Loading...
Press use only

ART CALENDAR

  • BELGIAN OWL - http://www.belgianwhisky.com
    Belgian Owl - Un whisky sur la Route du Rhum
    Etienne Bouillon, le distillateur de Belgian Owl s’allie, au projet de Morgane et finance la course de la jeune navigatrice grâce à la production d’une série limitée de 1 100 bouteilles à l’image de la Route du Rhum. Le Whisky belge accompagnera la navigatrice bretonne sur les océans jusqu’en Guadeloupe donc dès le 4 novembre et pendant toute la Route du Rhum 2018, la plus mythique des transatlantiques. Unis pour la planète, Morgane Ursault Poupon et le whisky single malt Belgian Owl expriment leur attachement au respect de l’environnement à travers ce projet. De son côté, Morgane a créé UP Sailing, un projet dans le cadre duquel elle navigue et réalise des actions concrètes pour sensibiliser à la protection de la planète. Du sien, l’entreprise Belgian Owl produit un whisky dans le plus grand respect de l’environnement. Belgian Owl sponsorise sa course grâce à la production d’une série limitée de 1.100 bouteilles à l’image de la Route du Rhum, qui seront vendues à travers une campagne de crowdfunding. L’eau est l’élément qui nous unit. Morgane, qui veut dire « vient de la mer », vibre grâce à elle. Belgian Owl, « le hibou belge », puise son eau pure dans la nappe phréatique sur le site même de la distillerie afin de créer un whisky d’excellence. Morgane se jette à l’eau le 4 novembre prochain sur la Route du Rhum. Grâce aux dons de ses fans et des fans du Whisky belge, elle portera un message commun « Unis pour la planète » jusqu’à l’autre bout de l’océan.
    CONTACT : Etienne Bouillon, 7, Hameau de Goreux, B-4347, Fexhe-le-Haut-Clocher, tel : 0475 69 99 87 - mail : etienne.bouillon@belgianwhisky.com - URL : http://caracascom.com/fr/belgian-owl-un-whisky-sur-la-route-du-rhum/854.html

  • MUDIA - L'ART AUTREMENT - www.mudia.be
    OUVERTURE D'UN NOUVEAU MUSEE INEDIT DANS LA PROVINCE DU LUXEMBOURG EN SEPTEMBRE 2018
    À la rentrée 2018 s’ouvre dans la Province du Luxembourg une nouvelle attraction-musée, le MUDIA. Avec plus de 300 œuvres et suivant une approche didactique singulière, l’ouverture du MUDIA se positionne sur la scène nationale belge et transfrontalière comme l’un des événements incontournables de l’année 2018. Initié par un amateur d’art belge mais appuyé par l’apport de collections privées belges et internationales, le MUDIA réunit de nombreux chefs-d’œuvre originaux de grands noms de la Renaissance jusqu’à l’époque contemporaine tels que Véronèse, Brueghel, Rodin, Spilliaert, Van Dongen, Wouters, Picasso, Modigliani, Giacometti, Magritte, Hergé, Franquin, Geluck, etc. Peintures, sculptures, dessins, BD, photographies, cinéma,… cohabitent dans un parcours ludique, digital et high-tech, qui invite le public à participer tout en lui permettant d’apprendre en s’amusant et de comprendre l’univers de l’Art et son évolution. Un film d’animation inédit expliquant l’Histoire de l’Art et ses mouvements a été produit spécialement pour le MUDIA et est proposé aux visiteurs et aux enfants. Une quarantaine de jeux, tableaux animés, vidéos ou tests amusants ponctuent également la visite qui s’étend sur vingt salles et couvre sept siècles d’Histoire de l’Art. Le MUDIA s’implante en plein cœur du village de Redu, déjà réputé comme Village du Livre, dans un ancien presbytère entièrement réaménagé par un bureau d’architecture de la région.
    CONTACT : Karlin Berghmans, Place de l'Esro, 6890, Redu, tel : - mail : kb@mudia.be - URL : http://caracascom.com/fr/ouverture-d-un-nouveau-musee-inedit-dans-la-province-du-luxembourg-en-septembre-2018/769.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    Nouvelle direction au Musée Royal de Mariemont
    Succédant à Marie-Cécile Bruwier, directrice scientifique du Musée depuis 2005, Richard Veymiers prend la tête de l’Établissement scientifique et pose son regard de chercheur et d’enseignant sur le Musée; un regard résolument international, interculturel, pédagogique et sociétal. Accroître la visibilité, l’engagement didactique et l’impact culturel sont ses axes de valorisation institutionnelle qui visent à positionner Mariemont au rang de grand musée européen.À la suite d’un parcours professionnel qui l’a amené de maintes fois à l’étranger, au sein de diverses cultures scientifiques et muséales, Richard Veymiers a choisi de revenir dans sa région et de s’investir dans sa vie culturelle de manière durable, sur le long terme. Le choix de poser sa candidature au Musée royal de Mariemont vient tant de son attachement pour les collections, qu’il qualifie de ponts entre les cultures, que de sa connaissance du terrain. Richard Veymiers est en effet un habitué des salles du Musée, ayant participé par exemple au comité scientifique de l’exposition « Mémoires d’Orient. Du Hainaut à Héliopolis » en 2010 ou à celui de l’exposition « Dieux, Génies et Démons en Égypte Ancienne » en 2016 ou ayant coédité certaines publications autour des thèmes qui lui sont chers : les sociétés antiques - égyptiennes, grecques et romaines en particulier -, le polythéisme et ses manifestations matérielles, ou encore la biographie culturelle des objets.
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/nouvelle-direction-au-musee-royal-de-mariemont/841.html

  • LA BOVERIE - VILLE DE LIÈGE - http://www.liege.be/culture/musees/boverie-beaux-arts-expos-liege
    La Boverie accueille des œuvres à la renommée mondiale : Malevitch, Paicasso, Delaunay
    Ce vendredi 5 octobre 2018, la Ville de Liège aura l’immense joie d’enrichir les œuvres du Musée de la Boverie grâce à un prêt généreux issu d’une collection privée, en coulant ce geste par la signature d’une convention entre les deux parties concernées. Cette convention concerne la mise en dépôt, pour une durée de dix ans, de quatre œuvres d’artistes à la reconnaissance internationale au sein du Musée de la Boverie. C’est une opportunité exceptionnelle pour les musées de Liège, et plus particulièrement pour La Boverie, qui accueillera en ses murs, des œuvres majeures aux qualités esthétiques remarquables afin de les faire découvrir à ses visiteurs. 2) Les œuvres Cette mise en dépôt permettra au Musée de La Boverie d’accueillir les quatre œuvres suivantes : Kasimir Malevitch Réalisme pictural d ́une paysanne en deux dimensions (Carré rouge) 1915 Technique : huile sur toile Kasimir Malevitch Machine à coudre 1913 Technique : huile sur toile Pablo Picasso Deux Têtes 1909 Technique : huile sur toile Robert Delaunay Formes Circulaires - Lune No.3 1913 Technique : encaustique sur toile «Etonnamment, relève Régine Rémon, Conservatrice au Musée des Beaux-Arts de La Boverie, les quatre œuvres se situent dans une période très courte, de 1909 à 1915, témoins de l’intérêt du collectionneur pour des courants stylistiques d’avant-garde, émergeant en ce début du XXe siècle : le cubisme, le futurisme, et le suprématisme russe». «Les deux œuvres de Malevitch viennent combler une lacune importante au niveau des collections du musée : ce peintre majeur y était jusqu’ici totalement absent, y compris dans la collection en donation du mécène Fernand Graindorge,» poursuit la Conservatrice. «La composition très caractéristique de Robert Delaunay, «Formes circulaires» (1913), où sont affirmés des mouvements de couleurs perçus simultanément, selon les mots de Delaunay, vient répondre à la peinture à la gouache de son épouse Sonia Delaunay, de 1955, et offerte par l’artiste à la Ville de Liège quatre ans plus tard.» Enfin, cerise sur le gâteau, la toile « Deux têtes » peinte par Picasso en 1909, deux ans après l’œuvre- charnière « Les Demoiselles d’Avignon », et postérieure seulement de six ans de notre « Famille Soler » (1903), qui fait actuellement la une de l’exposition « Picasso, bleu et rose » au Musée d’Orsay à Paris, démontre une fois encore l’inventivité de ce génie. L’œuvre permet enfin au musée d’évoquer le cubisme, mouvement qui a révolutionné l’histoire de l’art. Ces quatre œuvres seront très rapidement exposées à La Boverie plusieurs mois, de décembre 2018 à la rentrée académique 2019. Elles constitueront une des surprises majeures de ce nouvel accrochage visant à mettre en lumière la richesse de nos chefs-d’œuvre», conclut la Conservatrice. La Ville de Liège souligne la qualité remarquable de cette mise en dépôt et remercie vivement le prêteur qui a souhaité rester discret.
    CONTACT : Laura Dombret, tel : - mail : laura.dombret@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-boverie-accueille-des-oeuvres-a-la-renommee-mondiale-malevitch-paicasso-delaunay/849.html

  • ATOMIUM (60th Anniversary) - http://www.atomium.be/
    21/09/2017 > 10/09/2018 - Exposition - Magritte - Atomium Meets Surrealism
    RENÉ MAGRITTE ET L’ATOMIUM, DEUX MONUMENTS DU PATRIMOINE BELGE, VOUS PROPULSENT DANS UNE EXPÉRIENCE QUI INTERPELLE TOUS LES SENS, UN ÉVÉNEMENT INCONTOURNABLE POUR TOUS LES PUBLICS. MAGRITTE COMME VOUS NE L’AVEZ JAMAIS VU. UN RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER! Cinquante ans après la disparition de René Magritte, l’Atomium propose un hommage unique à l’une des grandes gures belges du surréalisme. À partir du 21 septembre 2017, l’Atomium invite les jeunes et les moins jeunes à découvrir René Magritte de manière ludique et surprenante. A travers une scénographie innovante, certaines des œuvres essentielles du maître belge du surréalisme se mettront en scène : transformées en décors et disséquées en détail, elles plongent le visiteur dans l’univers surréaliste de René Magritte. Pénétrez dans le monde féerique du plus grand artiste belge. Zigzaguez entre ses silhouettes au chapeau melon, ses nuages et ses oiseaux. Découvrez le message secret qui se cache derrière ses peintures, explorez des décors extraordinaires et savoureux ces chefs-d’œuvre.
    CONTACT : Julie Almau Gonzalez, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Julie.Almau.Gonzalez@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-magritte-atomium-meets-surrealism/642.html

  • BELGIAN OWL - http://www.belgianwhisky.com
    01/03/2018 > 31/10/2018 - Saison touristique 2018 : Une visite didactique à la rencontre du terroir
    Nichés au cœur de la distillerie, les deux alambics venus tout droit d’Ecosse invitent les visiteurs à partager la passion de The Owl Distillery pour le whisky. C’est l’occasion de fouler la Hesbaye, terroir sur lequel l’orge grandit apportant tout son caractère à Belgian Owl. Au fil de la visite, les secrets de fabrication d’un whisky single malt 100% belge seront transmis aux visiteurs. Tous les sens seront finalement mis en éveil lors d’une double dégustation : Origine (le distillat non vieilli) et Identité (le whisky single malt vieilli pendant 36 mois). A cette occasion, le joyau du whisky belge propose trois différents types de visite.
    CONTACT : Etienne Bouillon, 7, Hameau de Goreux, B-4347, Fexhe-le-Haut-Clocher, tel : 0475 69 99 87 - mail : etienne.bouillon@belgianwhisky.com - URL : http://caracascom.com/fr/saison-touristique-2018-une-visite-didactique-a-la-rencontre-du-terroir/746.html

  • ATOMIUM (60th Anniversary) - http://www.atomium.be/
    23/03/2018 > 31/12/2018 - L'Atomium a 60 ans
    Pour ses 60 ans l’Atomium lancera dès mars 2018 diverses activités, expositions, évènements et produits pour être toujours le lieu symbole de Bruxelles et de la Belgique. Les activités prévues cette année, débuteront les 23, 24 et 25 mars 2018 avec un grand week-end festif qui marquera cet anniversaire. A cette occasion, l'Atomium présentera une bande dessinée inédite, « Sourire 58 », réalisée par Patrick Weber et Baudouin Deville, deux fans des fifties et de l’Expo 58. Outre trois expositions montrées à l'Atomium et au ADAM – Brussels Design Museum, reprises sous le titre générique Galaxy 58, de nombreux évènements ponctuent le programme d'animations toute l'année : festival de rock, feux d’artifices durant l’été et grande brocante vintage,... Des éditions limitées sont également au programme pour l’occasion, dont une montre signée MeisterSinger ou encore une cuvée de bière proposée par la brasserie de Flobecq, la Flo58. Un concert exceptionnel de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie clôturera la manifestation à l’automne 2018.
    CONTACT : Julie Almau Gonzalez, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Julie.Almau.Gonzalez@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/l-atomium-a-60-ans/687.html

  • ATOMIUM (60th Anniversary) - http://www.atomium.be/
    23/03/2018 > 01/01/2019 - Galaxy 58 - Exposition The People of 58 (60th Anniversary of the Atomium)
    A l’aube des Golden Sixties, l’Expo 58 est la première manifestation internationale depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Célébrant la paix retrouvée, l’humanisme et la modernité : l’Expo 58 a marqué les esprits et appartient depuis lors à la mémoire collective des belges. Tout le monde en a un souvenir, une anecdote, une photo de famille. A l’occasion de son soixantième anniversaire, l’Atomium et le ADAM - Brussels Design Museum - célèbrent cet événement magique et glamour à travers un programme de trois expositions regroupé sous le titre générique de Galaxy 58. The People of 58 constitue une extension de l’exposition permanente de l’Atomium. A travers de nombreux documents, des vidéos, des photographies, des objets et costumes pour la plupart inédits : il s’agit de de s’intéresser plus particulièrement aux gens qui ont fait l’Expo 58 en se replongeant dans l’ambiance, l’atmosphère et l’expérience d’alors.
    CONTACT : Julie Almau Gonzalez, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Julie.Almau.Gonzalez@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/galaxy-58-exposition-the-people-of-58-60th-anniversary-of-the-atomium/736.html

  • LES JARDINS D'EAU D'ANNEVOIE -
    31/03/2018 > 03/11/2018 - Saison touristique 2018
    Un an après l’acquisition des Jardins d’eau d’Annevoie par son nouveau repreneur, Ernest-Tom LOUMAYE, l’heure est au premier bilan. Depuis son rachat à la Région wallonne le 10 mars 2017, le gynécologue-obstétricien belge, Ernest-Tom Loumaye et son épouse, Anne-France LOUMAYE, se sont donnés pour mission de rendre à ce domaine le statut de Patrimoine Exceptionnel de Wallonie qu’il a perdu en 2009. Pour cela, dès 2017, en s’entourant des meilleurs experts belges dans le domaine, le couple a entamé les premières phases des travaux de restauration.
    CONTACT : Nathalie de Changy, Rue des jardins 37, 5537, Annevoie, tel : +32 (0)82 67 97 97 - mail : ndechangy@hotmail.com - URL : http://caracascom.com/fr/saison-touristique-2018/713.html

  • BOIS-DU-LUC - MMDD - BOËL - 150 ANS LA LOUVIERE -
    25/05/2018 > 30/11/2018 - Exposition - Boël, Une Usine dans la Ville
    A l’occasion du 150e anniversaire de la ville de La Louvière, le site minier du Bois-du-Luc propose de revisiter les 150 ans de cohabitation entre La Louvière et les Usines Gustave Boël (UGB). Une rétrospective sur l’une des principales industries sidérurgiques de Belgique, présentée dans un lieu emblématique de la révolution industrielle. La rétrospectivefera la part belle aux liens étroits que l’entreprise a tissés avec la ville en évoquant l’histoire patrimoniale et économique de l’usine, celle des travailleurs, l’évolution urbaine de La Louvière et l’avenir des industries dans la ville de demain. Développement synchro d’une ville et d’une usine L’axe « historique »mettra en parallèle l’évolution de la ville qui se développe au même rythme que l’usine. Une double ligne du temps servira de repère et retracera parallèlement l’histoire nationale et internationale. Des objets de l’usine (boulons, moules en bois, outils, plaques émaillées, etc.) seront exposés le long du parcours. Parole aux anciens travailleurs des Usines Gustaves Boël (UGB) L’axe « humain »est consacré aux hommes et aux femmes des UGB, aux ouvriers, employés ou cadres, aux louviérois et aux travailleurs venus d’autres horizons. Les visiteurs s’introduiront dans un caisson de forme rectangulaire afin d’écouter les six témoignages d’anciens travailleurs de Boël recueillis par l’Institut d’Histoire ouvrière, économique et sociale (IHOES). Deux autres parties extérieures au caisson mettront en lumière l’intimité des travailleurs des UGB par le biais d’histoires racontées ainsi que leur évolution tant sur le plan social que professionnel. L’inéluctable empreinte de l’usine dans la ville L’axe « urbain »évoquera l’espace occupé par ces industries en incluant ceux dédiés au logement du personnel, aux divers espaces socio-culturels, au développement des voies de communication et à l’agrandissement in fine du tissu urbain. Placé au centre d’un dispositif panoramique à 180°, le visiteur deviendra le temps d’un mini-mapping, l’explorateur de ces évolutions clés toujours tangibles dans l’environnement immédiat de la ville de La Louvière. L’empreinte verte de l’usine dans la ville de demain L’axe « avenir » envisagera de manière générale la place que pourrait avoir l’usine dans le futur, à l’heure des enjeux écologiques auxquels les usines installées en milieu urbain sont confrontées depuis quelques années. Des expériences nouvelles montreront les différents aspects de l’implantation d’usines de grande envergure dans le paysage de demain où se développeront les énergies renouvelables et des solutions pour contrecarrer les problèmes de pollution. Des exemples variés illustreront cette thématique en passant de la micro usine (usine.io) au colosse industriel (Boeing) tout en évoquant la reconversion de friches de Bilbao à l’essai louviérois Keramis et la création de fermes urbaines.
    CONTACT : Anne Jacquet, Rue Saint-Patrice 2b, 7110, Houdeng-Aimeries, tel : - mail : anne.jacquet@ecomuseeboisduluc.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-boel-une-usine-dans-la-ville/751.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    26/05/2018 > 02/12/2018 - Au temps de Galien - Un médecin grec dans l'Empire Romain
    En suivant la vie du médecin grec Galien de Pergame (129 - env. 216 ap. J.-C.) comme fil conducteur, l’exposition se propose de décrire les pratiques médicales, pharmacologiques et sanitaires de l’empire romain aux premiers siècles de notre ère. Galien est un homme de son temps. Les écrits prolifiques du célèbre praticien, ses centres d’intérêt très variés, ses voyages et l’ampleur de sa clientèle permettent de traiter de nombreux thèmes et nous offrent un parcours géographique et sociologique autour de la Méditerranée sous la Pax Romana. Vingt ans après l’exposition Au temps d’Hippocrate. Médecine et société en Grèce antique, qui avait connu un réel succès à Mariemont, l’actuel projet Au temps de Galien soulignera l’évolution thérapeutique et anatomique, mais également la constance de la pharmacopée et du système des quatre humeurs, pendant les sept siècles qui séparent Hippocrate, « le Père de la Médecine », et Galien « le Prince de la Médecine ». La réflexion autour de l’œuvre de Galien, de ses questionnements et de sa postérité permettra d’apprécier, sans anachronisme, quels furent effectivement son apport et son rôle, non seulement de son vivant, depuis les gladiateurs de Pergame jusqu’aux empereurs de Rome, mais aussi dans l’histoire des sciences et dans notre actualité. L’exposition bénéficiera d’importants prêts de musées belges et étrangers et sera accompagnée d’un catalogue richement illustré, rédigé par les meilleurs spécialistes de ce sujet vaste et passionnant. Les traditionnels « Journées de Mariemont » se dérouleront également en 2018 – a priori en septembre. Le thème sera en lien avec cette grande exposition.
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/au-temps-de-galien-un-medecin-grec-dans-l-empire-romain/684.html

  • MILL - MUSEE IANCHELEVICI - BOËL - 150 ANS LA LOUVIÈRE - www.ccrc.be
    02/06/2018 > 11/11/2018 - Exposition - Boël une usine dans la ville, Nuances d'acier
    Exposition dans le cadre des 150 ans de la ville de La Louvière. Focus sur les anciennes usines Gustave Boël. Système de désignation des aciers utilisé dans la sidérurgie, /Nuances d'acier /ouvre les perspectives de création autour de l'activité industrielle. Dans le cadre des 150 ans de la ville de La Louvière, 6 plasticiens et collectifs d'artistes sont invités à se réapproprier le site des anciennes usines Gustave Boël. Ils sont invités à pousser les portes bien gardées des trains à chaud et des laminoirs de l'entreprise aujourd’hui appelée NLMK. Aux côtés d’œuvres patrimoniales issues des collections de la Ville de La Louvière et de la Province de Hainaut, leurs travaux tentent de saisir l’alchimie qui se perpétue dans ce ventre d’acier. Chacun dévoilera une réalité industrielle, à la fois proche et lointaine, concrète ou fantasmée pour dévoiler l’histoire d’une ville et mieux en inventer le futur. Avec Claire Ducène ; Libert+Suarez; Helga Dejaegher; Camille Nicolle ; Marine Balthazar ; Stéphanie Roland ; Barbara Geraci ; Terence Louage, François Martig,... En collaboration avec le Centre culturel régional du Centre, le Secteur des Arts plastiques de la Province de Hainaut, et NLMK La Louvière.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-boel-une-usine-dans-la-ville-nuances-d-acier/714.html

  • ADAM - BRUSSELS DESIGN MUSEUM - http://www.adamuseum.be
    06/06/2018 > 04/11/2018 - Exposition - Design Generations, Intersections 5
    Exposition proposée en collaboration avec Wallonie-Bruxelles Design-Mode (WBDM) dans le cadre d’Intersections, la biennale de design contemporain du ADAM, Design Generations invite à regarder le design de manière différente en dévoilant la valeur profonde de ce métier qui depuis un siècle témoigne et souvent préconise les changements de notre société. Dix bureaux de design wallons et bruxellois expliquent leur démarche à travers une sélection de produits du passé (la collection permanente du musée), du présent (leur production actuelle) et du futur (un produit imaginaire). Cette exposition, grâce à un parcours multisensoriel qui rend visibles les liens et les intersections spatio-temporelles, nous permet une véritable expérience du design pour mieux comprendre la vie des objets qui nous entourent, leur intelligence rétroactive et prospective. Interfaces de notre quotidien, gardiens d’héritages précieux du passé, agents d’expériences sociales et esthétiques, modèles de production et d’économie durables, vecteurs de scénarii innovants pour un futur meilleur. AVEC : 42 | 54, Alain Berteau, Damien Gernay, Alain Gilles, Hoet &Hoet, Kaspar Hamacher, Luc Druez, LoudorDesign Studio, IOL, Sylvain Willenz
    CONTACT : Arnaud Bozzini, Place de Belgique, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : arnaud.bozzini@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-design-generations-intersections-5/666.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    01/07/2018 > 21/10/2018 - Exposition - Halte à la croissance! Design et décroissance
    En 1972, le rapport commandé par le Club de Rome au professeur du MIT Dennis Meadows tirait la sonnette d’alarme : « Halte à la croissance? ». La surconsommation engendrée par une course folle à la croissance est pointée depuis la fin des années 60 par des chercheurs du monde entier. Pourtant, les avertissements protestataires des années 60-70 n’ont pas été suivis des mesures nécessaires. Mais aujourd’hui, la société prend conscience de l’impasse du dogme de la croissance. De nombreuses initiatives citoyennes attestent d’un intérêt pour des modes de vie plus soutenables. Cette exposition s’interroge sur le rôle que le design peut jouer dans ce mouvement de société.Peut-on réfléchir le design autrement ? Peut- on utiliser les méthodes de design pour réduire le gaspillage ? Quels projets invitent à diminuer la consommation des matières premières et des énergies fossiles? Un design sans profit existe-t-il ? Issus d’une génération dont les valeurs sont en mutation, les jeunes designers ne se sentent plus galvanisés par la production massive de biens de consommation. Ils se passionnent pour la recherche de processus, méthodes et outils de travail plus respectueux de l'environnement et des ressources, favorisant une plus juste répartition des bénéfices. « Halte à la croissance ! » commence par présenter quelques travaux critiques d’artistes qui pointent, souvent avec humour, les failles du système dominant dont ils font cependant partie. Ensuite, six pistes de réflexion proposent des alternatives pour un design plus soutenable : la simplicité volontaire, le recyclage, la production locale, le low tech, la lutte contre l’obsolescence programmée et l’avènement de nouveaux modèles économiques. Et si aucune démarche n’est parfaite ni suffisante, chacune a le mérite d’éveiller les consciences et de montrer qu’il est possible de penser le design autrement.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-halte-a-la-croissance-design-et-decroissance/671.html

  • LE FORT D'EMINES -
    07/07/2018 > 11/11/2018 - Exposition - Le Fort d'Emines : Occupation artistique d'un fort 14-18 par Georges Rousse, Renato Nic
    Construit entre 1888 et 1892 par le général Brialmont, le fort d’Emines est l’un des mieux conservés des neufs forts qui constituent la position fortifiée de Namur. Décor cinématographique s’il en est, aujourd’hui enfoui dans la végétation, il n’a rien perdu de sa force d’évocation. Généralement inaccessible au public, il ouvrira exceptionnellement sa lourde porte aux travaux des artistes et aux visiteurs. Une proposition à la frontière de deux mondes, initiée par les services de la culture et du patrimoine culturel de la Province de Namur. L’invitation de trois artistes contemporains pour investir in situ l’architecture militaire du Fort d’Emines a pour objectif de faire dialoguer ce lieu de mémoire avec des formes d’art les plus actuelles. Cette manifestation d’envergure dans un lieu inhabituel est un projet artistique marquant qui intervient dans la cadre de la fin des commémorations de 14-18 et la saison Transhumance II du service de la Culture de la Province de Namur durant la rénovation de la Maison de la culture, Conçue autour d’un travail d’intégration d’œuvres des trois artistes contemporains Georges Rousse, Renato Nicolodi et Juan Paparella, l’exposition a pour fil conducteur la question de la mémoire individuelle et son lien avec la mémoire collective du traumatisme de la guerre 14-18 dont Emines est un héritage patrimonial. Les trois artistes ont en effet conçu des intégrations qui abordent directement ou indirectement les traces laissées par cette mémoire et leur effacement partiel
    CONTACT : Valérie Constant, tel : 0473/85 57 90 - mail : v.constant@aproposrp.com - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-le-fort-d-emines-occupation-artistique-d-un-fort-14-18-par-georges-rousse-renato-nic/763.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    01/08/2018 > 01/01/2019 - Le bureau bruxellois d'Artcurial, véritable acteur sur la scène artistique belge
    Au calendrier des activités du bureau belge se jalonnent de nombreux évènements : des expositions thématiques, des présentations en avant-première de sélections de pièces maitresses de la saison, des conférences, des journées d'expertises,… Parmi les événements de 2018, l'exposition en preview du tableau de Van Gogh, vendu 7 M€ quelques semaines plus tard à Paris, et d'une incroyable collection de tableaux de Fernand Léger est à noter. Au programme de la seconde moitié du semestre, Artcurial Bruxelles propose plusieurs rencontres : 27/09 > 30/09 : Exposition-vente des créations “Studio Formes Libres” en collaboration avec Anouk Taché & Carole Lévy 23/10 > 25/10 : Exposition Maitres Anciens et du XIXe siècle (Théodore Géricault ; Charles Le Brun ; Marten van Cleve ; Jan Brueghel le Jeune ; Jean-Baptiste Greuze ; Hubert Robert ; Jan Cornelisz. Vermeyen ; François Desportes ; Gustave Courbet,...). Exposition en Preview avant la vente de Prestige à Paris le 13 novembre 2018. Mais également de nombreuses journées d’expertises ouvertes au public au Bureau d'Artcurial à Bruxelles(sur rendez-vous) : 12/09 : Design 13/09 : Bijoux et Montres 19/09 : Impressionnisme & Moderne + Post-war & Contemporain 16/10 : Art Tribal 23/10 : Old Master Paintings 25/10 : Bijoux et Montres 21/11 : Bijoux et Montres Et à Knokke : - 14/09 Bijoux et Montres + Impressionnisme & Moderne + Post-war & Contemporain + Design + Motorcars en partenariat avec la banque Degroof Petercamp, à leurs bureaux situés Zoutelaan 134, 8300 Knokke-Heist - 15/09 Bijoux et Montres + Impressionnisme & Moderne + Post-war & Contemporain + Design + Motorcars au clubhouse du Royal Zoute Golf Club (Sparrendreef 1A, 8300 Knokke-Heist) Artcurial Bruxelles s'applique au quotidien à offrir un service client aux collectionneurs et amateurs belges grâce à la diversité de ses équipes. Entourée d'experts et de professionnels qui mettent leur passion au service de leur travail, Artcurial réalise un véritable travail de recherches sur les collections qu'elle met en vente. Cette année, l’équipe bruxelloise d’Artcurial a été renforcée avec l’arrivée d’Aude de Vaucresson, en tant que spécialiste Art Contemporain et Art Contemporain Africain. Située dans une prestigieuse maison de maître en plein cœur du quartier des ambassades, le long du bois de la Cambre (avenue Franklin Roosevelt), le bureau constitue un lieu incontournable pour les collectionneurs et amateurs d'art. Vinciane de Traux dirige depuis 2012 le bureau de Bruxelles d'Artcurial. Titulaire d'une licence en Histoire de l'Art de l'Université Libre de Bruxelles, section Art Contemporain et d'un diplôme du CREPAC dans la section Chef d'entreprise Antiquaire/Négociant en œuvres d'art, Vinciane de Traux a également suivi un cycle complémentaire organisé par l'IESA Belgique. Après un passage chez Sotheby's à Londres au sein du département des Inventaires, elle a collaboré quinze ans chez Sotheby's à Bruxelles en tant qu'expert-liaison et plus tard comme directrice des départements Arts Décoratifs. En se servant de ses compétences et de son réseau, Vinciane de Traux a relevé le défi d'implanter Artcurial dans le paysage bruxellois et, plus largement, dans le paysage belge, permettant à Artcurial d'acquérir en quelques années une place de premier plan sur le marché de l'art en Belgique.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/le-bureau-bruxellois-d-artcurial-veritable-acteur-sur-la-scene-artistique-belge/811.html

  • C-MINE GENK - THE WORLD OF TIM BURTON - http://www.c-mine.be
    15/08/2018 > 28/11/2018 - Exposition - The World of Tim Burton
    L’exposition internationale Le Monde de Tim Burtonpourra être admirée dans les espaces d’exhibition du site consacré au patrimoine créatif C-mine (Genk - Belgique) du 15 août au 28 novembre 2018. Après le succès international du sculptural Labyrinthe en 2015 et de l’exposition de design Le monde de Charles et Ray Eames en 2017, C-mine a su attirer un autre grand projet international. L’exposition itinérante sur l’œuvre de Tim Burton avait déjà pris place à New York, Paris, Tokyo, São Paulo et Prague. Tim Burton, un cinéaste et un artiste aux multiples facettes Metteur en scène et producteur cinématographique visionnaire, Tim Burton (américain, 1958) connaît une renommée et une gloire internationales pour ses films — Pee-wee’s Big Adventure (1985), Beetlejuice (1988), Batman (1989), Edward Scissorhands (1990), Batman : Le Défi (1992), L’Étrange Noël de monsieur Jack (1993), Ed Wood (1994),Mars Attacks!(1996), Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête (1999), La Planète des singes(2001),Big Fish (2003), Les Noces funèbres(2005), Charlie et la Chocolaterie(2005), Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street(2007), Alice au pays des merveilles(2010), Dark Shadows (2012), Frankenweenie (2012), Big Eyes (2014), Miss Peregrine et les Enfants particuliers(2016) et Dumbo (2019) encore en préparation. Le Monde de Tim Burtonillustre son imposante œuvre artistique dans une exposition cohérente de dessins, peintures, photographies, poupées, maquettes, films d’animation et installations sculpturales. Plus de 400 objets regroupés par thème Le Monde de Tim Burtona ouvert ses portes pour la première fois en 2014 et Jenny He en est le curateur. L’exposition se concentre sur les personnages et les univers étranges qui n’auraient pu surgir de nulle part ailleurs que du monde imaginaire sans pareil de Tim Burton. Ce sont plus de 400 pièces artistiques qui sont présentées à travers plusieurs espaces. Dans Around the World (Autour de Monde), des illustrations provenant de calepins, de blocs-notes de chambres d’hôtel, de serviettes de restaurants et plus encore reflètent la spontanéité du processus créatif de Tim Burton. Dans la section Film Characters (Personnages de film), le visiteur obtient un aperçu plus détaillé du processus de création et du développement de nombreux personnages de films bien connus. Et la partie Influencesvous apprend d’où Tim Burton puise son inspiration et vous expose également ses travaux les plus anciens. Reprenant d’autres thèmes encore, cette exposition aux divers chapitres est vivement recommandée, tant aux inconditionnels de Tim Burton qu’à un public moins coutumier de son œuvre. Sur mesure pour C-mine Site du patrimoine industriel et créatif, C-mine vaut largement le détour en tant que tel et s’est hissé au rang d’acteur incontournable du monde de l’art et du design ces dernières années. Afin de pouvoir intégrer la profusion de pièces d’exposition dans les anciens bâtiments miniers de C-mine, il sera fait appel à un scénographe local. L’exposition s’accompagne d’un programme complet de visites guidées, de films, de conférences et d’événements.Le Monde de Tim Burtonest sans conteste l’une des expositions à ne pas manquer au Benelux en 2018.
    CONTACT : Hanna Simons, Genk, tel : 0476 69 90 39 - mail : hanna.simons@genk.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-the-world-of-tim-burton/772.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    09/09/2018 > 17/05/2019 - Saison 2018-2019
    Plus que jamais, le Théâtre de Liège, Première scène de Wallonie, s’impose comme LA vitrine de la création Fédération Wallonie-Bruxelles. Ses nombreuses collaborations avec de grandes maisons de théâtre et de danse européennes, l’accueil des grands metteurs en scènes et chorégraphes internationaux lui confèrent une position stratégique et influente sur l’échiquier théâtral international dont bénéficient indéniablement les artistes FWB pour lesquels le soutien financier et en services du Théâtre se renforce et est en nette progression.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/saison-2018-2019/744.html

  • PRIX DE LA COMMISSION DES ARTS DE WALLONIE -
    12/09/2018 > 12/10/2018 - Deuxième édition du Prix de la Commission des Arts de Wallonie
    Après délibération, le jury de la Commission des Arts de Wallonie a désigné l’artiste lauréat de la deuxième édition de son prix, : Maëlle Dufour. Avec une mention spéciale pour Xavier Mary. Les trois œuvres des dix artistes ainsi que celles du lauréat seront présentées dans une exposition au Abattoirs de Bomel / Centre culturel de Namur du 13 septembre au 12 octobre 2018 Toujours dans le but de promouvoir l’expression artistique contemporaine et ses relations avec les publics, la commission des Arts de Wallonie organise une seconde édition de son prix triennal de création artistique. Destiné à encourager un(e) jeune artiste (moins de 40 ans à la date du 31 décembre 2018) né(e) ou domicilié(e) en Wallonie, à poursuivre sa carrière en lui attribuant une somme d’argent et en lui offrant une participation à l’exposition des œuvres des candidats sélectionnés sur dossier. Le montant du prix est de 5 000 euros.
    CONTACT : Dominique Navet, Place Joséphine Charlotte, 2, 5100, Jambes, tel : 081 32 13 95 - mail : commissiondesarts@wallonie.be - URL : http://caracascom.com/fr/deuxieme-edition-du-prix-de-la-commission-des-arts-de-wallonie/752.html

  • PIERRES ET MARBRES DE WALLONIE ASBL - http://www.pierresetmarbres.be
    14/09/2018 > 31/12/2018 - Les nouveaux ambassadeurs de la Pierre Locale sont dévoilés
    En septembre 2017 a été introduit le nouveau concept d’Ambassadeurs de la Pierre locale. Il s’agit de personnalités marquantes, sensibles aux qualités intrinsèques de la Pierre locale et prescripteurs ou utilisateurs de celle-ci dans leurs projets. Trois premiers Ambassadeurs ont été distingués : Daniel Dethier, ingénieur civil architecte et urbaniste, Serge Delsemme, paysagiste, et Florence Fréson, artiste multiple, en sculpture et en musique (le groupe Lithos, qui joue sur instruments de pierres). Après un évènement en juin 2018 à l’entrée de la France (où le nouveau « MusVerre », de l’architecte toulousain Raphaël Voinchet du bureau W-Architectures, met en valeur de façon éclatante les qualités de la pierre bleue de Belgique), la journée du vendredi 14 septembre 2018 mettra à l’honneur de nouveaux Ambassadeurs, émanant des mondes de l’architecture et de la sculpture. Pierres et Marbres de Wallonie sera pour l’occasion accueillie par l’entreprise TRA-GE-CO dans sa belle carrière de Steinbach (Waimes), où sont exploités des grès très particuliers, aux vives couleurs en appareils variés.
    CONTACT : Francis Tourneur, Rue des pieds d'Alouette, 11, 5100, Nanine, tel : 32 477 22 38 68 - mail : francis.tourneur@pierresetmarbres.be - URL : http://caracascom.com/fr/les-nouveaux-ambassadeurs-de-la-pierre-locale-sont-devoiles/824.html

  • ATOMIUM (60th Anniversary) - http://www.atomium.be/
    21/09/2018 > 05/05/2019 - Exposition - ID#2018, A Circular Journey de Visual System
    Du 21 Septembre 2018 jusqu’au 5 mai 2019, Visual System investit la sphère d’exposition de l’Atomium pour une expérience immersive: ID – A circular journey. ID, acronyme d’Innovative Display, donne carte blanche à Visual System pour une création originale sonore et visuelle au sein de l’Atomium. En l’honneur du 60ème anniversaire de l’Atomium, l’installation A circular journey propose de le (re)visiter au gré d’une expérience spectaculaire célébrant son affirmation humaniste, mais aussi son questionnement du progrès scientifique, toujours inachevé. En déambulant à travers A circular journey, le visiteur experimente un périple liant les infinis, grands et petits.
    CONTACT : Julie Almau Gonzalez, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Julie.Almau.Gonzalez@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-id-2018-a-circular-journey-de-visual-system/810.html

  • BPS22 - www.bps22.be
    22/09/2018 > 06/01/2019 - Exposition - US OR CHAOS : Collection a/political + Collections Province-BPS22
    Du 22 septembre 2018 au 6 janvier 2019, le BPS22 présente une exposition engagée réunissant des artistes d’envergure internationale autour de la question de l'ordre et du désordre. Une exposition qui se positionne en résonance directe avec l’actualité tout en dévoilant des oeuvres et installations inédites. " US OR CHAOS " rassemble une quarantaine d’œuvres de la collection a/political, basée à Londres. Inspirée de la réplique lancée par un policier anti-émeute à un membre du collectif d’artistes espagnols Democracia, l’exposition se déploie entre diverses méthodes de contrôle et stratégies de résistance, avec des œuvres, parfois monumentales, parfois minimalistes, mais toujours très puissantes. Artistes : Franko B, Democracia, Teresa Margolles, Andrei Molodkin, Piotr Pavlensky, Andres Serrano, Santiago Sierra, Kendell Geers, Nancy Spero, ou encore Leon Golub. Et une oeuvre issue de la collection de la Province de Hainaut : « Résilients » crée par des travailleurs de Caterpillar et le duo d’artistes David Brognon et Stéphanie Rollin.
    CONTACT : Laure Houben, 22 Boulevard Solvay, 6000, Charleroi, tel : +32 71 27 29 77 - mail : laure.houben@bps22.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-us-or-chaos-collection-a-political-collections-province-bps22/797.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    23/09/2018 > 04/09/2018 - Hommage à Marguerite Duras
    Trois metteures en scène s’emparent de l’œuvre de Marguerite Duras, Isabelle Gyselinx au travers d’un spectacle-portrait de l’auteure, Katie Mitchell par le biais du cinéma en live et Guillemette Laurent sous la forme d’un huis clos frissonnant.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/hommage-a-marguerite-duras/814.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Réparation(s) : Maison des métiers des arts
    Cathy Alvarez, Véronique Martinelli et Véronique Renier, trois artistes liégeoises, aborderont en solo ou en trio le thème de la Réparation avec des gravures, des porcelaines, des dentelles, des photographies et un livre.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-reparation-s-maison-des-metiers-des-arts/789.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Colloque - Dialogue : Parc de la Boverie
    Ce colloque mettra en exergue l’expérience vécue par des designers dans le cadre d’un projet de collaboration avec des artisans ou des entreprises. Il présentera, notamment, les résultats d’un workshop organisé au centre de la céramique Keramis par Dialogue (Frederik Delbart et Quentin de Coster) au cours duquel 9 designers belges ont été invités à expérimenter pour la première fois une matière et une technique en travaillant au côté d’un céramiste. La liste des intervenants sera communiquée par la suite.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/colloque-dialogue-parc-de-la-boverie/795.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Face A - Face B : Design Station
    Un design bien conçu peut sembler si évident qu’il en donne une impression de facilité. Or parvenir à un résultat de qualité demande aux designers de la créativité, des recherches, des connaissances techniques, des savoir-faire, un grand sens de l’observation, mais aussi la capacité à dépasser les contraintes qui se présentent. La fragilité fait partie de ces contraintes, que ce soit dans les matières à travailler, dans la précarité du statut du créateur/ designer, dans la complexité des relations avec les clients ou les intermédiaires, dans la difficulté de faire reconnaitre son travail, entre autres. En passant en revue différents aspects du travail de quelques designers liégeois, l’exposition abordera ces thèmes et d’autres encore, tout en montrant comment ces fragilités amènent les designers à développer des forces. lors de la triennale (date à déterminer), job’in design organisera à la Design Station un moment de rencontre/débat avec les huit designers participants autour du thème de la fragilité. A cette occasion, chacun expliquera, au travers de son expérience, comment la fragilité peut devenir un levier de créativité. Plus d’infos à suivre.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-face-a-face-b-design-station/786.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Reciprocity Design Liège 2018
    Une dizaine d’expositions, deux colloques, un projet de recherche/action et plusieurs workshops animeront RECIPROCITY 2018 qui se déroulera à Liège, dans sa province et dans les villes transfrontalières du Limbourg belge, néerlandais et dans le région d’Aix-la-Chapelle. Une triennale internationale visant à favoriser un débat ouvert sur le rôle du design - produits, services, design graphique, architecture - comme vecteur de changements durables et d’innovation sociale. Les trois thématiques abordées dans cette édition sont emblématiques. Comment l’enseignement du design peut-il jouer un rôle social et représenter un espace de recherche critique ? Quelle est la réponse des designers et des architectes face aux (nouveaux) paradigmes de fragilité et d’insécurité ? Comment le co-design et la participation citoyenne - alliant designers, étudiants et habitants – peuvent-ils contribuer aux défis des transformations urbaines et à la revitalisation du tissu social ?
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/reciprocity-design-liege-2018/716.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Les invités de notre invitée sont nos invités : La Châtaigneraie
    LES INVITES DE NOTRE INVITEE SONT NOS INVITES. La notion de l’accueil induite par le titre se retrouve dans le processus même de l’exposition : Laurence Dervaux, l’artiste invitée, formule à son tour une invitation, elle convie et accompagne des jeunes artistes de culture différente à collaborer autour de la thématique de la fragilité. Cette dernière sera déclinée dans l’utilisation des matériaux mais aussi dans les sujets traités : la fragilité de l’humain dans son enveloppe charnelle et mentale, le temps qui passe, la disparition des êtres chers, le déracinement… un moment d’échanges pluriculturels. Ce projet est né du désir de Laurence Dervaux de répondre concrètement et activement aux thématiques relatives aux mouvements de population et à l’ouverture à l’autre.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-les-invites-de-notre-invitee-sont-nos-invites-la-chataigneraie/791.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Showroom Limburg 2018 : Musée d’Ansembourg
    Showroom Limburg montre une vue d’ensemble du secteur créatif actuel de la province du Limbourg néerlandais. l’exposition présente une sélection de travaux développés par des designers d’origine limbourgeoise, vivant au Limbourg ou y travaillant. Showroom Limburg offre une vaste gamme de produits pour la plupart destinés au marché de consommation. une multitude de typologies y est représentée : le design industriel, la mobilité, l’intérieur, le mobilier, les bijoux et la mode. L’exposition démontre que le design peut être très diversifié (fonctionnel, beau, contrasté, excitant, plaisant et durable). le but est de constituer un lieu qui réunit les entreprises, les écoles et les designers du limbourg et de l’euregio meuse-Rhin.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-showroom-limburg-2018-musee-dansembourg/792.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Welcome To Bavière : Quartier d'Outremeuse
    L’objectif de ce volet de la triennale depuis 2012 est la recherche de solutions durables via le co-design ainsi que de la mise en place de projets qui mènent à la sensibilisation et à la participation citoyenne en améliorant la qualité de vie d’une communauté. Imaginer le futur d’un quartier par un processus de design est une pratique adoptée aujourd’hui par de nombreuses villes dans toute l’europe. le designer transmet la capacité et les outils pour créer et intervenir activement dans la vie collective en redonnant un sentiment de sécurité et en favorisant les changements grâce à des systèmes associatifs d’entreaide et de partage de différents services. La troisième édition de cette recherche/ action se concentrera autour du futur Pôle créatif Bavière, un projet majeur de la Province de liège pour la revitalisation urbaine et culturelle. Les différentes éditions de Welcome to_ ont été menées depuis 2012 par les experts en design pour l’innovation sociale nik Baerten et virginia tassinari. L’édition 2018 sera développée en collaboration avec l’équipe de la Bibliothèque chiroux (direction et employés) et l’AsBl Aux livres, citoyens, avec les enseignants et étudiants en master communication visuelle - Design social, théorie & médiation et Data visualisation de l'ESA de Saint-Luc de liège et ceux en BA techniques graphiques de la Haute école de la Province de Liège à Seraing. Le fruit de cette recherche mise en place avec la participation active des habitants consistera en un parcours jalonné d’interventions urbaines mettant en exergue le processus de création collective, issu d’une capacité – retrouvée – à imaginer le futur et participer à sa construction.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-welcome-to-baviere-quartier-d-outremeuse/793.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Drapeaux : Cloître Du Musée De La Vie Wallonne
    Lors des éditions 2016 et 2017 du fig., le festival international de Graphisme à Liège, un ensemble de designers a été appelé à questionner le drapeau en tant que support de communication d’un symbole, d’un message, d’une image d’appartenance, d’une localisation territoriale... Les résultats de cette démarche témoignent de la multiplicité des interprétations possibles.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-drapeaux-cloitre-du-musee-de-la-vie-wallonne/785.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Objet de collaboration : Galerie Les Drapiers
    Fragilitas sous-entend ici la fragilité des liens sociaux, du savoir-faire exceptionnel qui se perd, donc une fragilité sociale et culturelle. l’AsBl les Drapiers cherche à valoriser des savoir-faire textiles du moyen-orient et d’ailleurs. en favorisant l’échange et la rencontre entre personnes, techniques et cultures, Denise Biernaux, fondatrice de cette galerie, coralie Miessen, designer textile, les centres Croix-Rouge d’Ans (représenté ici par M-C. Piette) et de Banneux (représenté ici par Eurydiane Bukuru) travailleront avec des demandeurs d’asile, héritiers de ces techniques. la valorisation des compétences des intervenants et la transmission des connaissances seront le fil rouge de ce projet au travers d’ateliers ouverts à tous et d’une exposition.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-objet-de-collaboration-galerie-les-drapiers/787.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - VORTEX - CORTEX : Musée en plein air du Sart-Tilman - Salle d’exposition du CHU
    VORTEX - CORTEX. Installation vidéo dans une ambulance customisée garée dans le parc de La Boverie et nomade entre ce parc et le musée en plein air. Habitué aux installations in situ, l’artiste belge Djos Janssens veut désamorcer la charge émotionnelle de l’habitacle d’une ambulance par une installation vidéo sur la thématique de la fragilité de corps et d’esprit. cette intervention sera complétée d’une œuvre originale sur le même thème dans les anciennes cuisines de l’université, réhabilitées en un espace de détente pour les étudiants de l’université.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-vortex-cortex-musee-en-plein-air-du-sart-tilman-salle-dexposition-du-chu/790.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - 3 expositions Fragilitas & Fabrica au Musée de La Boverie
    FRAGILITAS prend comme point de départ différentes formes de fragilité : celle des personnes âgées, des personnes malades ou atteintes d’un handicap, la précarité des personnes vivant dans la pauvreté, les diffcultés de ceux et celles qui sont contraint.e.s de migrer à cause d’un conflit ou d’un désastre naturel, entre autres. Elle ne conçoit pas ces fragilités comme des états de fait indépassables, mais comme des leviers œuvrant au change- ment. La fragilité est ici vue comme une thématique positive, un défi à relever, l’occasion d’analyser et d’améliorer les objets et services qui nous entourent dans une nouvelle perspective En pratique, l’exposition se décline en trois volets, chacun traité par un commissaire différent. L’objectif est de susciter une large réflexion sur la manière dont le design nous amène vers un système sociétal où la créativité du designer transforme les défis, y compris celui de la fragilité, en opportunités. Le parcours est décloisonné, mais homogène, orchestré par la scénographie qui crée un dialogue entre les trois volets de l’exposition, impliquant les visiteurs dans une lecture active du design. Liège accueille en exclusivité une exposition majeure co-produite par Reciprocity. L’invité d’honneur de cette édition est le centre de recherche international Fabrica. Oliviero Toscani, co-fondateur et directeur créatif du centre et photographe de renom, en collaboration avec les jeunes talents internationaux, présente Confessions. les designers, architectes, graphistes, photographes et videomakers de Fabrica ont créé un “autoportrait” d’eux même - au départ d’un acte introspectif et de leur fragilité - qui exprime leur talent créatif par le biais de différents medias.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/3-expositions-fragilitas-fabrica-au-musee-de-la-boverie/783.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Colloque - Fragile, design et précarité : La Cité Miroir
    Un moment unique d’échange et de débat qui rassemble des experts internationaux autour du thème de la fragilité, de la précarité et de l’inclusion sociale. Le débat se concentrera sur la responsabilité éthique et l’engagement du secteur créatif en termes de participation sociale. Les commissaires de l’exposition FRAGILITAS débattront sur les thématiques traitées dans l’exposition à la Boverie, à côté d’autres intervenants internationaux, représentants d’un mouvement d’activistes « multidisciplinaires », de militants passionnés dans le domaine de l’architecture, du design, de la sociologie et du secteur humanitaire. La liste des intervenants sera communiquée par la suite.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/colloque-fragile-design-et-precarite-la-cite-miroir/794.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Exposition - Les nouveaux objets pédagogiques : Musée de la vie wallonne
    Reciprocity 2018 choisit de se focaliser sur l’enseignement du design dans les écoles européennes pour dresser une cartographie des orientations académiques récentes et tracer le portrait du design européen émergent. Le rôle culturel des écoles européennes dans les orientations du design et de son impact social et économique est crucial. l’enseignement du design dépasse les limites entre disciplines. il s’ouvre à des vi- sions multiples et à une approche critique du réel qui lui confère un rôle pédagogique actif, unique dans le domaine de l’apprentissage. en étant des terrains d’exercices et de mises en pratique, les écoles amènent créer différents artefacts et prototypes, qu’ils soient issus et/ou destinés à une mise en situation réelle. Elles en acquièrent un rôle de laboratoire des possibles, d’expérimentation et de recherche, accessible et ouvert à tous. Les objets exposés sont le fruit d’une sélection réalisée par un jury international, à la suite d’un appel adressé aux enseignants qui ont eux-mêmes proposé des projets d’étudiants. Les projets présentés sont ainsi l’expression d’un parcours pédagogique partagé entre enseignant et étudiant, d’un dialogue parfois conflictuel entre norme et liberté. Ils sont la concrétisation d’un processus théorique et expérimental. Ils tissent un lien entre l’école et l’ensemble de la société. Ils entament un dialogue avec le public et les usagers en élargissant le propos aux tendances actuelles et futures, tenant compte de différentes méthodologies et enjeux. L’exposition les présentera autour de quelques grands groupes thématiques et quatre prix seront attribués par un comité de sélection : prix international, euregio meuse-Rhin, fédération Wallonnie-Bruxelles, enseignement supérieur (Région wallonne). La cérémonie de remise des prix aura lieu le 4 octobre 2018, lors de la visite de presse.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-les-nouveaux-objets-pedagogiques-musee-de-la-vie-wallonne/784.html

  • RECIPROCITY DESIGN LIEGE - www.reciprocityliege.be
    05/10/2018 > 25/11/2018 - Limbourg nérlandais, Aix-la-Chapelle, Limbourg belge
    Comme lors des éditions précédentes, une série d’institutions de l’Euregio Meuse-Rhin s’associeront à la Triennale de Liège. L’agenda est en cours d’élaboration.
    CONTACT : Giovanna MASSONI, tel : +32 476 34 95 94 - mail : g.massoni@reciprocityliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/limbourg-nerlandais-aix-la-chapelle-limbourg-belge/796.html

  • LA CHATAIGNERAIE - http://www.cwac.be
    06/10/2018 > 11/11/2018 - Exposition - Reciprocity 2018 à La Châtaigneraie
    Du 06 octobre au 11 novembre 2018, La Châtaigneraie participe à la Triennale Reciprocity coordonnée par le Province de Liège. Cette nouvelle édition rassemble plusieurs acteurs culturels liégeois et aborde divers volets sociaux, parmi lesquels les propositions apportées par des designers et architectes face aux paradigmes de fragilité et d’insécurité. Ce sont également ces thématiques que le Centre wallon d’Art contemporain a souhaité évoquer via le travail de Laurence DERVAUX, plasticienne et professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai. Ses installations sont essentiellement composées d’éléments du quotidien, de matériaux pauvres : graines, sucre, ossements, farine, bocaux…Une fois rassemblés, juxtaposés, ces éléments perdent leur aspect utilitaire et se métamorphosent par l’ajout d’une couleur ou par une présentation spécifique. Un travail qui évoque la fragilité humaine. Laurence DERVAUX présentera une exposition en relation avec trois jeunes artistes. Ensemble, ils traiteront de l’absence : celle de la famille, celle de l’autre… Une absence qui rend si fragile.
    CONTACT : Maie-Hélène Joiret, 19, chaussée de Ramioul, B-4400, Flémalle, tel : - mail : marie-helene@cwac.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-reciprocity-2018-a-la-chataigneraie/721.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    09/10/2018 > 09/10/2018 - Foujita, un hommage pour la jeunesse
    À l’occasion de cette « Année Foujita » et de l’exposition qui lui est consacrée au Musée Maillol, la fondation Foujita, avec la complicité d’Artcurial, organise le 9 octobre 2018 une vente aux enchères d’œuvres en lien avec l’artiste, sous les plafonds rénovés de l’hôtel Lutetia. La Fondation a invité une quarantaine d’artistes à rendrehommage à Foujita par la création d’une œuvre de leur choix, réalisé en exclusivité pour la vente. La mise à prix deslots est de 1000€. Les fonds collectés lors de cette vente seront entièrement consacrés au développement de projetsde pratiques artistiques et d’ouverture culturelle portés parles établissements d’Apprentis d’Auteuil. La scénariste et réalisatrice, Danièle Thompson, dont le père Gérard Oury était proche de Foujita, sera la marraine del’évènement. Sous les plafonds rénovés de l’hôtel Lutetia, Artcurial s’associe à la Fondation Foujita, une vente caritative en faveur des Apprentis d’Auteuil. La Fondation Foujita, héritièredes droits d’auteur de l’artiste Léonard Foujita, a été crééeen 2011 sous l’égide de la Fondation d’Auteuil. Afin de financer des projets culturels et artistiques destinés aux jeunes en difficulté accompagnés par Apprentis d’Auteuil, Cette initiative intervient à l’occasion de cette « AnnéeFoujita », au cours de laquelle l’artiste s’est vu dédiée unerétrospective unique au Musée Maillol. Une redécouverte del’artiste et de son travail, cinquante ans après sa disparition.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/foujita-un-hommage-pour-la-jeunesse/819.html

  • PRIX DU PARLEMENT DE LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES -
    11/10/2018 > 31/10/2018 - Nouvelle édition - Prix de Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
    Du 11 octobre au 31 octobre, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles française présente l’exposition des cinq artistes retenus pour l’édition 2018 de son prix Jeunes Artistes, catégorie peinture et dessin. La proclamation du/de la lauréat(e) se fera quant à elle le jour du vernissage de l’exposition, le mercredi 10 octobre (17h00 - heure à confirmer). Les artistes retenus sont Léa BELOOUSSOVITCH // BILAL BAHIR // Aurélie GRAVELAT // Juliette CAZALIC // Sahar SAÂDAOUI Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles récompense, chaque année, un(e) jeune artiste, de moins de 40 ans, de la Communauté française dans le domaine des arts plastiques. Ce Prix est attribué successivement, suivant une rotation de quatre années, aux disciplines suivantes : sculpture et installation / peinture et dessin / photographie, image imprimée et art numérique / design. Cette année, le Prix sera attribué à la peinture et au dessin. Le montant du prix est de 6 000 euros.
    CONTACT : Amélie Delaunois, Rue Royale, 72, 1000, Bruxelles, tel : 02 28 28 537 - mail : pja@pfwb.be - URL : http://caracascom.com/fr/nouvelle-edition-prix-de-parlement-de-la-federation-wallonie-bruxelles/753.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    16/10/2018 > 16/10/2018 - L'art russe à Paris
    Le mardi 16 octobre 2018, Artcurial consacrera une matinée de vente à près d’un siècle de création russe à Paris, de 1890 aux années 1970. 80 œuvres seront présentées avec une estimation globale de 1,2M – 1,6M € / 1,4M – 1,9M $. La grande majorité de ces œuvres est issue d’une mêmecollection, celle de de Tatiana et Georges Khatsenkov. Les pièces de cette vacation surprennent par leur style pictural,éloigné de l’imaginaire commun de l’art russe abstrait ou de propagande. Davantage figuratives, ces œuvres sont d’unemodernité étonnante. Au début du XXème siècle, la France rencontre une premièrevague d’immigration d’artistes russe suite au Pogrom orchestré contre les Juifs de Russie par la majorité Chrétienne. Un grand nombre de peintres et de sculpteurs choisissent alors de s’installer de manière permanente àParis. Natalia Gontcharova, fait partie de ces artistes, son huile sur toile, Scène devant un puit est estimée 275 000 – 350 000 € / 321 750 – 409 500 $.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/l-art-russe-a-paris/820.html

  • LA PISCINE - ROUBAIX - http://www.roubaix-lapiscine.com/
    19/10/2018 > 20/01/2019 - Exposition - Pablo Picasso : l'homme au mouton
    Réalisé dans l’émotion ressentie par Picasso après la visite de l’exposition Arno Breker, organisée à Paris par le gouvernement de Vichy en 1942, L’Homme au mouton apparaît comme une rupture presque classique après les recherches plus abstraites menées par l’artiste dans les années 30 à Boisgeloup. Le contexte de l’occupation à laquelle Picasso résiste dans la solitude de son atelier explique assurément la conception de cette œuvre emblématique, conçue comme un monument destiné à l’espace pubic, promise à témoigner d’un engagement solide et fondamental. Autour de l’œuvre elle-même et de ses sources, cette exposition, réalisée en partenariat avec le Musée national Picasso-Paris, évoque les circonstances historiques et personnelles de la création de ce monument paci ste.Picasso : L’Homme au mouton propose donc une lecture contextualisée d’une œuvre emblématique de l’histoire de la sculpture moderne. Présentée dans la nouvelle salle d’expositions temporaires du musée agrandi, elle associe aux créations de Picasso, des œuvres d’autres artistes et un appareil documentaire fort. Ce parcours repose sur des prêts généreux consentis par des institutions (Musée Picasso, Paris - Musée Rodin, Paris - Musée National d’Art Moderne, Paris - Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis - Museu Picasso, Barcelone) et des collections privées françaises et internationales. Le parcours ouvre avec la découverte de la sculpture populaire par Picasso, à Gosol en 1906. C’est une étape essentielle dans la création sculpturale chez Picasso et le jeu est évident entre l’art des bergers et la représentation d’un pâtre comme gure éternelle de la sculpture classique. Une séquence évoque ensuite, autour du Serf de Matisse, du Saint Jean-Baptiste et du Balzac de Rodin, la place de ces gures de la modernité dans l’élaboration du modèle même de la sculpture de Picasso. Un berger de crèche du XVIIIe siècle exprime également l’importance des gures d’art populaire dans la construction du personnage de L’Homme au mouton. Par ailleurs, l’importance de la sculpture dans l’itinéraire de Picasso est illustrée par la célèbre toile Le Sculpteur (1931) à laquelle est confrontée la Tête de l’homme au nez cassé de Rodin qui présente de fortes similitudes avec le portrait archétypal du sculpteur chez Picasso, depuis la Suite Vollard jusqu’aux œuvres ultimes. Une série de photographies évoque ensuite l’exposition Arno Breker, organisée par Vichy et l’occupant allemand, à Paris, au printemps 1942. On sait que Picasso a visité cette rétrospective qui fut l’un des événements les plus importants de la collaboration artistique durant l’occupation. C’est précisément dans l’immédiate émotion de cette visite que l’artiste semble s’être engagé dans la réalisation de sa sculpture, comme pour exorciser l‘appropriation de l’idéal classique par la statuaire de propagande totalitaire. Par là même, Picasso répond – avec une œuvre qui s’a rme à pied d’égalité avec les formats monumentaux de Breker – aux critiques qui s’expriment dans la presse collaborationniste de l’époque sur son rôle dans l’avènement d’un art moderne de rupture et de référence. Une suite de photographies de Pierre Jahan évoque un autre élément de contexte, la destruction massive de la statuaire de monument public, en 1942-1943 notamment, pour livrer le métal à l’occupant allemand. A côté de cette série, une toile essentielle de cette période, L’Aubade (1943) insiste, avec la grille cubiste et la position allongée du personnage féminin central, sur cette question des sculptures abattues auxquelles répond précisément la gure très verticale de L’Homme au mouton. Une séquence plus littérale regroupe un riche ensemble de dessins préparatoires à la conception même de l’œuvre qui occupe Picasso pendant plusieurs mois. La dernière section de l’exposition lie L’Homme au mouton à l’installation de Picasso à Vallauris. En 1950, la sculpture est implantée sur la place du marché de la cité potière communiste, comme un véritable monument public dédié à la paix quand se pro le le drame de la guerre de Corée. Cette période de paradoxes est évoquée par une grande toile, Les Jeux (1950), illustrant le bonheur familial de Picasso dans le Sud. La conclusion met en scène des retours fréquents du motif de L’Homme au mouton, tant en art graphique qu’en volume, jusqu’à une ultime version en tôle pliée et découpée de 1961. Cette exposition inédite s’inscrit évidemment dans la ré exion que mène le musée de Roubaix sur les questions de la sculpture contemporaine. L’histoire d’une œuvre emblématique comme L’Homme au mouton ouvre évidemment de riches perspectives à la fois esthétiques et historiques qui expriment parfaitement l’ambition du propos de La Piscine, engagée dans une nouvelle lecture de l’histoire de l’art moderne. Elle fait l’objet d’un très riche partenariat avec le Musée Picasso de Paris et béné cie de prêts exceptionnels du Musée national d’art moderne.
    CONTACT : Marine Charbonneau, 23 rue de l’espérance, 59100, Roubaix, tel : + 33.(0)3.20.69.23.65 - mail : mcharbonneau@ville-roubaix.fr - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-pablo-picasso-l-homme-au-mouton/826.html

  • FESTIVAL ARENBERG LOUVAIN - https://www.arenbergleuven.be/
    20/10/2018 > 20/01/2019 - Festival d'Arenberg à Louvain
    Un regard unique sur la vie d’une lignée noble Cet automne, KU[N]ST Leuven et M-Museum Leuven braquent les projecteurs sur une part de sa riche histoire de Leuven en faisant revivre la grandeur de la noble lignée d’Arenberg. Le projet comprend deux expositions prestigieuses et un programme varié d’événements. Du 26 octobre 2018 au 20 janvier 2019, le M-Museum de Leuven rassemble une série de trésors de l’ancienne collection d’Arenberg pour l’exposition Le Pouvoir et la Beauté. Les Arenberg. Des œuvres majeures de cette collection de la famille d’Arenberg sont visibles pour une réunion unique à Leuven, on y trouve des tableaux et des gravures de Rubens, Véronèse, Dürer et Jordaens. L’exposition illustre également le style de vie somptueux et le goût de la splendeur et du faste de cette famille éminente. L’histoire de la construction du Château d’Heverlee et la vie que la famille Arenberg y a menée sont présentées dans une seconde exposition Vivre Noblement. Le Château d’Heverlee, des Croÿ aux Arenberg dans la Bibliothèque universitaire de Leuven. Le Festival d’Arenberg débute par un week-end inaugural festif les 20 et 21 octobre. Le Parc du Château d’Arenberg, qui était jadis le lieu de résidence favori des Arenberg, aujourd’hui le campus de la Faculté des sciences d’ingénierie de l’Université de Leuven, propose un cocktail exclusif d’activités historiques et futuristes. L’apothéose du week-end est le videomapping spectaculaire conçu par l’artiste vidéo Nele Fack projeté sur la façade du Château d’Arenberg. www.arenbergleuven.be Une initiative de l’asbl KU[N]ST Leuven, une collaboration entre la Ville de Leuven et l’Université de Leuven.
    CONTACT : Lien De Keukelaere, tel : +32 (0)479 55 14 21 - mail : Lien.DeKeukelaere@kunstleuven.be - URL : http://caracascom.com/fr/festival-d-arenberg-a-louvain/832.html

  • LA PISCINE - ROUBAIX - http://www.roubaix-lapiscine.com/
    20/10/2018 > Réouverture du musée La Piscine à Roubaix
    À l’automne 2016, la Ville de Roubaix a engagé les travaux d’extension du musée qui vont permettre de compléter le contenu du circuit de la visite des collections et d’améliorer les conditions de visite. Avec plus de 2000 m2 supplémentaires, les nouveaux espaces dédiés à l’Histoire de Roubaix, aux expositions temporaires, à la sculpture, au Groupe de Roubaix et aux jeunes publics promettent un enrichissement historique du parcours des visiteurs et des services offerts par le musée. Après 18 mois de travaux et six mois de fermeture, nécessaires à l’installation des nouvelles présentations, La Piscine réouvre ses portes le 20 octobre 2018. Pour célébrer cet agrandissement tant attendu pour déployer plus et mieux les richesses des collections roubaisiennes, La Piscine reçoit des invités exceptionnels. Conservant son fameux rythme de trois saisons d’expositions annuelles qui présentent simultanément 4 à 5 expositions et installations, La Piscine inaugurera cette réouverture avec une saison sans pareille réunissant des invités particulièrement prestigieux tels qu’Hervé Di Rosa, Pablo Picasso et Alberto Giacometti. Outre ces expositions évènements, le public découvrira à l’automne 2018 un musée embelli et enrichi de trois nouveaux espaces pour les publics : une aile neuve incluant une seconde salle d’exposition temporaire, un panorama de la sculpture moderne et une évocation de l’histoire de la ville, une nouvelle galerie dédiée aux artistes du Groupe de Roubaix et de nouveaux ateliers de pratiques artistiques pour différents publics. Il comprend également le réaménagement du hall d’accueil, de la billetterie et des vestiaires, ainsi que la création d’un atelier de restauration, d’un nouveau foyer pour les mécènes de La Piscine et des locaux de service pour l’équipe du musée. Le projet d’agrandissement de La Piscine représente au total un ajout de 2 300 m2 : 1 600 m2 nouvellement construits et 700 m2 de bâtiments réhabilités. Jean-Paul Philippon, l’architecte de la mutation de la piscine en musée en 2001, signe ici des bâtiments contemporains en harmonieuse cohérence avec le site historique et conduit la renaissance d’un beau bâtiment scolaire de la n du XIXe siècle qui s’intègre parfaitement dans l’ensemble patrimoniale essentiel que constitue désormais La Piscine au cœur de la cité. A l’automne 2018, La Piscine pourra donc accueillir l’ensemble de ses publics sur plus de 8 000 m2 entièrement dédiés à l’art, à sa découverte, à sa compréhension et à sa pratique, dans un musée solidaire qui s’ouvre pleinement aux enjeux et aux missions d’une institution culturelle de notre temps.
    CONTACT : Marine Charbonneau, 23 rue de l’espérance, 59100, Roubaix, tel : + 33.(0)3.20.69.23.65 - mail : mcharbonneau@ville-roubaix.fr - URL : http://caracascom.com/fr/reouverture-du-musee-la-piscine-a-roubaix/823.html

  • LA PISCINE - ROUBAIX - http://www.roubaix-lapiscine.com/
    20/10/2018 > 20/01/2019 - Exposition - Hervé Di Rosa : l’œuvre au monde
    Dans ses œuvres, Hervé Di Rosa revient à la guration, en réplique à des décennies d’art conceptuel et intellectuel. Il mêle toutes formes d’art sans divergence culturelle et géographique, sans hiérarchie de valeurs entre culture et sous-culture. Ses œuvres invitent tour à tour, les beaux-arts et les arts appliqués, l’art brut et l’art cultivé, l’art occidental et non occidental. Il emprunte au gra ti, à l’a che, à la BD, au Pop Art, au rock et au punk, à la culture des banlieues. Pendant quelques années, il exposera entre l’Europe et les Etats-Unis avec notamment Keith Haring et Jean-Michel Basquiat. En 2000, Hervé Di Rosa fonde à Sète, le Musée d’Art Modeste, le MIAM, parce que :» Tout est art « et « Que ce soit avec un œuf Kinder ou avec un ex-voto, il faut savoir regarder. L’art modeste n’est pas un genre, c’est un regard différent sur les choses.» Globetrotter, vagabond, pèlerin, nomade, amoureux, Hervé Di Rosa voyage. Non comme un touriste mais comme ces compagnons du devoir, qui parcourent le monde pour rencontrer, pour apprendre et partager leur métier et leur art, curieux et attentifs aux autres. Hervé Di Rosa ne confronte pas l’artiste à l’artisan, il entremêle le savoir-faire de chacun en une œuvre commune, riche de cultures, d’expériences et de sens. Dans cette œuvre au monde, rien d’exotique ou de colonial, mais une quête incessante d’images et de savoirs faire populaires dans l’altérité. Pas de lieux communs, pas de facilité, pas de clichés mais une attention particulière à repousser la normalisation des cultures, un désir profond d’échanges, une pluralité culturelle recherchée et valorisée. De So a à Kumasi, de Porto-Novo à Patrimonio, de La Havane à Séville, de Tel Aviv à Miami, de Durban à Mexico, de Binh-Duong à Tunis, de Paris Nord à Little Haïti, de Foumban à La Réunion, d’Addis-Abeba à Lisbonne, avec de la toile, de la peinture, des câbles de téléphone, du laque, des sequins, des broderies, des pierres, du bronze, de l’or, de la terre, du bois, des coquillages, de la céramique, de l’argent, des peaux tannées, du verre, du papier, de l’aquarelle, des perles... en partenariat avec les meilleurs artisans, Hervé Di Rosa, patiemment, généreusement poursuit son œuvre commencé il y a quelques décennies, peut-être sur le port de Sète. Roubaix, ville-monde, se devait d’accueillir une sélection de ces réalisations et de présenter pour la première fois au public, et au cœur de l’exposition, les dernières œuvres céramiques d’Hervé Di Rosa, réalisées lors de la 19e étape du tour du monde créatif de l’artiste, auprès des prodigieux artisans de l’entreprise Viúva Lamego, l’une des fabriques historiques d’azulejos du Portugal.
    CONTACT : Marine Charbonneau, 23 rue de l’espérance, 59100, Roubaix, tel : + 33.(0)3.20.69.23.65 - mail : mcharbonneau@ville-roubaix.fr - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-herve-di-rosa-loeuvre-au-monde/825.html

  • LA PISCINE - ROUBAIX - http://www.roubaix-lapiscine.com/
    20/10/2018 > 20/01/2019 - Exposition - Alberto Giacometti : Portrait d’un héros Hommage à Rol-Tanguy
    Jusqu’à présent absent des collections roubaisiennes et jamais exposé à La Piscine, Alberto Giacometti (1901-1966) constitue une gure centrale de la saison de réouverture de La Piscine. Au cœur de la nouvelle galerie de sculptures, un exemplaire en bronze du saisissant Buste de Diane Bataille, conçu vers 1947 et déposé par la Fondation Giacometti, Paris, introduit magistralement la section consacrée au portrait sculpté au XXe siècle, en regard d’œuvres de Bourdelle et de Rodin. Non loin, inaugurant la nouvelle salle d’expositions-dossiers sur les liens entre art et histoire, une exposition retrace les raisons et les étapes d’un projet artistique méconnu, celui du Buste de Rol-Tanguy auquel Giacometti travaille à la même époque. C’est à l’initiative de Louis Aragon que le sculpteur crée une série de portraits d’Henri Tanguy (1908-2002), dit Colonel Rol-Tanguy, militant communiste et héros de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Chef des Forces Françaises de l’Intérieur de la région Île-de-France en 1943, il mène la libération de Paris avant l’arrivée des blindés du général Leclerc. Rendue possible par la contribution essentielle de la Fondation Giacometti et s’appuyant sur des prêts importants, consentis notamment par des particuliers et par le Musée national d’art moderne, l’exposition rassemble sculptures en plâtre et en bronze, dessins et photographies en lien avec cette commande et interroge plus largement l’engagement politique de l’artiste. Sa sensibilité de gauche antifasciste, ses liens avec les différentes mouvances du surréalisme et avec l’Association des Écrivains et Artistes Révolutionnaires sont ainsi rappelés par la série de six dessins politiques exécutés vers 1932 par le sculpteur, qui déclare alors dans une lettre à Breton : « Je ne conçois pas la poésie et l’art sans sujet. J’ai fait pour ma part des dessins pour La Lutte, dessins à sujet immédiat et je pense continuer, je ferai dans ce sens tout ce que je peux qui puisse servir dans la lutte de classes ». Les portraits de Rol-Tanguy ne sont pas réalisés dans cette perspective militante, mais témoignent néanmoins de l’amitié persistante de l’artiste avec Aragon. D’après Alberto Giacometti lui-même, les séances de pose avec Rol-Tanguy furent un moment fort dans les rencontres faites après son retour à Paris après la guerre : « Il n’a rien à faire avec le type du militaire, l’allure des jeunes généraux de Napoléon, il est très vif et intelligent, nous parlons de livres de guerre, etc. » En complément et dans une esthétique proche, deux bustes de Marie-Laure de Noailles et de Simone de Beauvoir soulignent sa conception très personnelle de la sculpture, dans laquelle l’impression du monumental n’est pas donnée par la taille de l’œuvre, mais par le contraste entre la proportion du motif et celle du socle. Cette exposition-dossier inaugure un nouvel espace qui clôt désormais le circuit de découverte de la sculpture moderne. Proposant une étape inédite dans la visite, évoquant la confrontation entre l’expérience de l’artiste et le contexte historique de sa création, cette salle permet d’aborder clairement le lien ambigu entre la sculpture de monument public et la commande politique qui le rend possible et plus largement cette question de l’engagement de l’artiste dans l’histoire contemporaine.
    CONTACT : Marine Charbonneau, 23 rue de l’espérance, 59100, Roubaix, tel : + 33.(0)3.20.69.23.65 - mail : mcharbonneau@ville-roubaix.fr - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-alberto-giacometti-portrait-dun-heros-hommage-a-rol-tanguy/827.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    21/10/2018 > 21/10/2018 - Table ronde - Equiper la décroissance - Exposition : Halte à la croissance!
    La décroissance, une thématique plus actuelle que jamais en 2018 ! Concept économique, politique et social, qui remet en cause l’idée selon laquelle l’augmentation des richesses conduit au bien-être social, la décroissance vise donc à réduire la production de biens et de services dans l’objectif de préserver l’environnement... jusqu’à l’humanité toute entière. Depuis quelques décennies, penseurs, politiciens, agriculteurs, inventeurs ou militants prônent la décroissance. Architectes et designers se sont dressés, aussi, pour proposer d’autres voies, d’autres pistes, qui n’ont pas besoin de l’hypothèse de la croissance pour offrir un horizon d’espoir aux êtres humains. C’est à se mettre à l’écoute de certains d’entre eux que sera consacrée cette demi-journée de débat. Un débat autour de la décroissance et du rôle ambigu du design dans notre société de consommation. Autour de la table, prendront place Paul Ariès (politologue), Lieven De Cauter (philosophe), Pierre Echard (architecte d’intérieur, expert en éco- design) et Mathilde Pellé (designer). La modération sera assurée par le philosophe Laurent de Sutter. Nous espérons que vous pourrez diffuser largement cette information. Par ailleurs, Madame Fabienne Capot, Députée provinciale en charge de la Culture et du Tourisme et Présidente de l’asbl CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu, et Madame Marie Pok, Directrice du CID, ont le plaisir de vous inviter à cette table ronde exceptionnelle.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/table-ronde-equiper-la-decroissance-exposition-halte-a-la-croissance/839.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    21/10/2018 > 03/02/2019 - ​Exposition - Process : Benoît Deneufbourg
    Benoît Deneufbourg est un designer belge, né à La Louvière en 1977. Il a fait l’architecture d’intérieur à Saint-Luc (Bruxelles) en 2001. Son intérêt pour les matériaux et les processus de fabrication l’amènent à chercher des solutions efficaces, caractérisées par une grande simplicité dans les domaines du mobilier, de l’éclairage, de l’objet, de la scénographie et de l’architecture d’intérieur. L’exposition de ses réalisations passées sera complétée par la présentation de nouveaux projets dont des objets spécialement développés pour l’occasion, en partenariat avec des entreprises ou des artisans de Wallonie. Cette démarche permettra de valoriser, à côté d’un talent individuel, les savoir-faire industriels et artisanaux d’acteurs locaux.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-process-benoit-deneufbourg/686.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    23/10/2018 > 23/10/2018 - Maitres Anciens et du XIXe siècle
    Le 21 mars dernier, le département Maîtres anciens & du 19ème siècle d’Artcurial proposait aux enchères un pastel de Le Brun représentant Charles Perrault. L’œuvre, préemptée par le Château de Versailles, était une étude préparatoire pour un tableau disparu. Pourtant, suite à cette vente, le portrait à l’huile a resurgi ! Il sera l’une des œuvres majeures de la vacation organisée par Artcurial, en novembre 2018.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/maitres-anciens-et-du-xixe-siecle/822.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    23/10/2018 > 23/10/2018 - Sottsass Century
    Pour la cinquième année consécutive, Artcurial proposera une vente exclusivement dédiée au Design à l’occasion de la FIAC. Après le succès de la vente Charlotte For Ever l’an passé consacrée à Charlotte Perriand avec 3 nouveaux records du monde enregistrés pour des œuvres de l’artiste, c’est au designer italien, Ettore Sottsass, que cette vente particulière rendra hommage cette année. Depuis la disparition de l’artiste en 2007, jamais son talent n’a été aussi célébré. Sottsass century propose un portrait inédit du créateur, explorant toutes les époques et tous les médiums dont il s’est emparé, du mobilier à l’émail enpassant par la peinture, la céramique et le verre à travers 40 lots soigneusement sélectionnés, dans un soucis d’exhaustivité.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/sottsass-century/821.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    03/11/2018 > 19/11/2018 - Festival IMPACT dédié aux arts, aux sciences et aux nouvelles technologies
    Le projet Interreg IMPACT poursuit sa route planifiée sur 3 ans. Dans cette féconde aventure, le Théâtre de Liège et ses neuf partenaires de l’Euregio Meuse-Rhin réunissent, dans une plate-forme de dialogues interdisciplinaires, chercheurs et artistes, entreprises issues du secteur des nouvelles technologies et des Industries Culturelles Créatives. En attendant la programmation complète du Forum IMPACT #2, dévoilée à la rentrée, voici de quoi déjà vous mettre l’eau à la bouche.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/festival-impact-dedie-aux-arts-aux-sciences-et-aux-nouvelles-technologies/846.html

  • GRETA MARTA | PROJECT STORE - DIANE VON FURSTENBERG -
    08/11/2018 > 24/11/2018 - Exposition - La Tribu : Muriel de Crayencour
    Du 8 au 24 novembre, dans la vitrine du Greta Marta | Project Store - Diane Von Furstenberg, l’artiste plasticienne Muriel de Crayencour installe une tribu de sculptures. Elle présente pour la première fois des sculptures en bronze. C’est une tribu entière de Mamounettes qui campe dans la grande vitrine de la rue du Grand Cerf. Diminutif très affectueux de maman, Mamounette est utilisé dans le cadre intime de la famille. C’est ce mot qui rime avec jouette, couette ou galipette que Muriel de Crayencour a choisi pour nommer ses nouvelles sculptures. Ces statues sont des formes rondes, sensuelles et dodues : des seins. La Mamounette se décline en bronze, textile, polystyrène, ... Ces sculptures sont à découvrir de la rue 24h/24h du 8 au 24 novembre. Mais aussi le samedi à l'occasion d’une rencontre avec l’artiste.
    CONTACT : Service communication, 18, Rue du Grand Cerf, 1000, Bruxelles, tel : - mail : dvf.belgium@gmail.com - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-la-tribu-muriel-de-crayencour/828.html

  • CITE MIROIR - http://www.citemiroir.be/
    10/11/2018 > 13/01/2019 - Exposition - World Press Photo
    Du 10 novembre 2018 au 13 janvier 2019, les Territoires de la Mémoire accueillent la 61eexposition du prix World Press Photoà La Cité Miroir à Liège. Ce concours prestigieux de photojournalisme est une vraie fenêtre sur le monde contemporain et toutes ses réalités. Impressionnantes, interpellantes, les 160 photos présentées nous dévoilent un instantané du monde tel qu’il est aujourd’hui. Les photos présentées nous plongent au cœur d’actualités fortes de 2017 comme la guerre en Syrie, le massacre des Rohingyas au Myanmar ou les manifestations clivantes au Venezuella. Mais elles nous montrent aussi nombre de réalités contemporaines sur les modes de vie dans le monde, sur notre environnement ou encore sur nos sociétés. Ces images nous racontent des histoires poignantes où la vie est tantôt tragique, tantôt terrifiante mais aussi pleine d’espoir, de complicité et d’humanité. Pour cette édition 2018, le jury du concours a récompensé le cliché du photographe vénézuélien Ronald Schemidt intitulé « La crise au Venezuella ». L’image, primée également dans la catégorie Actualités, montre José Victor Salazar Balza, 28 ans, en feu alors qu’il participait aux manifestations contre le président Nicolás Maduro à Caracas. Le jeune homme a été pris par l’explosion du réservoir d’une moto de la police. Même s’il a survécu à l’accident, il en garde des séquelles graves, son corps ayant été brûlé à 72%. « C'est une photo classique mais elle a une énergie et un dynamisme instantanés. Les couleurs, le mouvement, elle est vraiment bien composée, elle a de la force. J'ai directement ressenti de l'émotion en la voyant... » a déclaré Magdalena Herrera, présidente du jury, avant d'être complétée par une autre membre du jury, Whitney C. Johnson : « C'est assez symbolique, en fait. L'homme a un masque sur sa tête. Il ne représente pas seulement lui et lui en feu, mais plutôt une idée que le Venezuela est en train de brûler. »
    CONTACT : Sophie Liégeois, 22, place Xavier Neujean, B-4000, Liège, tel : 04 230 70 54 - mail : sophie.liegeois@mnema.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-world-press-photo/754.html

  • ANTICA NAMUR 2018 - http://www.antica.be
    10/11/2018 > 18/11/2018 - Antica Namur 2018 - 42e Edition
    Chaque automne, Antica Namur renforce son statut de « place to be » du monde de l’art et des antiquités. Positionné en amont du calendrier des foires, Antica est un des premiers baromètres du marché de l’art belge de l’année. Affichant Sold out dès le printemps 2018, les organisateurs de cette 42ème édition optent pour l’ouverture complémentaire du second hall de Namur Expo, qui n’avait plus accueilli d’exposants depuis 2010.Cette édition XXL réunit dans les deux halls un total de 130 galeries belges et internationales soit +12% par rapport à l’édition de 2017, dont plus de 80 galeries belges aussi bien francophones que néerlandophones, 31 de France, 10 issus des Pays-Bas, 5 d’Allemagne. Parmi les exposants internationaux, on compte également quelques galeries anglaises, suisses, luxembourgeoises ou encore italiennes. La superficie totale de la foire passe de 8.000 à 10.000 m2.Les exposants au top : Galerie Beres (F), Bouisset (F), Claeys Gallery (F), Costermans (B), Epoque Fine Jewels (B), Jan Muller (B), Ooidonck Fine Art (B), JVDM (B), Martel Greiner (F), Mathieu Sismann (F), La Mésangère (B), Tom Desmet (B), Univers du Bronze (F).Les nouveaux venus : Berger Famarte (B), First Art (S), Gauchet (F), Il Raccoglitore (IT), Jean Moust (F), Mayflower (ENG), Nicolas Bourriaud (F), Ooidonck Fine Art (B), Univers du Bronze (F), Riondet (F),Les comeback : Galerie Bordet (F), Drees Archeo (B), Epoque Fine Jewels (B), Herwig Simons (B), Jacques Nève (F), Lamy (B), Galerie Noel (B), Jean-François Régis avec le décorateur Gerald Watelet (B), Olivier Delvaille (F), Tom Desmet (B). Tous les coups de cœurs sont donc permis, pour toutes les générations de collectionneurs et d’amateurs d’art en quête de tableaux anciens ou modernes, de mobilier estampillé ou vintage, de verres anciens ou argenterie d’exception, apportant une touche singulière à des intérieurs toujours plus éclectiques.La Ville de Namur, en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin, présentera une sélection de pièces exceptionnelles issues de ses musées. De nombreuses conférences en lien avec le marché de l’art seront proposée au public durant toute la foire.
    CONTACT : Luc Darte, Axis Gate, rue Fond Cattelain 2, 1435, Mont-St-Guibert, tel : 0475 89 07 89 - mail : luc.darte@easyfairs.com - URL : http://caracascom.com/fr/antica-namur-2018-42e-edition/82.html

  • LA CHATAIGNERAIE - http://www.cwac.be
    24/11/2018 > 14/12/2018 - Exposition - Daniel Michiels
    Né à Bruxelles en 1952, Daniel MICHIELS réalise ses premières photos en 1979. Dès 26 ans, il s’installe sur les hauteurs de La Roche-en-Ardenne (Berismenil). Cette région d’adoption devient son thème de prédilection (exposition « Ardenne restante »). Il traite de l’habitat rural (Prix de la RTBF en 1987), des agriculteurs (Archive de Wallonie en 1985). Peu à peu, il va élargir son champs d’investigation, il mêle le portait, le paysage et les scènes diverses (« Et alors ! », 2007). Son travail est très largement inspiré par son quotidien, il photographie son entourage immédiat : meubles, escaliers, chaises… Les portraits qu’il réalise, sont également ceux de son entourage. Son exotisme, il le vit à Liège, Bruxelles ou Verviers. Ses photographies immortalisent un endroit où il se trouvait à un moment donné… Il s’attache à rendre l’Ardenne irréelle, intemporelle, belle et touchante, sans aucune mièvrerie.
    CONTACT : Maie-Hélène Joiret, 19, chaussée de Ramioul, B-4400, Flémalle, tel : - mail : marie-helene@cwac.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-daniel-michiels/719.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    25/11/2018 > 10/03/2019 - Exposition - François Curlet - Cresus et Crusoé
    Dans les années 1990, François Curlet commence à exposer régulièrement en Belgique et à l’étranger (Le Magasin à Grenoble, FRAC Nord - Pas de Calais, Fondation Cartier, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles). Lors de l’exposition collective Les Chantiers du musée, mise sur pied en 2000 pour pré gurer l’ouverture o cielle du Musée des Arts Contemporains au Grand-Hornu, il s’empare des cartes de visite de l’équipe du MAC’s pour les mettre au nom des voisins, créant ainsi un premier lien – ironique ? – entre l’institution et son environnement social. Vingt ans après, François Curlet est à nouveau l’invité du Grand-Hornu pour y investir cette fois l’ensemble des salles du musée pour sa première grande exposition monographique en Belgique : Village People. Celle- ci est conçue comme une rétrospective de sa pratique en trois actes, rythmant la progression du visiteur dans les salles et correspondant aux trois phases principales de sa production : ses objets, ses peintures et ses lms. L’exposition s’ouvre sur un ensemble d’objets et de logos, signes de production et de consommation qu’il extrait et détourne d’une « pluie sémantique » à laquelle nous sommes tous exposés et qui nous inonde, nous détrempe. Ouvrant son parapluie, à l’image de Clockwork (1998) qui utilise la toile imperméable de celui-ci pour y sérigraphier des reproductions d’engrenages extraites de l’encyclopédie de Diderot et D’Alembert, François Curlet se protège de la société industrielle et de ses mécanismes en créant un écran protecteur où ces « objets-signes » viendront s’éclater, se disperser et se recombiner les uns aux autres en une sorte de « brouillard poétique ».
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-francois-curlet-cresus-et-crusoe/761.html

  • GALLERY RAF VAN SEVEREN -
    30/11/2018 > 03/02/2019 - Exposition - Congo
    L’exposition de groupe « Congo » présente la collection réunie par le père de Raf Van Severen, raison pour laquelle il est devenu marchand d’art. Jo Van Severen a vécu et travaillé de 1953 à 1963 au Congo. C’est là qu’il a acquis ses premières œuvres. Après son retour en Belgique en 1964 et jusqu’à son décès en 2013, il a toujours continué à collectionner. Jo Van Severen était un collectionneur passionné avec un œil sensible au beau et à la qualité. Collectionner l’art congolais aujourd’hui est dans l’air du temps, ce n’était pas aussi évident à l’époque. Il était en avance sur son temps. La collection qu’il a construite au fil des années offre une belle vue d’ensemble de la peinture congolaise. Un tiers de la collection comprend des peintres africanistes (principalement des Belges qui ont vécu au Congo), le reste est composé de peintres congolais principalement des années 50 et 60. Avec l’exposition « Congo », qui réunit une centaine de peintures de la collection de son père, Raf van Severen ne fait pas que rendre hommage à la riche histoire de la peinture congolaise, c’est aussi un hommage à son père. L’exposition est accompagnée d’un catalogue dont les bénéfices des ventes seront intégralement versés à l’asbl KALASI (http://kalasi.be), un projet consacré à des écoles implantées au Congo. Ce projet s’intègre dans l’événement caritatif « De Warmste Week » mis sur pied par la radio Studio Brussel. Raf Van Severen est un des plus grands spécialistes de la peinture belge de la période allant 1870 à 1970. En ce qui concerne l’art figuratif, il est spécialisé dans la première moitié du XXe siècle, avec une prédilection pour les Fauvistes et les Expressionnistes. Sur le plan de la peinture abstraite, sa préférence s’oriente vers les artistes internationaux des années 50 et 60. En plus de sa galerie située Minderbroedersrui 61 à Anvers, il a ouvert un second espace en juin dernier à un jet de pierre du MAS (Munseum aan de Stroom).
    CONTACT : Raf Van Severen, Godefriduskaai 52, 2000, Antwerpen, tel : 0032 (0)495 54 14 11 - mail : raf.vanseveren@skynet.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-congo/850.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    18/12/2018 > 22/12/2018 - L'Homme de la Mancha - Michael De Cock & Junior Mthombeni
    Il y a tout juste cinquante ans, la comédie musicale américaineMan of la Mancha était créée à la Monnaie dans la traduction et l’adaptation de Jacques Brel, qui en interprétait magistralement le rôle-titre. Dix ans plus tard, le célèbre chanteur belge s’éteignait. Michael De Cock, directeur artistique du KVS, opte pour une relecture contemporaine de ce livret dans lequel Miguel de Cervantès, poète donc coupable, attend son exécution dans les geôles de l’Inquisition. Manuscrit de son roman Don Quichotte sous le bras, il interprète avec ses codétenus les aventures de l’hidalgo errant, anqué de son dèle écuyer Sancho Panza. L’auteur et son chevalier fantasque envoient à leurs persécuteurs un message miséricordieux et idéaliste. Avec Bruxelles comme muse, le KVS et la Monnaie unissent leurs forces a n d’insu ler un nouvel éclat à ce chef-d’œuvre intemporel. Certes, ils rendront hommage à Brel, symbole du «temps où Bruxelles brusselait», mais ils célébreront surtout notre capitale actuelle et future, façonnée par les mondes di érents qui y cohabitent. Appréhender l’altérité avec la foi en un rêve et la candeur de l’espoir, atteindre l’inaccessible étoile...
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/l-homme-de-la-mancha-michael-de-cock-junior-mthombeni/851.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    18/12/2018 > 22/12/2018 - Encore une histoire d'amour - Thomas Gunzig et David Strosberg
    Chroniqueur, romancier, nouvelliste et dramaturge, Thomas Gunzig manie une plume alerte. Son humour avait déjà fait des étincelles au théâtre lors d’une première rencontre avec la mise en scène de David Strosberg dans l’excellent Et avec sa queue, il frappe!. Ils remettent le couvert avec cette nouvelle pièce qui réunit deux grands comédiens de la scène belge. Dans la pénombre d’une chambre à coucher, un couple enlacé vient de faire l’amour, il semble heureux et complice. Cependant, l’homme va bientôt partir pour rejoindre femme et enfants. Ces deux-là n’ont jamais passé une nuit entière côte à côte, leur entente, reléguée à la clandestinité, a un droit d’existence d’une heure par semaine. En attendant, le moment est aux con dences. Ils interrogent toutes les strates de l’amour, la spontanéité et le calcul, la durée et l’usure, la puissance et la fragilité du désir, la norme sociale, la jalousie et le sexe. Un adultère sans garce ni salaud, où le drame s’injecte dans la comédie, l’anecdote dans l’allégorie, à mille lieues du théâtre de boulevard dont le sujet est coutumier. Une histoire, belle parce qu’impossible, à vivre comme par e raction.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/encore-une-histoire-d-amour-thomas-gunzig-et-david-strosberg/852.html

  • LA BOVERIE - VILLE DE LIÈGE - http://www.liege.be/culture/musees/boverie-beaux-arts-expos-liege
    20/12/2018 > 20/08/2019 - Exposition – Liège : Chefs d’œuvre
    Des maîtres du 15e siècle ou de la Renaissance jusqu’aux donations et acquisitions plus récentes, en passant par de grandes figures internationales (Ingres, Monet, Pissarro, Picasso, Ensor, Laurencin, Léger, Arp, Magnelli, Bury, Debré, Hantaï, Gilbert & George...), l’exposition Liège. Chefs d’œuvreoffrira un voyage inédit à travers la collection du musée des Beaux-Arts de Liège. Une occasion pour les Liégeois mais aussi pour tous les visiteurs belges et étrangers, de découvrir une sélection très vaste d’œuvres exceptionnelles, de percevoir la richesse considérable de cette collection. Inédite, cette exposition - présentant plus de 150 œuvres - le sera à plus d’un titre. Depuis la réouverture de La Boverie en mai 2016, de nombreuses œuvres, demeurées en réserve, n’avaient plus été montrées depuis longtemps. Pour quelques autres encore, fragilisées par le temps, une restauration s’imposait. L’exposition Liège. Chefs d’œuvre entend ainsi établir un dialogue entre les époques et les mouvements formels, non sans proposer aux visiteurs quelques focus particuliers, sur certains artistes et courants artistiques : le talent lumineux de Rik Wouters, des variations sur le thème de la nature morte ou encore une attention particulière sur le mouvement Cobra en passant par une évocation de la sidérurgie du bassin liégeois à travers les regards d’artistes des 20 et 21e siècles. En prévision de cette exposition, et après un premier volume publié lors de sa réouverture en mai 2016, le musée des Beaux-Arts prépare également la parution du deuxième volume du catalogue des collections. Ce beau livre d’art comportera une sélection d’environ 150 œuvres, commentées par des historiens d’art et chercheurs qualifiés.
    CONTACT : Laura Dombret, tel : - mail : laura.dombret@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-liege-chefs-doeuvre/847.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    03/02/2019 > 19/05/2019 - Exposition - Hors pistes : Rencontres au Groenland
    À travers l’organisation de résidences, Hors Pistes initie des échanges créatifs entre artisans et designers du monde entier. Durant un mois, ces derniers mettent en commun leurs compétences, cultures et s’inspirent de l’identité du territoire environnant. Les résidences encouragent la transmission des savoir-faire artisanaux, et posent également la question de leur héritage et devenir, en proposant de nouvelles applications aux techniques traditionnelles. Véritable laboratoire transdisciplinaire, Hors Pistes questionne les modes de production habituels et invente des processus de création inédits, hors des sentiers battus. En 2014, le CID avait accueilli la première expérience Hors Pistes Ouagadougou. En 2019, il est le premier musée à accueillir la troisième édition du projet : Hors Pistes. Nuuk. Nuuk est la capitale du Groenland, une île aux ressources naturelles limitées et au climat rigoureux. Les techniques artisanales tiennent compte de ces contraintes géographiques. La culture inuit découle du territoire qui l’abrite. Les artisans trouvent leur inspiration dans la nature et travaillent des matériaux tels que la pierre, le bois, la terre, la laine, les peaux et les os des animaux qu’ils chassent. Déjà altérée au siècle dernier par les différents échanges avec l’Occident, les traditions culturelles inuits se transforment au contact de la mondialisation. Autrefois indispensables pour la survie, les activités de pêche et de chasse sont aujourd’hui de moins en moins pratiquées affectant les artisanats directement liés, tels que le travail de la peau animale ou la fabrication de kayaks. L’exposition « Hors Pistes Nuuk » invite à découvrir l’artisanat groenlandais, replaçant l’humain au cœur des échanges avec le Groenland. Les expérimentations, prototypes et objets issus des recherches menées pendant la résidence relatent l’unicité de chaque rencontre. L’exposition partage également les histoires nées de ce contexte, et mises en forme par l’équipe éditoriale.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-hors-pistes-rencontres-au-groenland/843.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    08/02/2019 > 26/05/2019 - Exposition - De lin et de laine : textiles égyptiens
    Révélant le rapport de l’Homme à l’étoffe, l’exposition entraînera les visiteurs dans un voyage au cœur du foyer égyptien. Les tissus accompagnaient leurs propriétaires tout au long de leur vie. Aujourd’hui, ces pièces devenues rares nous amènent à apprécier l’humain derrière les objets. Transmission du patrimoine, réutilisations des matières, techniques de tissages, motifs et couleurs sauront surprendre. En 2015, le Musée royal de Mariemont recevait en dépôt plus de 215 pièces de textiles égyptiens datant du 3ème au 12ème siècle. Cette collection, d’abord patiemment rassemblée par Maria Luise Fill et Robert Trevisiol, et ensuite offerte à la Fondation Roi Baudouin, sera exposée au Musée royal de Mariemont du 8 février au 26 mai 2019. L’exposition présentera l’ensemble des pièces vestimentaires et de tissus d’ameublement de la collection, parmi lesquelles, des pièces encore jamais dévoilées au public. Mise en contexte grâce à plusieurs objets évoquant l’iconographie et empruntées à des collections publiques et privées, l’exposition présentera les résultats de plusieurs années de recherche et invitera le visiteur à découvrir les techniques de base du tissage ainsi que les colorants utilisés. L’usage des textiles et la difficulté d’interprétation de ceux-ci seront également évoqués. De lin et de laine. Textiles égyptiens (3e – 12e siècles) explore des fragments du quotidien des Égyptiens de l’époque, mis en lumière à travers de nombreuses pièces, créées de leurs mains, et qui les auront accompagnés jusque dans la tombe. Un lien intime, qui nous éclaire quant à l’Homme derrière l’étoffe. Découvrir l’exposition lors d’une visite commentée par les collectionneurs. Quelques visites seront organisées en compagnie des collectionneurs, Maria Luise Fill et Robert Trevisiol. Deux parcours pour se plonger dans le quotidien des Égyptiens du 3ème au 12ème siècle. Un parcours en individuels destiné aux adultes sera proposé par le conservateur et commissaire. Un parcours en individuels dédié aux enfants sera pensé avec le service pédagogique du Musée.
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-de-lin-et-de-laine-textiles-egyptiens/833.html

  • BPS22 - www.bps22.be
    09/02/2019 > 19/05/2019 - Exposition - Andrei Molodkin + Erik Bulatov
    Pour sa seconde collaboration avec a/political, le BPS22 accueillera une exposition de deux artistes russes de génération différente, Erik Bulatov et Andrei Molodkin. Bulatov est né en 1933 et a débuté sa carrière en marge de l’art officiel de l’URSS, échangeant beaucoup avec les Kabakov. Molodkin est né en 1966 et a connu la fin de l’URSS alors qu’il effectuait ses études artistiques. Leur rencontre en une même exposition sera une première et retrace en creux une partie de l’histoire du XXesiècle.
    CONTACT : Laure Houben, 22 Boulevard Solvay, 6000, Charleroi, tel : +32 71 27 29 77 - mail : laure.houben@bps22.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-andrei-molodkin-erik-bulatov/798.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    17/02/2019 > 26/05/2019 - Exposition - Design orienté verre
    «Le verre de manière générale est l’ennemi du mystère». Walter Benjamin pointe ainsi l’ambivalente transparence d’un matériau avec lequel il semble très difficile de cacher son jeu. Cette dialectique entre apparente banalité et potentiel de transgression habite le processus qui préside à la mission du Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques, le Cirva, créé depuis plus de trente ans à Marseille. En effet, la vocation de ce laboratoire est d’explorer les rapports entre art, design et verre, à travers une multitude d’approches théoriques et pratiques et grâce à la démarche personnelle des artistes et designers qui y sont invités en résidence de recherche et de création. L’exposition Design orienté verre présente un ensemble significatif d’expériences menées au Cirva avec le verre par des designers provenant d’horizons très différents mais réunis autour de la possibilité d’une rencontre et d’un dialogue soutenu avec l’artisan verrier. Une première partie du parcours est dédiée aux constructions objets imaginées parAndrea Branzi au Cirva entre 2001 et 2008, interrogeant les rapports entre objets domestiques, nature et architecture. Une approche du matériau plus formelle et technique est soulignée au moyen des recherches de Sylvain Willenz (collection Shift, Spot lights et Block containers, 2011 / 2012) ainsi que sur le projet de luminaires développé par le duo français Normal Studio (2013 / 2016) autour de l’empreinte issue du moule. L’emphase est mise ici sur les étapes de travail permettant de comprendre le processus d’expérimentation. A travers l’univers poétique et narratif de David Dubois, l’exposition aborde aussi la question de l’aléatoire et du mouvement. Comme fil conducteur, un ensemble de pièces uniques regroupant suspensions et appliques murales (Globes, 2014) dessinent un paysage de lumière à la fois graphique et vaporeux dans l’espace. Depuis 2011, le Cirva et le festival Design Parade de la villa Noailles à Hyères ont choisi de collaborer en créant une bourse de résidence de recherche d’un an pour le lauréat du concours. Le jeune designer a comme cahier des charges la création d’un vase ou d’une série de vases originaux. Dorénavant, ces créations contribuent à fleurir la villa Noailles, comme au temps de ses commanditaires Charles et Marie-Laure de Noailles, esthètes et amoureux des fleurs. Ce précieux témoignage de l’architecture moderniste conçu par l’architecte Robert Mallet-Stevens entre 1923 et 1933 reste vivant et contemporain. La scénographie de l’exposition est confiée à Normal Studio. Fort de leur expérience de recherche au sein du Cirva, ils dessinent une trame permettant de relier les différents univers, la variation des fonctions et posent ainsi le langage de l’engagement du Cirva pour le design et la création.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-design-oriente-verre/844.html

  • EURANTICA FINE ART FAIR 2019 - www.eurantica.be
    21/03/2019 > 24/03/2019 - Eurantica Brussels Fine Art Fair
    Cette initiative audacieuse est soutenue par les galeristes, marchands et collectionneurs tant belges qu’étrangers. Cet engouement témoigne de la confiance que le secteur accorde à la foire en tant que rendez-vous belge important sur le marché de l’art classique et moderne. Ce positionnement illustre la montée de Bruxelles en tant qu’anti-chambre parisienne dans un contexte où Londres, capitale du marché de l’art européen, se détache du Continent. Paris renforce son centre de gravité et se profile activement comme première place du marché de l’art européen. Eurantica surfe sur cette redistribution en déclinant le thème “Paris-Bruxelles” pour cette nouvelle édition. Pour autant, Eurantica n’en oublie pas ses fondamentaux. Fidèle à son ADN, Eurantica sera élégante, éclectique et riche en découverte. Elle réunira tous les secteurs et toutes les époques. Elle renforce et garde son ancrage solide dans les tableaux classiques de maîtres anciens, la peinture belge et européenne de l’Après-Guerre, le bijou, le meuble ancien et le mobilier vintage ainsi que l’objet de collection. Eurantica répond aux attentes du marché en proposant un salon qui privilégie le secteur classique dans un environnement dynamique et contemporain avec des prix accessibles. Pièces de qualité et mises en scène soignées seront privilégiées par les antiquaires.
    CONTACT : Luc Darte, Axis Gate, rue Fond Cattelain 2, 1435, Mont-St-Guibert, tel : 0475 89 07 89 - mail : luc.darte@easyfairs.com - URL : http://caracascom.com/fr/eurantica-brussels-fine-art-fair/710.html

  • BRUSSELS DESIGN MARKET - www.designmarket.be
    23/03/2019 > 24/03/2019 - 26ème édition de Brussels Design Market
    Brussels Design Market a été fondé il y a 15 ans. Initialement, il s’agissait d’un marché aux puces exclusivement consacré aux productions des années 50 jusqu’au début des années 80. Aujourd’hui, Brussels Design Market est sans doute l’un des évènements les plus convoités en Europe consacré au design vintage du 20ème siècle. Deux fois par an, en mars et en septembre, Bruxelles, capitale de l’Europe et ville cosmopolite accueille le Brussels Design Market avec ses 100 exposants et plus de 7000 visiteurs. Ce grand événement vintage offre à tous les amateurs de design l’opportunité de découvrir des meubles scandinaves, belges, français, italiens, américains, ainsi que des objets en céramique et en verre, des collectors, des accessoires en plastique, métal, en bois ou en bakélite. Au fil des années, l’éventail de la marchandise exposée s’est agrandit. Venus des quatre coins de l’Europe, les exposants présentent une offre de design électrique, rassemblant tous les styles et courants qui ont marqué le design du XXeme siècle. Du design italien, français, américain au style scandinave, les visiteurs découvrent des pièces originales et iconiques créées par les plus grands noms de l’histoire du design, comme Sottsass, Le Corbusier, Eames, ou encore Jacobsen et Panton...! A côté de ces icônes, le Brussels Design Market est aussi l’occasion pour dénicher de merveilleuses pièces de design anonymes et exclusives à des prix abordables. Pour la 25eme édition du Brussels Design Market et à l’occasion du 80eme anniversaire de l’artiste, une exposition sera consacrée aux créations du céramiste Georges Pelletier. Ses luminaires, ses totems et miroirs atypiques sont facilement reconnaissables grâce aux détails façonnés un à un par la main de l’artiste et dont l’association finale produit une oeuvre sculpturale unique.
    CONTACT : Julie Tobie, SHED 3 & 4, Tours & Taxis, Brussels, tel : - mail : julie@best.be - URL : http://caracascom.com/fr/26eme-edition-de-brussels-design-market/777.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    07/04/2019 > 01/09/2019 - Exposition - Fiona Tan - L'Archive des ombres
    Dès avril 2019, le MAC's présente "L'Archive des ombres", la première exposition muséale en Belgique de Fiona Tan, artiste de renommée internationale qui depuis 20 ans explore les territoires de la mémoire à travers des installations mêlant photographies, vidéos, films, dessins, documents d'archive.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-fiona-tan-l-archive-des-ombres/837.html

  • BPS22 - www.bps22.be
    08/06/2019 > 25/08/2019 - Exposition - Xavier Mary
    Né à Liège, en 1982, l’artiste Xavier Mary s’est très rapidement fait remarquer sur la scène belge et internationale par ses grandes installations, faites de matériaux industriels contemporains. Oscillant entre chaos post-industriel et régénération par l’entropie, ses œuvres apparaissent comme une forme de réalisme post-internet.
    CONTACT : Laure Houben, 22 Boulevard Solvay, 6000, Charleroi, tel : +32 71 27 29 77 - mail : laure.houben@bps22.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-xavier-mary/799.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    23/06/2019 > 13/10/2019 - Exposition - L'air du design
    Commissaire : Chris Mepon Invisible, intangible, immatériel. Mais aussi omniprésent et vital. Aucune vie sur terre n'est possible sans air. L'air est - pour l'instant - gratuit et appartient à tous. Mais dans l'anthropocène, il devient de plus en plus menacé et nécessite une protection. Que font les designers à ce sujet ? Comment manipulent-ils l'air ? Que signifie l'air pour eux ? Cette exposition se penche sur le thème de l'air sous différents angles. Il peut être injecté dans des processus de fabrication ; il peut servir à ventiler. De la purification de l’air à la conquête de l'espace aérien. Des objets concrets aux scénarios spéculatifs. Parce que tout comme l'air est un mélange de gaz, le design est mixte, multiple, plutôt insaisissable et ... vital.
    CONTACT : Di Emidio Massimo, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : Massimo.Di_emidio@hainaut.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-l-air-du-design/845.html

  • LA BOVERIE - VILLE DE LIÈGE - http://www.liege.be/culture/musees/boverie-beaux-arts-expos-liege
    31/08/2019 > 27/10/2019 - Exposition – Rétrospective Luis Salazar : 40 ans de peintures (1979-2019)
    Luis Salazar présente au Musée La Boverie, le fruit de quarante années de création. Au fil d’un parcours évolutif, l’artiste nous invite à saisir les mutations et les innovations qu’il insuffle graduellement dans son œuvre. Comme un fil d’Ariane cependant, ses éternelles inquiétudes, son insatiable soif de vivre et son optimisme forcené dans le moment présent se lisent en filigrane tout au long de son chemin de création. Se faisant le réceptacle des courants contraires de l’abstraction, qu’elle soit géométrique ou lyrique, le peintre nous livre comme une alchimie nouvelle, une voie médiane, que l’on pourrait qualifier d’abstraction baroque. Vocabulaire et grammaire de formes, de couleurs créent un phrasé passionné, singulier et subtil qui n’échappe à personne. Pas même au poète Jacques Izoard qui fera de la peinture de Salazar un support à ses mots.
    CONTACT : Laura Dombret, tel : - mail : laura.dombret@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-retrospective-luis-salazar-40-ans-de-peintures-1979-2019/848.html

  • BRUSSELS DESIGN SEPTEMBER - http://www.designseptember.be
    08/09/2019 > 30/09/2019 - ​Brussels Design September 2019
    Brussels Design September, devenu le rendez-vous incontournable pour les passionnés du design, englobe plus de 100 évènements culturels et commerciaux à Bruxelles. La ville devient, pendant un mois la plateforme de rencontre de nombreux designers belges et internationaux. Brussels Design September se déclinera à travers des expositions, des conférences, un parcours Arts & Crafts, le Commerce Design Brussels ou encore le Brussels Design Market. Autant de lieux de dialogues et de rencontres entre designers, architectes, et amoureux du design. Un véritable parcours urbain à découvrir dans les magasins, pop-up stores, galeries et espaces culturels.
    CONTACT : Roel Rijssenbeek, tel : 32 349 35 95 - mail : Roel@best.be - URL : http://caracascom.com/fr/brussels-design-september-2019/695.html