Loading
ABOUT US

DESIGN CALENDAR

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    Rizom
    Rizom est le sixième projet du chef Sang Hoon Degeimbre (L’air du temps**, Liernu) Cette brasserie - et cafeteria - située au cœur du Musée des Arts Contemporains du Grand Hornu et Centre d’innovation et du design, proposera une cuisine à la croisée des cultures. Le bassin wallon est né de différentes migrations, il abrite à la fois un terroir fort et est le berceau d’une réflexion moderne et technologique. La cuisine de Rizom naîtra de ces contrastes, reprenant l’idée du terroir contemporain si chère à Sang Hoon Degeimbre. Rizom partagera une cuisine aux racines diverses mais réalisée avec les produits du marché, locaux et de saison. Le vaste bâtiment classé du restaurant, à l’intérieur du musée sera annoté de quelques sculptures mobiles, propres aux univers architecturaux des autres restaurants du chef Sang Hoon Degeimbre, imaginées par le studio Exsud.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/rizom/926.html

  • BELGIAN ART NOUVEAU BELGE -
    Sortie du premier tome, autour de Victor Horta
    Le 28 novembre prochain sort le premier volume d’un ensemble de quatre tomes scientifiques consacré à l’Art nouveau belge à travers les Arts Décoratifspublié aux Éditions du Musée Horta, « Belgian Art Nouveau: Vision, Design and Craft », une première mondiale. Volontairement ambitieux, celui-ci entend renouveler en profondeur et sur le long terme le regard posé sur la production dans les arts décoratifs en Belgique à la fin du XIXe siècle, à l’occasion de l’émergence de l’Art nouveau. S’inscrivant dans la continuité de l’exposition ‘Collection de collectionneurs’ organisée au Musée Horta au printemps 2019, ce programme de publications intitulé Belgian Art Nouveau: Vision, Design and Craft est mené en collaboration avec toute une série de chercheurs issus du paysage muséal et universitaire belge comme international. Le premier volume, à l’instar des trois autres tomes, met en lumière un petit groupe d’artistes de la période et ouvre le bal avec le célèbre architecte et designer belge, Victor Horta.
    CONTACT : , tel : - mail : - URL : http://caracascom.com/fr/sortie-du-premier-tome-autour-de-victor-horta/960.html

  • SCHIEPERS GALLERY | CONTEMPORARY GLASS -
    02/02/2019 > 20/04/2019 - Schiepers Gallery 2019
    Sue Schiepers a ouvert la première et l'unique galerie spécialisée dans l’art du verre en Belgique. En 2019, Sue Schiepers présente trois expositions : du 2 février au 20 avril Baldwin & Guggisberg; du 11 mai au 3 août Kait Rhoads; et du 28 septembre au 21 décembre Christine Vanoppen & Wouter Bolangier. Baldwin et Guggisberg (É.-U. et Suisse) Le natif de New York Philip Baldwin et la Suissesse Monica Guggisberg travaillent ensemble depuis 1980 et ont appris les ficelles du métier en Suède. Encore étudiants, ils assistaient Wilke Adolfsson et Ann Wolff avant de quitter la Suède en 1982 pour fonder leur propre studio en Suisse. Les artistes ont continué à expérimenter le verre durant vingt ans en Suisse, ont déménagé à Paris en 2001 puis au pays de Galles en 2015, où ils vivent et travaillent actuellement. Après le succès de leur exposition dans la cathédrale de Canterbury, le duo met le cap sur la Belgique. Kait Rhoads (É.-U.) Kait Rhoads est une sculptrice américaine qui vit et travaille à Seattle. Elle utilise les cannes et murrine traditionnelles (technique de verre italienne) de manière innovante pour créer des structures. Christine Vanoppen et Wouter Bolangier (Belgique) L’œuvre de Christine Vanoppen touche divers domaines d’application et cherche constamment à étendre le champ des possibilités. Elle fait des expériences avec toutes sortes de techniques et de matériaux et puise son inspiration dans l’architecture et les structures naturelles. Wouter Bolangierest tombé dans l’art du verre à 16 ans. Aujourd’hui, il travaille principalement avec le verre, l’acier inoxydable et le caoutchouc. Son œuvre nous transporte dans un monde d’objets qui semblent immobiles, mais qu’une infinité de scintillements, reflets et nuances de couleurs ensorceleurs viennent ressusciter. Il s’en dégage une grande fragilité. Chaque moment apparemment stable est illusoire.
    CONTACT : Sue Schiepers, Dokter Willemsstraat 30, B-3500, Hasselt, tel : +32 476 968806 - mail : sue@schiepersgallery.com - URL : http://caracascom.com/fr/schiepers-gallery-2019/869.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    23/06/2019 > 13/10/2019 - Exposition - Design On Air
    Invisible, intangible, immatériel. Mais aussi omniprésent et vital, puisque sans air, aucune vie n’est possible sur terre. Scientifiques et philosophes partagent avec des designers contemporains leur fascination pour l’air. L’exposition Design on air qui se tient au CID, centre d’innovation et de design au Grand-Hornu, explore les relations entre le design et l’air, le plus irréel et à la fois le plus essentiel des quatre éléments. L’air est – pour le moment – gratuit et disponible pour tous. Mais dans l’Anthropocène, il est de plus en plus menacé et nécessite une protection. Quel rapport à l’air les designers entretiennent-ils ? Qu’en font-ils ? Que représente l’air à leurs yeux ? Est-il pertinent d'associer air et design ? L’exposition Design on air appréhende la thématique de l’air sous divers angles, du matériau gonflable à l’injection de gaz dans des processus de fabrication ; de l’air en mouvement à la question de la qualité de l’air. Si la recherche de matériaux et techniques de production innovants ou la recherche d’atouts fonctionnels, comme la sécurité et le confort, prend parfois le dessus, l’air évoque surtout la magie du volatil, du fugace, de l’éthéré. Sans toutefois que l’un n’exclue l’autre.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-design-on-air/845.html

  • MUSEE HORTA (SAINT-GILLES) - http://www.hortamuseum.be
    04/09/2019 > 15/12/2019 - Exposition - Marie-Ange Guilleminot occupe la Maison Horta
    Le Musée Horta invite l’artiste et performeuse française Marie-Ange Guilleminot à investir sa maison-atelier le temps d’une exposition. Un dialogue qui résonne comme une évidence entre l’architecte, réputé pour sa passion des savoir-faire et le raffinement, la pensée singulière de Marie-Ange Guilleminot, de son alphabet des formes et de ses sculptures d’usage qui se fondent dans ce décor art nouveau. L’artiste poursuit son fil rouge autour du concept de maison-de-vie. sa pratique se situe dans la relation à l’autre, où l’objet devient prétexte, interstice, espace entre ; son œuvre est à la lisière du visible et s’inscrit dans un décor où le geste a son importance, où les savoir-faire deviennent matrice d’une vision toute personnelle. Invitée à faire œuvre par le passé dans la maison de Pierre Loti, la Villa Savoye ou la Villa Noailles en France, Marie-Ange Guilleminot aime à se fondre dans ces lieux chargés d’histoire tout en préservant son adn d’artiste plasticienne ;ici, jouer des arabesques et des courbes, des transparences et de la lumière ; comme si ses œuvres étaient naturellement attendues, invitant le visiteur à un autre regard. Un dialogue s’installe naturellement entre les deux créateurs sur leurs influences respectives, de William Morris au Japon, passion qu’ils partagent tous deux. Un parcours qui met en lumière l’intelligence de la main et l’attention portée à la matière, dentelle, coton, feutre pure laine vierge comme le livre de seuil qui nous accueille dès l’entrée ; des propositions poétiques qui réenchantent la vie domestique de la maison, offrent un jeu de correspondances avec les matériaux : bois exotique, pierre, bronze, mosaïque...dans la partie noble, une scénographie se déploie : infinité des possibles avec les assiettes du service alvéole dans la salle à manger, jeu de matière et de lumière, avec le iko et sonkimono mémoire de hiroshima dans le boudoir au sortir du bain, et la garde-robe made in france dans la chambre de monsieur... dans le bureau de Horta, le paravent et son salon de transformation avec sa forme dodécagonale posée sur la grande table de travail, à côté duquel se trouve le chapeau-vie, sculpture textile, pièce emblématique de l’artiste. Marie-Ange Guilleminot aime à tisser des liens, ici dans le respect d’une prouesse architecturale visionnaire pour l’époque, comme celle du Baron Horta. Nathalie Guiot, commissaire
    CONTACT : Benjamin Zurstrassen, Rue Américaine, 27, 1060, Bruxelles, tel : 32.494.32.06.56 - mail : B.zurstrassen@hortamuseum.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-marie-ange-guilleminot-occupe-la-maison-horta/942.html

  • SCHIEPERS GALLERY | CONTEMPORARY GLASS -
    28/09/2019 > 22/12/2019 - ​Exposition - Christine Vanoppen & Wouter Bolangier
    L’œuvre de Christine Vanoppen touche divers domaines d’application et cherche constamment à étendre le champ des possibilités. Elle fait des expériences avec toutes sortes de techniques et de matériaux et puise son inspiration dans l’architecture et les structures naturelles. Wouter Bolangier est tombé dans l’art du verre à 16 ans. Aujourd’hui, il travaille principalement avec le verre, l’acier inoxydable et le caoutchouc. Son œuvre nous transporte dans un monde d’objets qui semblent immobiles, mais qu’une infinité de scintillements, reflets et nuances de couleurs ensorceleurs viennent ressusciter. Il s’en dégage une grande fragilité. Chaque moment apparemment stable est illusoire.
    CONTACT : Sue Schiepers, Dokter Willemsstraat 30, B-3500, Hasselt, tel : +32 476 968806 - mail : sue@schiepersgallery.com - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-christine-vanoppen-wouter-bolangier/880.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    24/11/2019 > 08/03/2020 - Exposition - Nature morte / Nature vivante
    La langue française utilise l’expression nature morte pour désigner ce domaine de la peinture qui aborde la nature d’une manière sensuelle et qui souvent induit une référence moralisante à la vanité humaine et au caractère éphémère de toute chose. C’est précisément cette vanité humaine qui aujourd’hui semble favoriser l’impermanence de la nature. L’exposition thématique Nature morte / Nature vivante au CID - centre d’innovation et de design au Grand-Hornu (Belgique) - tente d’interroger la relation entre l’homme et la nature, entre le sujet et l’objet au travers du design, de l’art et de l’architecture. L’exposition veut attirer l’attention sur les comportements humains qui révèlent la fragilité de l’équilibre entre l’homme et la nature. On peut imaginer la probabilité d’une persistance de la nature dans ses diverses formes, de la matière vivante aux actions plus ou moins importantes d’extériorisation des éléments qui la composent. Ce que nous considérons matière morte ou inerte relève en définitive du concept de « temps ». Sur terre/dans la nature, chaque état de la matière est un instantané dans un long processus évolutif. Le charbon est une étape de la matière organique, la pierre en est une autre. Quand nous brûlons du bois, nous accélérons le processus de transformation. Nous pouvons intervenir sur des processus naturels sans nécessité, indépendamment de toute considération fonctionnelle ou esthétique, ou en dehors de toute cupidité. Avec Nature morte / Nature vivante, nous voulons marquer une étape dans cette réflexion et questionner les processus ; nous voulons mettre au jour ces lignes de pensée qui interrogent les interventions humaines, les travaux d’esprits créatifs qui nous font réfléchir à notre condition d’observateur en tenant compte des éléments naturels. L’idée que rien n’est figé mais que tout change continuellement -même lentement- doit nous faire réfléchir à l’importance de nos interventions sur le processus naturel pour l’avenir de notre environnement. Beaucoup d’artistes, de designers envisagent les éléments naturels de différents points de vue et critiquent les actions inconsidérées qui entraînent des conséquences catastrophiques. Parfois activistes, parfois poètes...
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-nature-morte-nature-vivante/875.html

  • EURANTICA FINE ART FAIR 2020 - www.eurantica.be
    28/03/2020 > 31/03/2020 - Eurantica Brussels Fine Art Fair
    Tableaux modernes, meubles anciens ou design, bijoux ou encore toiles de maitres flamands seront au rendez-vous dans le Palais 1 de Brussels Expo à l’occasion de l’édition 2020 d’Eurantica Brussels qui ouvrira ses portes du 28 au 31 mars 2020. La foire rassemblera 97 exposants belges et étrangers qui occuperont cette année une surface élargie de 15%. Eurantica proposera aussi un restaurant intégré en open space. Cette formule dynamique vient renforcer le caractère convivial de cette foire réputée pour ses allées animées par une clientèle fidèle et avertie. Attirée par le haut potentiel de découverte de la foire, ce public d’amateurs et collectionneurs est chaque année rejoint par une jeune génération aux goûts des plus éclectiques. Le Design et l’Art nouveau seront bien représentés cette année, entre autres par la galerie Thibaut Wolvesperges Art and Furniture (Bruxelles) – où le 18ème côtoie le 20ème. Les amateurs pourront découvrir des pièces rares Gustave Serrurier-Bovy, grand nom de l’Art nouveau en Belgique ou Jules Wabbes, qui incarne le design vintage chic et sobre. Bie Baert et Frank Van Laer élargiront l’offre de mobilier et d’objets d’art avec des stands inspirants. Axel Pairon (Anvers) surprendra avec sa sélection d’œuvres design et contemporaines. Les maîtres anciens seront également à l’honneur, et tout particulièrement les maîtres flamands présentés à la Galerie Barrez (Paris) mais aussi chez Frederik Muller Antiek (Anvers). Le tableau moderne sera là en force, défendu par de grands spécialistes comme les galeries anversoises Raf Van Severen, NF Art Gallery ou de Beukelaer-Nordin Fine Arts. Le bijou, secteur extrêmement actif et traditionnellement bien représenté à la foire, connaîtra quant à lui quelques habitués et nouveaux venus. À noter également la participation de la Maison Riondet (Lyon), spécialisée dans les montres de collection. Le dynamisme de la foire et son organisation solide attire un grand nombre de galeries françaises, qui sont séduites par le public de choix d’Eurantica et n’hésitent pas à adapter leur offre au marché belge comme la Galerie Barrez, Bernard Bouisset, la Galerie Lassus, la Galerie Laurence Fayolle ou encore, la Galerie Humeurs (première participation). On notera également la présence, pour la première fois, de Rosat Antiques Fine Silver, spécialisée dans l’argenterie venue de Suisse, et celle de galeries fidèles comme la Galerie Louis et de Egbert Eibel - une première - venues d’Allemagne, ou encore de la Galerie Tandem et Het Ware Huis, spécialisées dans l’Art nouveau et basées aux Pays-Bas.
    CONTACT : Luc Darte, Axis Gate, rue Fond Cattelain 2, 1435, Mont-St-Guibert, tel : 0475 89 07 89 - mail : luc.darte@easyfairs.com - URL : http://caracascom.com/fr/eurantica-brussels-fine-art-fair/710.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    29/03/2020 > 26/07/2020 - Exposition - Serial Eater
    L’exposition SERIAL EATER décortique trente années d’expérimentations et de réflexions autour de l’«objet alimentaire». Depuis son développement dans les 1990 jusqu’à son implication actuelle, l’analyse du Food design va permettre de comprendre les évolutions dans les habitudes de consommation et les prises de conscience face au food system. Quel type de consommateur sommes-nous, comment évaluer notre impact dans le schéma actuel et qu’allons-nous accepter dans nos assiettes ? Dans une approche parfois anxiogène du futur alimentaire, le Food design interroge nos comportements, nos désirs et nos doutes en tant que mangeur. Il propose également une vision plus ludique de notre relation à la nourriture mais sans en oublier son objectif premier: nourrir l’estomac, les yeux et l’esprit. Commissaire : Benjamin Stoz
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-serial-eater/963.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    31/05/2020 > 13/09/2020 - Exposition - Plant Fever, Towards A Plant-Conscious Design
    À travers les projets open source et le design de produits, mais aussi les technologies émergentes et le design alimentaire, Plant Fever se propose de regarder au-delà de l’engouement actuel pour les plantes et de considérer l’avenir du design et des êtres humains dans une perspective végétale. L’exposition examinera les solutions actuelles et les scénarios futurs d’interactions possibles avec le monde végétal. Sous l’impulsion de découvertes récentes, la compréhension du monde végétal évolue et incite à davantage d’expérimentations en rapport avec les plantes. Faisant écho aux propos de l’écologiste américain Baldwin qui suggère que «nous essayions de penser comme les plantes», des designers, mais aussi des scientifiques et des ingénieurs, étudient le comportement des plantes et apprennent à penser comme elles dans l’espoir de nous aider à faire face aux questions environnementales et sociales d’aujourd’hui et de demain. Ces conclusions s’accompagnent de nouvelles tendances en matière de plantes et de décoration d’intérieure allant bien au delà du simple besoin d’ornementation. Une nouvelle aspiration que l’exposition étudiera à travers des objets qui nous aident à comprendre les plantes tout en réinventant notre relation avec elles. En détaillant les recherches d’éminents penseurs contemporains – comme le botaniste français Francis Hallé et le chercheur italien Stefano Mancuso –, Plant Fever s’attarde sur le rôle décisif que les plantes joueront dans la conception d’un avenir plus durable. Des algues au washi en passant par le coton et le chanvre, les hommes se servent depuis des siècles des plantes pour se nourrir, se vêtir et se loger. Mais l’essor des matériaux non biodégradables a créé des problèmes environnementaux considérables et suscité un sentiment croissant d’aliénation par rapport à la nature. Désireux de lutter contre la surconsommation et le gaspillage, de plus en plus de designers optent pour des produits dérivés des plantes comme matières premières dans la construction.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-plant-fever-towards-a-plant-conscious-design/964.html

  • BRUSSELS DESIGN SEPTEMBER - http://www.designseptember.be
    01/09/2020 > 30/09/2020 - ​Brussels Design September 2020
    Brussels Design September, devenu le rendez-vous incontournable des passionnés du design, englobe plus de 100 évènements culturels et commerciaux à Bruxelles. La ville devient, pendant un mois la plateforme de rencontre de nombreux designers belges et internationaux. Brussels Design September se décline en plusieurs évènements, comme des expositions, des conférences, un parcours Arts&Crafts, le Commerce Design Awards ou encore le Brussels Design Market. Autant de lieux de dialogue et de rencontres entre designers, architectes, et amoureux du design. Un véritable parcours urbain à découvrir dans les magasins, pop-up stores, galeries et espaces culturels.
    CONTACT : Roel Rijssenbeek, tel : 32 349 35 95 - mail : Roel@best.be - URL : http://caracascom.com/fr/brussels-design-september-2020/695.html