Loading...
Press use only

info@caracascom.com
+32 495 22 07 92

PIERRES ET MARBRES DE WALLONIE ASBL

Francis Tourneur - Director

Rue des pieds d'Alouette, 11
5100 Nanine
32 477 22 38 68
www.pierresetmarbres.be
francis.tourneur@pierresetmarbres.be

Pierre Dethier - President



Exposition - Géologue / Geoloog / Geologist + Stone à l’Espace Wallonie à Bruxelles

Du 17/11/2017 au 17/01/2018

Du 17 novembre 2017 au 17 janvier 2018, l’exposition « Géologue / Geoloog / Geologist + Stone » à l’Espace Wallonie évoque les différentes facettes du métier de géologue et les grandes phases de son évolution. Elle insiste sur l’incroyable géodiversité qui est la marque de notre sous-sol ! Autant de variétés distinctes de roches réunies sur un territoire plutôt restreint, ça constitue un miracle de la Nature. Et l’œil du géologue peut discerner mieux que quiconque les nuances de cette palette et les mettre en évidence et en valeur ! Une approche ludique et didactique à la fois, pleine de couleurs. La pratique de la géologie comme métier reconnu remonte à peu près à deux siècles, quand la discipline est devenue très importante pour exploiter les ressources minérales indispensables à la révolution industrielle. En effet, celle-ci, développée d’abord en Angleterre puis sur le continent (et dans nos régions de façon privilégiée), s’est révélée très gourmande en minerais de toutes sortes et en combustibles, alors majoritairement du charbon. Le sous-sol de l’actuelle Belgique recèle ce genre de richesses parmi bien d’autres et a donc fait depuis longtemps l’objet d’un intérêt soutenu et d’une exploitation organisée, qui est rapidement allée croissante. On a développé en parallèle l’enseignement des disciplines liées à la géologie, notamment dans les universités créées il y a juste 200 ans sous le régime hollandais et dans des écoles spécifiques des mines, proches des bassins. Dès sa création en 1830, la Belgique s’est donc révélée un terroir de prédilection pour le développement des sciences géologiques et on ne compte plus les grands noms de nos compatriotes qui se sont illustrés dans ces disciplines. Parmi les grandes personnalités du XIXe siècle, on retiendra les noms de Jean-Baptiste Omalius d’Halloy, d’André Dumont et d’Édouard Dupont. Un service géologique performant fut mis au point et la cartographie géologique de tout le territoire fut entreprise activement. Avant la première guerre mondiale, la Belgique était le premier pays au monde à disposer d’une carte géologique détaillée et complète, à l’échelle du 40000e. Le XXe siècle a connu bien des évolutions de tous ordres et des catastrophes de tous genres, qui ont profondément changé le paysage socio-économique de notre pays. Les gisements de minerais ont été considérés comme épuisés ou peu rentables et, en aval, la sidérurgie s’est retrouvée bien réduite par rapport à sa grande importance. Les mines de charbon ont fermé les unes après les autres, au sud comme au nord du pays. Les carrières ont vécu des heures difficiles, beaucoup ont fermé ou se sont restructurées pour répondre à la demande, modifiée par les changements de modes de construction et d’aménagements (notamment de voiries). Mais l’industrie extractive continue à tenir une place importante dans le bilan économique de notre pays. Elle alimente en aval une foule d’autres filières parfois insoupçonnées (comme dans l’agro-alimentaire, par exemple). On opère aujourd’hui une distinction un peu artificielle entre roches industrielles et roches ornementales, les deux activités complémentaires restant étroitement liées et régies par un même régime administratif. Les carrières de roches ornementales alimentent majoritairement la construction. Le métier de géologue a bien entendu évolué considérablement et se retrouve à l’aube du XXIe siècle tout aussi indispensable qu’autrefois, mais dans des domaines de plus en plus variés. Outre les secteurs traditionnels précédemment évoqués, le géologue joue aujourd’hui un rôle important dans la gestion de l’eau, la prévention des risques et plus globalement de l’environnement. Les nouvelles technologies ont changé le profil de la recherche et permis des avancées parfois fulgurantes dans la compréhension des phénomènes naturels. Bref, ce scientifique moderne trouve sa place dans le concert actuel des spécialistes soucieux de nous assurer un avenir meilleur ! Le Service géologique de Belgique a été intégré à l’Institut royal des Sciences naturelles et dispose de très riches collections de toutes sortes. Par l’intermédiaire de Marleen De Ceukelaire, plusieurs ensembles d’objets et de documents historiques ont été prêtés pour l’exposition, en évocation du métier de géologue. Par ailleurs, le Service géologique de Wallonie, rattaché au SPW Environnement, gère notamment la réalisation et le suivi de la nouvelle carte géologique de la Wallonie. Le fichier informatique d’une carte géologique réelle a été mis à notre disposition, pour élaborer la carte géologique de rêve qui sert de trame graphique et colorée à toute la scénographie. Le jeudi 30 novembre 2017 aura lieu, à partir de 18h une soirée découverte de l’exposition, en présence de Monsieur Willy Borsus, Ministre Président de la Région Wallonne, assortie d’un cocktail.



139(c)Pierres_et_Marbres_de_Wallonie-.jpg
© Pierres & Marbres de Wallonie