter un corps, une silhouette ? Voici ce qui anime Giacometti au cours de quelque trente années de création. Plaçant l’homme au centre de ses recherches, il travaille inlassablement sur la figure humaine, notamment sur les motifs de la figure féminine, de la tête et du buste. La sélection d’œuvres, s’étendant sur une trentaine d’années, propose une lecture du travail d’après-guerre de l’artiste le replaçant dans un contexte historique marqué par la philosophie existentialiste de Jean-Paul Sartre. Giacometti fait sa connaissance en 1941 et le fréquente assidument après-guerre : une rencontre entre deux hommes attachés de manière absolue à la liberté. Une exposition créée en co-organisation par la Fondation Giacometti et l’asbl MNEMA-La Cité Miroir Commissariat : Emilie Bouvard, directrice scientifique et des collections, Fondation Giacomett, Paris.