Loading...
Press use only

ART CALENDAR

  • BRUSSELS DESIGN SEPTEMBER - http://www.designseptember.be
    10/09/2016 > 11/09/2016 - Brussels Design Market - Tour & Taxis
    Brussels Design Market est l’un des évènements les plus convoités en Europe consacré au design vintage du 20ème siècle. Deux fois par an, en avril et en septembre, BDM accueille 100 exposants et plus de 7000 visiteurs. Ce grand événement vintage offre un ample choix des meubles scandinaves, belges, français, italiens, américains, ainsi que des objets en céramique et en verre, des collectors, des accessoires en plastique, métal, en bois ou en bakélite. Brussels Design Market est soucieux de l’originalité des produits exposés et privilégie des exposants qui partagent les mêmes valeurs. Jusqu’en avril 2016 Brussels Design Market a eu lieu à la Gare Maritime de Tour & Taxis, mais à partir de l’édition de septembre 2016 le plus grand marché vintage d’Europe se tiendra dans les salles d’exposition (Sheds 3 et 4) de Tour et Taxis.
    CONTACT : Roel Rijssenbeek, tel : 32 349 35 95 - mail : Roel@best.be - URL : http://caracascom.com/fr/brussels-design-market-tour-taxis/150.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    11/09/2016 > 05/05/2017 - Saison 2016-2017
    Le Théâtre de Liège se veut une scène sans frontières. Afin de vivre pleinement ce bouillonnement et de fournir aux spectacles la plus grande résonance possible, l’équipe du Théâtre de Liège est sur le pont. Des introductions aux spectacles, des rencontres avec les équipes artistiques, des visites du bâtiment, de ses coulisses et de ses ateliers, des expositions, des conférences, un choix d’ouvrages en rapport avec les spectacles sélectionnés par notre libraire partenaire Livre aux Trésors, les beaux livres de collection de la librairie Thalie, les matinées scolaires, les Bons Plans C.U., les soirées Philostory, le Picnic urbain pour les journées du patrimoine en guise d’ouverture de saison, une brasserie et un restaurant... sont autant de facilités qui vous sont proposées afin de jouir au mieux de votre soirée. Chaque jour, à l’instant de la représentation, auteurs, comédiens, danseurs et spectateurs forment une communauté, un être multiple transcendé par cette alchimie magique et magnifique des corps et des esprits. L’artiste vous souffle quelle est sa lumière, quelle est sa part d'ombre, quelle sonorité emprunte son âme, quel fredonnement incarne sa sagesse. Au théâtre, la nuit, il est beau de croire à la lumière.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/saison-2016-2017/385.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    17/09/2016 > 06/11/2016 - Exposition DES FIGURATIONS - Acte 1 - G Djurović, F Jacob, L Lankmans, A Peeters, J Spianti
    La première exposition rassemble cinq artistes (Goran Djurović, François Jacob, Laurent Lankmans, Agnès C.H Peeters et Julien Spianti) dont l’œuvre s’inscrit dans la tradition du métier par leur évidente maîtrise technique du médium. Des figurations dont l’Homme est le sujet central, qui témoignent d’un intérêt pour le sujet de la condition humaine à travers une représentation de la figure dans des compositions qui évoquent ou se réfèrent au monde du théâtre, du cinéma, de la scène.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-des-figurations-acte-1-g-djurovi-f-jacob-l-lankmans-a-peeters-j-spianti/423.html

  • CITE MIROIR - ZOOS HUMAINS - http://www.zooshumains.be/
    17/09/2016 > 26/02/2017 - Exposition - Zoos humains - L'invention du sauvage
    Pour la première fois en Belgique, va être présentée l'exposition Zoos humains. L'invention du sauvage créée à l'initiative de la Fondation Lilian Thuram qui a pour objectif d'éduquer contre le racisme et du Groupe de recherche Achac. Ces derniers ont réalisé l'exposition et l'ont spécialement enrichie à l'occasion de son installation à La Cité Miroir à Liège. Cette exposition, sous des formes diverses, a déjà été présentée en France (au musée du quai Branly notamment), en Guyane, en Californie, en Côte d'Ivoire, en Allemagne et en Suisse. Pendant près de cinq siècles, l’industrie de l’exhibition humaine va fasciner plus de 1 milliard 400 millions de visiteurs et va montrer en spectacle entre 30 et 35 000 figurants dans le monde entier. Ces exhibitions humaines visent essentiellement à tracer une frontière et une hiérarchie entre prétendus “civilisés” et prétendus “sauvages”. Ce fut aussi, et le plus souvent, le premier contact visuel, la première rencontre, entre l’Autre et Nous. À travers Zoos humains, les spectateurs appréhendent comment se sont installés les préjugés racistes. Le racisme est avant tout une construction intellectuelle. L’exposition invite chacun à prendre conscience que l’Histoire nous a conditionnés, de génération en génération, à nous voir avant tout comme Noirs, Blancs, Maghrébins ou Asiatiques. En proposant cette thématique, le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège asbl et l’asbl MNEMA souhaitent mettre en lumière cette réalité historique et permettre une réflexion sur notre propre héritage intellectuel. Il est important de comprendre comment nos préjugés se sont mis en place pour pouvoir les déconstruire. Nos sociétés doivent apprendre l’idée pourtant simple que la couleur de la peau, le genre, la religion ou la sexualité d’une personne ne détermine en rien son intelligence, la langue qu’elle parle, ses capacités physiques, sa nationalité, ce qu’elle aime ou déteste. Chacun de nous est capable de croire à n’importe quoi, le pire comme le meilleur.
    CONTACT : Charlotte Collot, 22, place Xavier Neujean, B-4000, Liège, tel : 04 250 99 48 - mail : charlottecollot@calliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-zoos-humains-l-invention-du-sauvage/403.html

  • LAAC Duinkerke - Jean-Michel Meurice, een retrospectieve -
    15/10/2016 > 02/04/2017 - Exposition - Jean-Michel Meurice, une rétrospective
    Artiste rattaché au mouvement Supports/surfaces (1969-1972), Jean-Michel Meurice s’inscrit dans une réflexion sur le statut de l’œuvre d’art, notamment sur la problématique du support. Fasciné par les tissus coptes, les arabesques et les arts primitifs, Meurice, célèbre pour ses accumulations répétitives de lignes posées sur la toile, cherche à affirmer une « vision intense de la couleur ». Dans ses œuvres quasi rituelles, l’artiste est à la recherche de la « couleur pure ». L’exposition s’organise autour de quatre sections qui permettent de suivre l’évolution du travail de l’artiste, de ses premières œuvres réalisées dans les années 1970 sur bâches colorées jusqu’à aujourd’hui construites à partir des lignes fluides dessinées par des pétales de fleurs.
    CONTACT : Nejma Djellouli, 302, Avenue des Bordées, 59140, Duinkerke, tel : 0033 (0)3 28 29 56 00 - mail : nejma.djellouli@ville-dunkerque.fr - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-jean-michel-meurice-une-retrospective/447.html

  • NOUVELLE DIRECTION AU CCRC - VINCENT THIRION - www.ccrc.be
    25/10/2016 > Nouvelle direction au Centre culturel louviérois - Vincent Thirion
    Le Centre culturel louviérois s’est trouvé son futur directeur ! C’est Vincent Thirion, l’actuel intendant général de Charleroi Danses, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui a convaincu le jury et le Conseil d’Administration, présidé par Danièle Staquet, réuni ce 25 octobre. Sorti du Conservatoire Royal de Bruxelles en arts de la parole, Vincent Thirion affiche une impressionnante expérience dans les domaines de la communication et de la programmation. En 1990, il est engagé à l'Atelier Sainte-Anne (Bruxelles) aux relations extérieures. Son parcours le mène ensuite à La Ferme du Buisson (scène nationale de Marne-la-Vallée, France), à la Fondation Jacques Gueux, au groupe Plan K. Puis, pendant quatre ans, il est chargé de la programmation, la coordination et l’organisation d’événements en théâtre et en danse au centre culturel bruxellois Le Botanique. En 2001, il rejoint Charleroi Danses pour la coordination de la communication. Il passe aussi par Les Rencontres Saint-Gilloises (où il organise et coordonne les Parcours d’Artistes) et le théâtre Les Tanneurs en tant que directeur ad interim, avant de devenir le coordinateur et programmateur de Charleroi Danses, en mai 2005.
    CONTACT : Dierickx Vincent, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : vincent.dierickx@ccrc.be - URL : http://caracascom.com/fr/nouvelle-direction-au-centre-culturel-louvierois-vincent-thirion/467.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    19/11/2016 > 22/01/2017 - Exposition DES FIGURATIONS - Acte 2 - Goran Djurović
    La deuxième exposition sera consacrée exclusivement à l’artiste serbe Goran Djurović. Peintre par excellence de la condition humaine, il compose des scènes troublantes d’où émane une atmosphère empreinte de tragi-comédie. Dans un style personnel qui renoue avec la tradition picturale, l’artiste dépeint les tourments de l’humanité et pose un regard acéré sur la société contemporaine. Ces projets sont aussi un clin d’œil au dramaturge qui a fait défiler l’humanité sur scène, dont l’œuvre sera évoquée à la même période par le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée avec l’exposition Shakespeare à la folie - affiches internationales.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-des-figurations-acte-2-goran-djurovi/424.html

  • SAISON D'HIVER - CCRC LA LOUVIERE - www.ccrc.be
    24/11/2016 > 11/02/2017 - Saison d'Hiver : Toute la programmation
    L'hiver, ce n'est pas tout à coup arrêter de sortir... Si, comme aurait dit Chavée, la tendance à hiberner "vous revient à vélo", la Culture, elle, ne dort jamais ! Ce deuxième volet de saison du Centre Culturel de La Louvière le prouve, une fois de plus ! La saison des grands froids, c'est aussi celle des cadeaux ! Et une de nos marottes, c'est le cadeau culturel : il ne produit pas de déchets, il existe dans toutes les tailles et s'adapte à tous les budgets, ils crée de l'emploi, il est convivial et rend heureux ! Il est disponible à la billetterie avant, pendant et après les fêtes ! En cas de gel, de neige, de brouillard, n'oubliez pas d'être prudents, mais... sortez ! Et rentrez, il y a toujours de la lumière !
    CONTACT : Vincent Dierickx, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : vincent.dierickx@ccrc.be - URL : http://caracascom.com/fr/saison-d-hiver-toute-la-programmation/466.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    27/11/2016 > 26/02/2017 - Exposition - Ceci n’est pas une copie
    Innovation ou imitation ? Rarement tout blanc ou tout noir ! Copier, c’est mal. Exploiter le travail créatif d’un autre pour devenir riche et célèbre, c’est moralement répréhensible et aussi, en principe, interdit par la loi. Mais les choses sont-elles vraiment si simples ? Une copie – ou quelque chose qui y ressemble fort – émane parfois d’une source totalement inattendue. Elle peut même conduire à des considérations surprenantes et libératrices. En pareil cas, peut-elle encore passer pour un banal travail de perroquet, une concurrence malhonnête éhontée ? Si le manque de vision de la culture du copié-collé propre à notre ère digitale est souvent incriminé, des notions comme l’originalité et la qualité d’auteur individuel sont également remises en cause. L’innovation ne se base-t-elle pas toujours sur ce qui existe ? La créativité n’est-elle pas toujours une forme de recyclage inspiré, de copié-collé futé ? L’histoire du design n’est-elle pas surtout une histoire du redesign ? Pourquoi prenons-nous si ardemment fait et cause pour le talent naturel, le génie du designer vedette ? D’autres cultures, qui voient la copie d’un autre oeil, peuvent-elles changer notre regard ? Le comportement imitateur acquiert-il une signification différente dans une perspective historique ? Ceci n’est pas une copie se penche sur la nature, la signification et l’acceptation des techniques de reproduction dans les activités de conception contemporaines. L’exposition propose une sélection d’exemples captivants et de visions divergentes sur le phénomène de la copie. Des stratégies de réemploi connues et reconnues, comme la citation, le collage, la réinterprétation, l’hommage et le pastiche, à la reproduction plus expérimentale et controversée. De la saine imitation à la piraterie en passant par la copie bassement commerciale et le plagiat. Avec la collaboration de Jasper Morrison, Richard Hutten, Unfold, Bas van Beek, Konstantin Grcic, Maarten Baas et quantité d’autres concepteurs qui sont confrontés quotidiennement à ce phénomène et donc obligés de prendre position, qu’ils le veuillent ou non.
    CONTACT : Gaëtan Delehouzée, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : gaetan.delehouzee@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-ceci-nest-pas-une-copie/430.html

  • FOUNDATION - DE 11 LIJNEN - www.de11lijnen.com
    27/11/2016 > 25/02/2017 - Exposition - Poetica_Politica
    Du 27 novembre au 25 février, la Fondation ‘De 11 Lijnen’, centre d'art privé basé à Oudenburg (Ostende) et fondé par le Dr Griet Dupont, présente l'exposition de groupe ‘Poetica-Politica’. L’exposition rassemble les travaux de cinq artistes belges internationalement reconnus qui s’intéressent aux notions de ‘Poetica’ et ‘Politica’. Le public peut y découvrir des oeuvres et installations de Marcel Broodthaers, Panamarenko, Walter Swennen, Francis Alÿs en Kasper Bosmans. Poetica : les premiers poèmes découlent de chants populaires ou par la répétition orale d’histoires épiques. Poetica est le titre de deux livres d’Aristote. Politica: vient du grec ancien Politeia: ‘droit du citoyen’, en référence au titre d’un livre d’Aristote: ‘Politica’. Poetica_Politica: où l'art agit comme vecteur de poésie et rendant ses droits au citoyen. La Fondation ‘De 11 Lijnen’ est située à Oudenburg, en Belgique. La ville, ancienne colonie romaine, fut fondée au quatrième siècle. Les Romains ont ensuite bâti un fort dans la région, dont les contours sont encore visibles sur le plan de rues de la ville. Il est encore possible aujourd'hui de trouver des vestiges archéologiques de cette époque dans le sol. Au seizième siècle, des hectares de terre ont été gagnés sur la mer pour former les polders. Les innombrables cours d'eau salée qui parcourent les terres contribuent à la richesse et à la diversité de la région. Le paysage est magnifique. On est gagné par un sentiment d'immensité : le ciel s'étend à perte de vue, la terre semble petite en comparaison. En outre, la lumière du nord est unique, intense et claire. C'est ici que nous vivons, dans une ferme qui appartient à notre famille depuis le dix-septième siècle. Nous avons été ravis lorsque le célèbre architecte Alvaro Siza a accepté de rénover et d'agrandir la ferme historique et les terres environnantes. C'était notre principal objectif : préserver l'histoire du site et assurer son avenir. L'espace d'art ‘De 11 Lijnen’ est situé dans cette même ferme, dans un bâtiment datant de 1690. Nous souhaitions créer un endroit discret dédié à l'art, un espace qui serait destiné à l'artiste en premier lieu, à l'art ensuite. Un endroit où des choses peuvent arriver. Ouverte au public depuis 2002, la Fondation attire des professionnels et des parties intéressées du monde entier. En 2006, ‘De 11 Lijnen’ a remporté le prix de la presse du meilleur projet artistique, avec Un Salon pour Louise Bourgeois.
    CONTACT : Griet Dupont, Groenedijkstraat 1, B-8460, Oudenburg, tel : +32 (0) 59 27 07 57 - mail : grietdupont@telenet.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-poetica-politica/460.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    20/01/2017 > 30/12/2017 - Le Mill fête ses 30 ans
    2017 une année particulière, le MiLL fête ses 30 ans ! Depuis 1987, le musée s’emploie à diffuser l’oeuvre de l’artiste d’origine roumaine Idel Ianchelevici (1909-1994). L’institution a dépassé sa vocation monographique pour devenir un centre d’art actuel. Ancrée dans la modernité, l’institution porte depuis 2016 l’acronyme MiLL, reflet de ses multiples missions. Un nom facile à retenir pour un musée accessible à tous. L’œuvre de Ianchelevici qui constitue la collection permanente du musée sera le filigrane d’une programmation d’événements éclectiques. Les saisons se suivront dans les salles de la collection permanente mais ne se ressembleront pas puisque quatre artistes issus d’horizons très différents seront invités à s’exprimer en regard des œuvres de l’artiste roumain. Ces artistes sont Claudine Peters-Ropsy / Aimé M’Pane / Dany Danino / Régis et Francis Pedros. Du côté des expositions temporaires, la période africaine de Ianchelevici et son amitié avec le peintre russe Léopold Survage serviront plus particulièrement de prétexte à la présentation de deux expositions monographiques d’envergure. La première, au printemps, sera consacrée au sculpteur congolais Aimé M’Pane qui se partage entre Kinshasa, Bruxelles et les États-Unis. La seconde, en automne, remettra en lumière l’Œuvre peint de Survage, considéré comme un des artistes majeurs du XXème siècle. Des expositions collectives laisseront la part belle aux démarches actuelles. En été, dans la cadre de la biennale ARTour, Baudouin Oosterlynck sera la figure centrale d’une manifestation qui mêle collection, expérience multisensorielle et art contemporain. Et pour débuter la saison anniversaire, en février 2017, le concours Jean et Irène Ransy permetra à des plasticiens de moins de 45 ans de mettre en évidence leur pratique de la peinture gurative au sein d’une exposition collective. Depuis 2010, le MiLL a posé un acteur majeur dans l’accessibilité de ses collections au public déficients visuels. Les expositions consacrées à Aimé M’Pane et Baudouin Oosterlynck seront adaptées au public déficient visuel.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/le-mill-fete-ses-30-ans/491.html

  • GALERIE DIDIER CLAES - http://www.didierclaes.com/fr/
    21/01/2017 > 29/01/2017 - Galerie didier Claes : Rendez-vous à la BRAFA
    La galerie didier Claes est présente à l'édition 2017 de la BRAFA Art Fair (Bruxelles) qui se déroule du 21 au 29 janvier 2017. Elle y présente une trentaine de pièces exceptionnelles issues d’une collection belge privée. Ces inédits sont principalement originaires du Congo. À l’occasion de cette nouvelle édition, et pour la toute première fois à la BRAFA, la galerie met à disposition un catalogue intitulé ‘Collection’. Sous le signe du changement, le stand de la galerie se déplace au centre de la foire, au stand numéro 094D. La scénographie de l’exposition reste quant à elle dans les mains de René Bouchara, architecte français de renom avec lequel la galerie collabore depuis de nombreuses années. Pour cette édition, la galerie invite l’artiste peintre belge Sophie Cauvin à partager ses cimaises. Dans un subtil mélange, les peintures contemporaines de l’artiste se fondent aux œuvres anciennes sélectionnées par Didier Claes.
    CONTACT : Johanna Dréan, 7, rue Van Moer, 1000, Bruxelles, tel : - mail : johanna@didierclaes.com - URL : http://caracascom.com/fr/galerie-didier-claes-rendez-vous-a-la-brafa/463.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    21/01/2017 > 12/03/2017 - Exposition DES FIGURATIONS - Acte 3 - Exposition des candidats au prix Jean et Irène Ransy
    La troisième exposition sera consacrée au Prix Jean et Irène Ransy, un concours organisé par Hainaut Culture Tourisme, qui s’adresse aux peintres figuratifs. Le concours Jean et Irène Ransy a pour vocation de mettre en évidence la pratique de la peinture figurative comme moyen d’expression de l’art actuel en offrant aux plasticiens l’espace et les moyens de présenter leur travail au public à l’occasion d’une exposition collective qui aura lieu au Musée Ianchelevici. Proclamé lors du vernissage, le lauréat recevra une somme de 5.000 euros destinée à l’aider dans son projet artistique. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 14 novembre 2016.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-des-figurations-acte-3-exposition-des-candidats-au-prix-jean-et-irene-ransy/425.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    22/01/2017 > 30/04/2017 - Exposition - L'éloge de l'heure
    1550-2015 : SIX SIÈCLES D'AFFICHAGE DE L'HEURE. Heures vagabondes, mystérieuses, révolutionnaires, chantantes, bras-en-l'air, du voyageur... Le vocabulaire horloger exprime de manière évocatrice et poétique la diversité de l'affichage de l'heure. En partant de l'ingéniosité sans fin des maîtres horlogers d’antan, L'Éloge de l'heure présente une sélection d’expérimentations contemporaines d’artistes et designers, partageant le désir de donner l'heure, de dire l'inexorable temps qui passe. Tour à tour curieuse et surprenante, drôle ou cruelle, subtile ou extravagante, l'exposition dresse ainsi un panorama de notre lien à l'heure et à sa lecture. Exposition conçue et réalisée par le mudac (Lausanne).
    CONTACT : Gaëtan Delehouzée, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : gaetan.delehouzee@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-l-eloge-de-l-heure/431.html

  • FRAC DUINKERKE - http://www.fracnpdc.fr
    28/01/2017 > 27/08/2017 - 'Als objecten thuis komen', vanuit de collectie van het FRAC Nord-Pas de Calais
    Objecten vullen ons leven, ze zijn de vorm waarin ons dagdagelijkse is gegoten. Wij verzamelen objecten, we bezitten ze en gooien ze weer weg, een nooit ophoudende stroom. Nieuwe objecten, gebruikt of gerecycleerd, hoe kiezen we de voorwerpen die onze wereld vullen? Waar komen deze dingen vandaan en welk verhaal dragen ze met zich mee? Je auto of je smartphone, maar ook je designmeubel, allemaal zijn ze de vrucht van de globale stroom met zijn schone en soms ranzige kantjes. We zien al deze objecten zo vaak dat we ze niet meer zien. Ze komen thuis bij ons en wij komen thuis bij hen. In onze maatschappij waarin dingen hebben enorm belangrijk is, staan sommige voorwerpen zo centraal dat ons leven errond is gebouwd. Hoe als mens weerstaan aan de macht van dingen? Het Frac Nord-Pas de Calais is de enige in zijn soort die van bij de start designvoorwerpen heeft opgenomen in zijn collectie. Meubels, artefacten, sculpturen, schilderijen, video’s ... veel kunstenaars hebben alledaagse dingen uit hun context gerukt, hebben het hernoemd, hebben er nieuwe gebruiksvormen voor bedacht. De kapotgerukte fauteuils van Barbara Visser of de stoel van Philippe Ramette kiezen voor een gewelddadige mise-en-scène, terwijl de video van Gerard Byrne over de automobielindustrie en die van Claude Closky over modemagazines met de nodige ironie kijken naar de mens aangepast aan zijn omgeving. Designers zoals Tejo Remy, Konstantin Grcic of Matali Crasset maken van hun werk een forum voor maatschappijkritiek. Geïnspireerd op de overpeinzingen van Bruno Latour over “harige objecten” die dieper ingaat op het themavan traditionele fetisjen, toont deze tentoonstelling ook voorwerpen en hun ingebedde betekenis.
    CONTACT : Coralie Desmurs, 503 Avenue des Bancs de Flandres, 59140, Dunkerque, tel : +33 (0)3 28 65 84 20 - mail : communication@fracnpdc.fr - URL : http://caracascom.com/fr/als-objecten-thuis-komen-vanuit-de-collectie-van-het-frac-nord-pas-de-calais/503.html

  • FRAC DUINKERKE - http://www.fracnpdc.fr
    28/01/2017 > 09/04/2017 - 'Internationaal agentschap Anne, Jean-Philippe en Richard', Catherine Rannou
    De tentoonstelling “INTERNATIONAAL AGENTSCHAP ANNE, JEAN-PHILIPPE EN RICHARD” toont de weg en de gesprekken onderweg van Catherine Rannou in Duinkerke en omgeving. Als architecte en kunstenares heeft ze vooral belangstelling voor de mens die zijn omgeving onderwerpt, voor menselijke, legale of wilde constructies. Als architect maar ook als kunstenaar neemt zij altijd als beginpunt voor haar werk en tentoonstelling de plaats waar ze in residentie is. Hier Duinkerke dus. Als verslag van een verblijf van twee maand in deze regio presenteert deze tentoonstelling werken die gemaakt zijn ter plaatse, nota’s, schetsen, foto’s, videobeelden en ook werken uit de collectie van het Frac Nord-Pas de Calais. (Rémy Zaugg, Thomas Ruff, Jean-Pierre Raynaud, Jeff Wall...)
    CONTACT : Coralie Desmurs, 503 Avenue des Bancs de Flandres, 59140, Dunkerque, tel : +33 (0)3 28 65 84 20 - mail : communication@fracnpdc.fr - URL : http://caracascom.com/fr/internationaal-agentschap-anne-jean-philippe-en-richard-catherine-rannou/504.html

  • FRAC DUINKERKE - http://www.fracnpdc.fr
    28/01/2017 > 30/04/2017 - Michel Vanden Eeckhoudt
    De tentoonstelling die wordt gewijd aan het werk van Michel Vanden Eeckhoudt brengt een eerbetoon aan de recent overleden Belgische fotograaf, waarvan het Frac sinds 1983 werken heeft aangekocht. Deze retrospectieve vol mensen en dieren laat een fotograaf zien vol humor, levenslust, die een moment vastlegt in dialoog met zijn omgeving en vanuit zijn eigen dramaturgie.
    CONTACT : Coralie Desmurs, 503 Avenue des Bancs de Flandres, 59140, Dunkerque, tel : +33 (0)3 28 65 84 20 - mail : communication@fracnpdc.fr - URL : http://caracascom.com/fr/michel-vanden-eeckhoudt/505.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    31/01/2017 > IMPACT - Le premier réseau arts/sciences/technologies dans l'Eurégio Meuse-Rhin
    Le Théâtre de Liège et ses partenaires de l’Eurégio Meuse-Rhin sont heureux de vous annoncer que le projet IMPACT (International Meeting in Performing Arts & Creative Technologies) a reçu le soutien du programme de coopération INTERREG V-A EMR, de la Wallonie et de la DG pour développer ses activités durant les trois prochaines années dans le domaine des arts, des sciences et des technologies. L’objectif principal d’IMPACT est de mettre sur pieds le premier un pôle eurégional de création, de production, de formation et de diffusion dans le champ des nouvelles technologies et des arts de la scène. Dans cette aventure, le Théâtre de Liège, Lead Partner du projet, est entouré 10 partenaires : Le CultuurCentrum Hasselt, Jazz Maastricht, le Kulturbetreib Aachen, le Chudoscnik Sunergia, L’Interface ULg, L’Expertise Center on Digital Media de l’Université de Hasselt, la MAD Faculty de la PXL Hoogheschool Hasselt, le Département UNU MERIT de l’Université de Maastricht et REGINA e.V à Aachen. Le Théâtre de Liège et ses partenaires de l’Eurégio Meuse-Rhin inaugureront officiellement le projet IMPACT dans le cadre d’une soirée exceptionnelle le 31 janvier 2017. C’est une opportunité formidable pour l’Eurégio Meuse-Rhin et les villes partenaires (Hasselt, Maastricht, Eupen, Aachen et Düren) de créer une nouvelle dynamique transfrontalière fondée sur l’alliance inédite de l’art, de la recherche et de l’industrie. Le rendez-vous est donc fixé, le 31 janvier prochain, au Théâtre de Liège pour une soirée pleine de surprises et de découvertes avec, au programme, et pour la première fois à Liège, Hiroaki UMEDA, chorégraphe Japonais de renommée internationale et figure de prouve des arts numériques contemporains. Le projet IMPACT animera les trois prochaines saisons du Théâtre de Liège. Cette soirée de lancement est donc la meilleure occasion de découvrir de quoi demain sera fait.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/impact-le-premier-reseau-arts-sciences-technologies-dans-l-euregio-meuse-rhin/531.html

  • SCHIEPERS GALLERY | CONTEMPORARY GLASS -
    01/02/2017 > 11/03/2017 - Première rencontre : artistes verriers belges
    Le 1er février prochain, une nouvelle galerie d'art contemporain spécialisée dans le verre ouvre ses portes dans le centre de Hasselt. Sue Schiepers (1973), fondatrice de la galerie, jouit d'une expertise internationale dans ce secteur et souhaite proposer au marché une véritable plateforme pour l'art verrier contemporain. Sue Schiepers a étudié l'Histoire de l'Art à l'Université Catholique de Leuven. Elle a ensuite suivi un post- graduat en Business Economics à Leuven avant de décrocher un Master en Art Business à l'Université de Manchester (en partenariat avec Sotheby’s Institute of Art) ainsi qu'un Executive MBA à l'Antwerp Management School. Elle a commencé sa carrière dans le secteur économique avant de travailler pour Würth Belux, où elle était responsable de la programmation des expositions d’art du Kunstforum Würth Turnhout. Cette expérience la décida à s'orienter vers une carrière dans le secteur culturel. Elle se lance alors comme indépendante en tant que consultante dans le commerce de l’art. Sous le nom "Schiepers Art Collections Consultancy", elle a travaillé pour différentes organisations culturelles, telles que rekto:verso vzw et ICASD vzw, où elle occupait le poste de manager pendant plusieurs années. Aujourd'hui, c’est en lançant sa propre galerie que Sue s’investit entièrement dans sa passion. Bien qu'habitant Geel et n'étant pas originaire de Hasselt, elle choisit la capitale limbourgeoise comme lieu d’emplacement pour sa galerie d'art contemporain. En effet, ayant travaillé dans différents pays de l’Euregio Meuse-Rhin, elle réalise bien la situation stratégique de cette ville. Le choix du secteur de spécialité de sa galerie, l’art verrier contemporain, n’a pas été laissé au hasard non plus. Son expérience en tant qu'experte du marché de l'art, mêlée à une vraie passion, la mena à choisir ce domaine encore mal connu et mal représenté en Belgique ; qu'elle découvre à travers ses expériences en tant que consultante indépendante. Sue Schiepers ouvre la première et unique galerie belge présentant exclusivement des oeuvres d'art contemporain réalisées en verre. La galerie propose 6 expositions par an, accompagnée d'un catalogue. L’art verrier contemporain étant plus reconnu en France, aux Pays-Bas, en Allemagne ou encore aux Etats- Unis, l’ouverture de sa galerie comble un manque dans le paysage artistique belge. La galerie compte également collaborer activement avec les musées et académies belges et étrangers actifs dans ce secteur. La première exposition, “Kennismaking I: Belgische Glaskunstenaars” (Première rencontre : artistes verriers belges) ouvre ses portes le 1er février prochain réunira les artistes suivants : Giampaolo Amoruso, Warner Berckmans, Wouter Bolangier, Alexander Ketele, Edward Leibovitz et Ilse Van Roy.
    CONTACT : Sue Schiepers, Dokter Willemsstraat 30, B-3500, Hasselt, tel : +32 476 968806 - mail : sue@schiepersgallery.com - URL : http://caracascom.com/fr/premiere-rencontre-artistes-verriers-belges/494.html

  • FONDATION ROGER JACOB -
    01/02/2017 > 31/12/2017 - Réinstallation d'une sculpture monumentale de Roger Jacob
    Installée à l’origine sur le site industrielle du Prayon, l’une des œuvres d’envergure de l’artiste datant de 1972 a récemment fait l’objet d’une donation à la Ville de Liège. Mue par une politique culturelle sensible à l’art urbain, la ville a pris la décision, en collaboration avec la Fondation et le Bureau Greisch, de déplacer l’œuvre et de la réimplanter sur le boulevard Frère-Orban, à quelques pas de la nouvelle passerelle. Prise en charge par un mécénat privé assuré par le groupe CMI, la restauration et la réinstallation de cette œuvre monumentale composée d’acier Corten (6m x 5,5m x 8m) est prévue pour le printemps 2017.
    CONTACT : Gros-Gean Juliette, Impasse de l’Ange, 4000, Liège, tel : +32 478 205 263 - mail : fondationrj@gmail.com - URL : http://caracascom.com/fr/reinstallation-d-une-sculpture-monumentale-de-roger-jacob/540.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    08/02/2017 > 10/02/2017 - Deux pièces uniques de la collection de Johnny Hallyday aux enchères
    Artcurial s’engage tout au long de l’année auprès d’associations caritatives en offrant aux enchères des lots d’exceptions, vendus sans frais, au profit de causes qui lui sont chères. La maison de vente partage cette générosité avec de nombreuses personnalités. Cette année, à l’occasion de la vente Rétromobile 2017 by Artcurial Motorcars la star des maisons de ventes aux enchères Artcurial Motorcars, et Johnny Hallyday la star du rock se rencontrent pour une vente événement dont les profits seront intégralement reversés à l’association La Bonne Etoile. Le rockeur fait la surprise d’offrir aux enchères deux lots provenant de sa collection personnelle : sa célèbre Cadillac série 62 cabriolet custom par Boyd Coddington et son Harley-Davidson Softail Springer de 1989. Ces emblèmes américains au pédigrée hors-normes passeront sous le marteau le 10 février 2017, pour le plus grand plaisir des amateurs d’anciennes et fans de la star.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/deux-pieces-uniques-de-la-collection-de-johnny-hallyday-aux-encheres/533.html

  • MUSÉE DU CHAT -
    09/02/2017 > 26/03/2017 - Musée du Chat (Collection Françoise Baronian) - De Markten, Bruxelles
    L’ASBL Le Musée du chat a pour objet l’organisation d’expositions itinérantes d’art contemporain autour du thème du chat, à partir de la collection de Françoise Baronian et d’œuvres empruntées à diverses institutions, galeries et collections privées. Du 9 février au 26 mars 2017, le Musée du chat présente une première exposition à Bruxelles, à De Markten. Le public peut y découvrir une sélection de la collection d'art contemporain de l’ASBL, enrichie d'œuvres d'artistes invités (Araki, Adel Abdessemed, Chris Marker, Jonathan Monk, Joëlle Tuerlinckx, Oriol Vilanova, etc…) L'exposition réunit tant des peintures que des installations vidéo, de la photographie, des dessins, des sculptures ainsi que des objets, bijoux ou publications. Cette collection thématique encore peu connue du grand public a été constituée au départ par Françoise Baronian, figure du monde de l'art contemporain en Belgique en tant que galeriste active aux côtés de son époux Albert Baronian. C'est à ce dernier que l'on doit l'appellation de "Musée du chat" de la collection. Ce musée atypique compte des œuvres de Luciano Bartolini, Vincent Beaurin, Brian Belott, Ben, Thomas Bogaert, Andy Boot, Marcel Broodthaers, Franck Christen, David Claerbout, Eric Croes, Fischli et Weiss, Douglas Gordon, Gregory Halpern, Dayle Hoyt et Steve Thurston, Paul Joostens, Gareth Long, Lucy McKenzie, Petra Mrzyk et Jean-François Moriceau, Michael Queenland, Henriëtte Ronner-Knip, Anne-Marie Schneider, Alain Séchas, David Shrigley, Jakob Smits, Théophile Alexandre Steinlen, Walter Swennen, Hugues de Wurstemberger, Otto Zitko,… Françoise Baronian a hérité de son père une passion pour le chat. Au cours de sa carrière de galeriste, elle s’est constituée à titre privé une collection diversifiée sur le sujet. Autour de cette passion, s’est réuni un petit groupe de spécialistes de l’art contemporain, six au total. Poussés par l’envie de partager leurs œuvres avec les "Cat Lovers" ainsi que les amateurs d’art contemporain, ils ont décidé de se lancer dans l’organisation d’expositions itinérantes et ont ainsi fondé, non sans humour, le Musée du chat. La prochaine étape du Musée du chat sera une invitation à présenter une exposition portant sur le chat dans la photographie au Musée de la Photographie de Charleroi en 2018.
    CONTACT : Françoise Baronian, Rue du Vieux Marché aux Grains 5, 1000, Bruxelles, tel : - mail : info@lemuseeduchat.com - URL : http://caracascom.com/fr/musee-du-chat-collection-francoise-baronian-de-markten-bruxelles/475.html

  • ESTHER VERHAEGHE ART CONCEPTS - www.estherverhaeghe.com
    14/02/2017 > 26/03/2017 - Exposition - Resilience
    Le sujet dans l’air du temps, a été popularisé par l’éthologue, neuropsychiatre et psychanalyste Boris Cyrulnik (°1937) dans son ouvrage “Un merveilleux malheur”. L’auteur y défend l’idée que le malheur n’est pas une destinée, que rien n’est irrémédiablement inscrit, qu’il est toujours possible de s’en sortir. Cette pensée est née de son émerveillement “devant ces enfants qui ont su triompher de d’épreuves immenses et se faire une vie d’homme malgré tout (...) Un mot permet d’organiser notre manière de comprendre le mystère de ceux qui s’en sont sortis. C’est celui de résilience qui désigne la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l’adversité” (B.C.) Le terme, du latin resilire (rebondir), désigne la capacité pour un individu de résister psychiquement aux épreuves de la vie. C’est, selon les mots de la galeriste, “la capacité de rebondir après un échec, un traumatisme, une sou rance physique ou psychique. C’est sortir de la sidération d’un trauma, le transformer et le transcender dans une énergie positive, constructive et créatrice”. Celle-ci peut prendre la forme de l’art, de la culture et de la créativité. Dialogue, échange et ouverture d’esprit sont les clés de cette transcendance qui peut s’exprimer par la musique, les arts plastiques ou appliqués, la danse, l’écriture... Esther Verhaeghe de Naeyer projette de rassembler un panel d’artistes qui utilisent l’art comme moyen de résilience. Il leur permet d’exorciser le malheur, de sortir des sentiers battus et de changer de perspective pour aller de l’avant. En extériorisant leur sou rance, ils trouvent la force d’avancer, de faire la paix et d’entrer en communication et en résonnance avec les autres. Formidable espoir pour l’homme qui plutôt que de fuir le danger – omniprésent dans notre société – ou d’être réduit à l’état de victime, va développer les outils pour le combattre et “vivre avec”. Parce qu’elle propose une réponse à nos angoisses, la résilience envisagée par le biais de l’art est un créneau qui tient fort à cœur à la galeriste qui a toujours eu une prédilection pour les artistes et les œuvres qui déploient une grande sensibilité. Ce penchant fait d’ailleurs partie de l’identité de sa galerie, avec des expositions volontiers centrées sur des créateurs explorant l’émotion, la psyché, l’inconscient... et des artistes “hors catégories”, parfois outsiders ou marginaux. Son intention est bien de montrer que “l’art en nous éveillant à l’altérité peut nous consoler dans nos paradoxes d’être vivant, sou rant et heureux, le tout en un.” En présentant quelques-unes parmi les multiples voies empruntées par des artistes de la résilience, son idée est de jeter des ponts entre les créateurs, les spectateurs et les spécialistes des sciences humaines et de tisser des liens entre les êtres et toute chose vers un amour universel.
    CONTACT : Esther Verhaeghe, 18, place du Châtelain, 1050, Brussels, tel : +32 (0)476 28 37 35 - mail : info@estherverhaeghe.com - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-resilience/529.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    18/02/2017 > 22/02/2017 - D’Alphonse à Hélène Kann, la passion de l’art en héritage
    Le 22 février prochain, Artcurial dispersera un ensemble d’œuvres et d’objets d’art provenant du grand collectionneur Alphonse Kann et de la collection de sa nièce Hélène Kann-Bokanowski. Cette vacation illustre la vie d’une collection familiale passée par les tourments de la seconde guerre mondiale. Réalisée sur deux générations, elle se constitue tout au long du XXe siècle. Estimée entre 1,4 et 2M€, la collection présente près de 180 œuvres. La moitié d’entre elles ornait l’hôtel particulier d’Alphonse Kann (1870-1948) à Saint-Germain-en-Laye. Elles évoquent en un échantillon, l’amplitude de sa très vaste collection. On retrouve des objets de collection (Arts d’Orient, Art d’Asie, Art Tribal, Objets de Haute Epoque), des tableaux anciens et miniatures et des œuvres modernes (de André Masson, Georges Braque, Marie Laurencin). Spoliées par les Nazis en octobre 1940, elles furent transférées au Jeu de Paume, et pour nombre d’entre elles envoyées en Allemagne. Après la guerre, en 1947, une partie de la collection fut restituée au collectionneur et à ses héritiers, dont Hélène, sa nièce.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/dalphonse-a-helene-kann-la-passion-de-lart-en-heritage/534.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    19/02/2017 > 21/05/2017 - Exposition - Lewis Baltz, Sites of Technology
    Deux ans après la disparition de Lewis Baltz, l’un des pères fondateurs de la photographie conceptuelle et représentant essentiel du mouvement des New Topographics, le MAC’s entend lui rendre hommage en présentant les Sites of Technology (1989-91), série emblématique de l’artiste américain qui dénonce les travers d’une société technoscientifique où l’invisible règne en maître. Exposé au MAC’s, l’ensemble de vingt photographies résonne également comme un écho lointain du site technologique que fut le Grand-Hornu à l’époque des charbonnages. L’œuvre de Lewis Baltz a fait l’objet de nombreuses expositions monographiques et de groupes à travers le monde et fait aujourd’hui partie des collections muséales les plus prestigieuses.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-lewis-baltz-sites-of-technology/506.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    19/02/2017 > 21/05/2017 - Exposition - LaToya Ruby Frazier, Et des terrils un arbre s'élèvera
    Lauréate du prix MacArthur Grant en 2015 et du prix de la Gordon Parks Foundation en 2016, la jeune photographe américaine LaToya Ruby Frazier, aujourd’hui considérée comme une figure incontournable de la photographie contemporaine, a été invitée par le MAC’s à participer à une résidence de trois semaines au cœur du Borinage. Fondé sur ses rencontres avec d’anciens mineurs et leurs familles, le résultat de cette résidence est une impressionnante fresque documentant le paysage social et postmoderne du Borinage. C’est à Frameries, en compagnie du lithographe borain Bruno Robbe qu’elle a imprimé cette série de plus de quarante photographies. Exposé en primeur à l’occasion de son exposition monographique au MAC’s, cet ensemble qu’elle considère comme fondamental intégrera les collections du musée. LaToya Ruby Frazier expose aux États-Unis, en France et pour la première fois en Belgique. Son travail se retrouve dans de nombreuses collections muséales et privées à travers le monde comme le MoMA ou la collection Pinault.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-latoya-ruby-frazier-et-des-terrils-un-arbre-s-elevera/470.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    25/02/2017 > 28/02/2017 - Première dispersion d’une collection privée en Urban Art chez Artcurial
    Pour la première fois, le département Urban Art d’Artcurial propose, le 28 février 2017, une vente entièrement dédiée à la dispersion d’une collection privée. Intitulé « Urban Anthology, from a private collector », cet ensemble de 23 oeuvres offre un panorama des artistes urbains les plus iconiques de ces dernières décennies. Des graffitis historiques de l’Américain Rammellzee des années 1990, à une stèle en marbre de Banksy détournant une citation de Pablo Picasso, en passant par un monumental Companion de Kaws de plus de deux mètres de haut, ces pièces majeures de l’art urbain sont le reflet de la conviction et de l’audace qui ont animé les choix de ce collectionneur.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/premiere-dispersion-dune-collection-privee-en-urban-art-chez-artcurial/541.html

  • ARTCURIAL - www.artcurial.com
    25/02/2017 > 28/02/2017 - Emphase sur l’origine des créations de grands noms du design
    On sait l’importance de la provenance dans le pédigrée d’un objet. Son origine, son histoire, ses propriétaires prestigieux successifs sont autant d’informations essentielles que les collectionneurs scrutent avant d’acquérir une pièce. Pour sa première vente de l’année, le 28 février prochain, le département Design d’Artcurial a choisi de proposer une vacation de 75 lots, sur cette thématique. Chacun des objets sera présenté par le prisme de sa Provenance. On trouve les premières pièces de mobilier de Pierre Guariche présentées au Salon des Arts Ménagers de 1951 ; le mobilier de la galerie de Steph Simon, le premier à avoir misé dans les années 50 sur les designers français ; mais également des meubles de Charlotte Perriand pour les Arcs ; des chaises Standard de Jean Prouvé commandées après la seconde guerre mondiale pour les salles de réunion de la Sécurité sociale à Paris ; ou encore une borne d’éclairage public du Corbusier provenant de Firminy.
    CONTACT : Vinciane De Traux, 5, avenue Franklin Roosevelt, B-1050, Bruxelles - Brussel, tel : 32 2 644 98 44 - mail : vdetraux@artcurial.com - URL : http://caracascom.com/fr/emphase-sur-lorigine-des-creations-de-grands-noms-du-design/545.html

  • FOMU - LA SEMAINE DU LIVRE PHOTO -
    28/02/2017 > 05/03/2017 - La semaine du livre photo
    Avec La semaine du livre photo, Liège Photobook Festival et le FOMU d’Anvers veulent rendre hommage au monde du livre de photographie belge et international. Depuis quelques années, le livre de photographie est de plus en plus populaire. Autant les jeunes photographes que les plus confirmés considèrent le livre de photo comme un moyen de plus en plus accessible leur permettant de faire connaître et de diffuser leur travail. La semaine du livre photo accueillera le bouillonnant monde de l’édition photographique national et international dans les salles d’exposition du projet Braakland au FOMU. Le musée vivra au rythme du livre pendant une semaine entière avec des ateliers, des master classes, des rencontres et des installations interactives. Des professionnels de l’édition, tels que des éditeurs, des graphistes, des relieurs, des imprimeurs et des photographes, seront présents pour partager leur expertise avec le public.
    CONTACT : , Waalsekaai 47, 2000, Antwerpen, tel : - mail : - URL : http://caracascom.com/fr/la-semaine-du-livre-photo/550.html

  • GALERIE DIDIER CLAES - http://www.didierclaes.com/fr/
    07/03/2017 > La Galerie didier Claes déménage!
    L’incontournable Didier Claes quitte le quartier du Sablon, où il avait ouvert sa première galerie en 2002, pour inaugurer au printemps prochain un nouvel espace dans le haut de la ville, dans ce quartier de l’avenue Louise où les meilleures galeries d’art moderne et contemporain ont élu domicile ces dernières années. Le fait que Didier Claes rejoigne un pôle fort de galeries d’art contemporain illustre les grandes mutations que connaît le métier de galeriste (tant dans les antiquités et dans l’art contemporain) à savoir, d’être confronté à une clientèle plus éclectique et à un nouveau rapport de proximité.
    CONTACT : Johanna Dréan, 7, rue Van Moer, 1000, Bruxelles, tel : - mail : johanna@didierclaes.com - URL : http://caracascom.com/fr/la-galerie-didier-claes-demenage/417.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    07/03/2017 > 25/03/2017 - La trilogie des éléments: Ismène / Phèdre / Ajax - Enrico Bagnole et Marianne Pousseur
    ISMÈNE: Marianne Pousseur est chanteuse classique et comédienne. Enrico Bagnoli est éclairagiste, scénographe, vidéaste et metteur en scène. Ce petit noyau dur d’artistes travaille avec brio sur l’exploration d’un langage scénique innovateur, expérimental et contemporain. Leur recherche s’axe sur trois somptueux monologues rédigés par le poète grec Yannis Ritsos. Avec la complicité de Guy Cassiers, Ismène, le premier volet est un opéra pour une seule voix composé par Georges Aperghis. Ismène, telle une jardinière de la mémoire, cultive dans la solitude le contact sensoriel avec les éléments de son enfance. De son attachement aux valeurs les plus minuscules, en contraste avec l’absolutisme de sa sœur Antigone et la grandiloquence de rigueur au palais de son père, Œdipe, naît une pensée, un discours, une vision, qu’elle construit avec lenteur et sérénité. Ce mouvement, opéré par une femme en fin de vie, transportant son bagage d’expériences, de violences, transmuté en une longue méditation à la fois clairvoyante et lyrique, fait d’Ismène un personnage universel, en même temps qu’unique et attachant. Une performance éblouissante, encensée par les spectateurs et la critique. PHÈDRE: Dans ce deuxième pan de la trilogie, Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli investiguent les racines de la tragédie et y décèlent une manière originale de formuler quelques questions essentielles sur l’injustice et la responsabilité. Mais Phèdre, ce sont aussi les notions de féminité et de pureté abordées au travers de l’histoire de cette femme sensuelle et mature, saisie d’amour pour un homme jeune qui pourrait être son fils. Un amour inacceptable et coupable pour celui qui en est l’objet. La solitude affective apparaît à Phèdre tel un fardeau intolérable qui ne souffre aucun répit ni distraction. Le couple d’artistes porte le poème à la scène en utilisant les sons du corps féminin captés, amplifiés et diffusés en direct dans une savante élaboration de Diederik De Cock. Ces machines, agissant en toute indépendance, ainsi que la musique composée par Marianne Pousseur créent une scénographie sonore détachant Phèdre d’elle-même dans une admirable installation visuelle. La beauté violente, sombre et lumineuse d’un être écartelé, d’un esprit qui se perd. AJAX: Dans ce troisième et dernier opus que Marianne Pousseur, Enrico Bagnoli et Diederik De Cock consacrent à Yannis Ritsos, il s’agit de donner la parole à Ajax. Expression la plus pure du héros mâle, il est viril, fort, intrépide, doué pour le combat, puissant. Toutefois, ces qualités qui semblaient faire de lui un homme indestructible, se retournent contre lui. Il est humilié dans l’essence de sa masculinité, dans tout ce que l’on attendait de lui. Sa mécanique interne alors se rompt, le portant à traverser une crise d’impuissance foudroyante. Comme pour Ismène et Phèdre, le prodigieux monologue porte le héros à sa propre vérité. La pensée, l’apprentissage de la parole, la construction d’une prise de conscience, un positionnement par rapport au monde qui l’entoure s’éveillent tout à la fois. Dans la courageuse analyse lucide et impitoyable de lui-même, ayant perdu une série de valeurs et de références qu’il pouvait maîtriser, il se retrouve dans un vide qui le mènera à sa décision extrême. C’est dans l’acceptation consciente d’une réalité et d’un destin, qu’Ajax trouvera sa nouvelle forme d’héroïsme. Une odyssée d’ombre et de lumière dans le labyrinthe de l’âme humaine.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-trilogie-des-elements-ismene-phedre-ajax-enrico-bagnole-et-marianne-pousseur/513.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    09/03/2017 > 12/03/2017 - Festival de lectures Corps de Textes
    Corps de Textes est un événement dédié aux auteurs et aux textes. Confié au Théâtre de Liège pour en développer une édition renouvelée, ce festival vous emmène dans de multiples lieux de la ville, pendant quatre jours, pour faire la part belle à la littérature. Élargir les horizons, nourrir la curiosité, attiser le plaisir de la découverte, faire ricocher des histoires dans les imaginaires, ausculter des intrigues, honorer la diversité, sont autant de priorités que le Théâtre de Liège souhaite développer. Le festival offre la possibilité d’écouter tous les genres de textes, partout à travers la ville. Corps de Textes se déroulera désormais chaque année au printemps.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/festival-de-lectures-corps-de-textes/548.html

  • LA BOVERIE - RÉVOLUTION BD - MÉTAL HURLANT ET (À SUIVRE) - www.laboverie.com
    17/03/2017 > 15/06/2017 - La Boverie - Ville de Liège - Révolution BD - Métal Hurlant et À suivre
    Organisée en partenariat avec le Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la Culture, la prochaine exposition d'envergure internationale du Musée de La Boverie à Liège a pour titre « Révolution bande dessinée » et se tiendra du 17 mars au 15 juin 2017. À travers un parcours de plus de 300 planches originales de dessinateurs français, belges et internationaux, l'exposition « Révolution bande dessinée » présente deux revues majeures, Métal Hurlant et (A SUIVRE), ayant bouleversé le Neuvième Art, depuis le milieu des années 70 jusqu'à la fin des années 90. Avec quelques grands noms de la bande dessinée tels que Pratt, Tardi, Comès, Druillet, Bilal, Margerin, Forest, Sokal, Schuiten, Baru... A l'initiative de la Ville de Liège et de Michel-Edouard Leclerc, collectionneur passionné de bande dessinée, président du Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la Culture, et sous la conduite de Jean-Baptiste Barbier, expert en bande dessinée, son commissaire, l'exposition retrace une période décisive de l'histoire de la bande dessinée franco-belge. Une période qui couvre pratiquement les 25 dernières années du 20e siècle, et où, grâce à des auteurs talentueux, la bande dessinée s'ouvre à un public nouveau, essentiellement par l'existence de ces deux revues, Métal Hurlant et (A SUIVRE). L'exposition présente un ensemble d'environ 320 planches originales des magazines Métal Hurlant et (A SUIVRE). Le commissariat artistique a été´ confié à Jean-Baptiste Barbier, directeur associé de la galerie Barbier & Mathon à Paris spécialisé dans la bande dessinée. Le principe scénographique a été´ imaginé par Éric Morin, et propose de mettre en vis-à-vis l'histoire des deux magazines. Cette présentation chronologique s'étend de 1975 à 1997, elle est divisée en 13 sections. Un ensemble d'entretiens présenté sous forme de projections audiovisuelles articule le parcours et est associé dans l'espace aux différentes sections. Les oeuvres présentées concernent des auteurs comme Gal, Juillard, Margerin, Munoz, Gillon, Chaland, Sokal, Forest, Clerc, Manara, Comès, Boucq, Servais,... D'autre part, l'exposition offre un focus particulier sur les auteurs phares de l'époque : Moebius, Druillet, Schuiten, Tardi, Pratt... Le parcours de l'exposition propose également en introduction une importante sélection effectuée dans la riche collection de planches originales des Musées de Liège. On y découvrira notamment des planches des albums mythiques « On a marché sur la lune » (Hergé), « La Marque jaune » (E.-P. Jacobs), « Le tombeau étrusque » (Alix, de Jacques Martin), « Le Chinois à deux roues » (Gil Jourdan, de Tillieux), de Gaston Lagaffe (Franquin), Tif et Tondu (Will), Lucky Luke (Morris), Chlorophylle (Raymond Macherot), Michel Vaillant (Jean Graton), ou encore Comanche (Hermann).
    CONTACT : Chloé Beaufays, Parc de la Boverie, 3, 4000, Liège, tel : +32 497 66 53 39 - mail : chloe.beaufays@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-boverie-ville-de-liege-revolution-bd-metal-hurlant-et-a-suivre/539.html

  • ADAM - ART & DESIGN ATOMIUM MUSEUM - http://www.adamuseum.be
    17/03/2017 > 11/06/2017 - The Bauhaus #itsalldesign
    Avec The Bauhaus #itsalldesign, le Vitra Design Museum présente un aperçu complet du design au sein du mouvement Bauhaus. L’exposition comprend une multitude d’œuvres, pour la plupart jamais exposées, issues des domaines du design, de l’architecture, de l’art, du film et de la photographie. Dans le même temps, elle établit un parallèle entre le design du Bauhaus et les tendances actuelles du design et des œuvres de designers, artistes et architectes contemporains. L’exposition révèle ainsi l’étonnante actualité de cette institution culturelle légendaire.
    CONTACT : Inge Van Eycken, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Inge.vaneycken@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/the-bauhaus-itsalldesign/524.html

  • LA BOVERIE - VILLE DE LIÈGE - http://www.liege.be/culture/musees/boverie-beaux-arts-expos-liege
    17/03/2017 > 15/06/2017 - Révolution BD - Métal Hurlant et A suivre
    Organisée en partenariat avec le Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la Culture, la prochaine exposition d'envergure internationale du Musée de La Boverie à Liège a pour titre « Révolution bande dessinée » et se tiendra du 17 mars au 15 juin 2017. À travers un parcours de plus de 300 planches originales de dessinateurs français, belges et internationaux, l'exposition « Révolution bande dessinée » présente deux revues majeures, Métal Hurlant et (A SUIVRE), ayant bouleversé le Neuvième Art, depuis le milieu des années 70 jusqu'à la fin des années 90. Avec quelques grands noms de la bande dessinée tels que Pratt, Tardi, Comès, Druillet, Bilal, Margerin, Forest, Sokal, Schuiten, Baru... A l'initiative de la Ville de Liège et de Michel-Edouard Leclerc, collectionneur passionné de bande dessinée, président du Fonds Hélène & Edouard Leclerc pour la Culture, et sous la conduite de Jean-Baptiste Barbier, expert en bande dessinée, son commissaire, l'exposition retrace une période décisive de l'histoire de la bande dessinée franco-belge. Une période qui couvre pratiquement les 25 dernières années du 20e siècle, et où, grâce à des auteurs talentueux, la bande dessinée s'ouvre à un public nouveau, essentiellement par l'existence de ces deux revues, Métal Hurlant et (A SUIVRE). L'exposition présente un ensemble d'environ 320 planches originales des magazines Métal Hurlant et (A SUIVRE). Le commissariat artistique a été´ confié à Jean-Baptiste Barbier, directeur associé de la galerie Barbier & Mathon à Paris spécialisé dans la bande dessinée. Le principe scénographique a été´ imaginé par Éric Morin, et propose de mettre en vis-à-vis l'histoire des deux magazines. Cette présentation chronologique s'étend de 1975 à 1997, elle est divisée en 13 sections. Un ensemble d'entretiens présenté sous forme de projections audiovisuelles articule le parcours et est associé dans l'espace aux différentes sections. Les oeuvres présentées concernent des auteurs comme Gal, Juillard, Margerin, Munoz, Gillon, Chaland, Sokal, Forest, Clerc, Manara, Comès, Boucq, Servais,... D'autre part, l'exposition offre un focus particulier sur les auteurs phares de l'époque : Moebius, Druillet, Schuiten, Tardi, Pratt... Le parcours de l'exposition propose également en introduction une importante sélection effectuée dans la riche collection de planches originales des Musées de Liège. On y découvrira notamment des planches des albums mythiques « On a marché sur la lune » (Hergé), « La Marque jaune » (E.-P. Jacobs), « Le tombeau étrusque » (Alix, de Jacques Martin), « Le Chinois à deux roues » (Gil Jourdan, de Tillieux), de Gaston Lagaffe (Franquin), Tif et Tondu (Will), Lucky Luke (Morris), Chlorophylle (Raymond Macherot), Michel Vaillant (Jean Graton), ou encore Comanche (Hermann).
    CONTACT : Chloé Beaufays, tel : +32 497 66 53 39 - mail : chloe.beaufays@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/revolution-bd-metal-hurlant-et-a-suivre/501.html

  • LA BOVERIE - VILLE DE LIÈGE - http://www.liege.be/culture/musees/boverie-beaux-arts-expos-liege
    17/03/2017 > 14/05/2017 - La 11e Biennale de Gravure de Liège
    À partir du 17 mars jusqu’au 14 mai 2017, le musée de La Boverie accueille pour sa 11e édition, la Biennale de Gravure. Présentée à la Boverie, la Biennale est le point fort de la Fête de la Gravure qui regroupe une vingtaine de partenaires dans la ville de Liège. Cette nouvelle édition présente les travaux récents de 37 artistes retenus au départ des 550 dossiers de candidature examinés par un jury de sélection. Comme à chaque édition, de nombreux pays sont présents : la Belgique, la France, les Pays-Bas, la Pologne, l’Espagne, l’Allemagne qui figurent parmi les partenaires fidèles mais aussi des régions plus lointaines comme le Mexique, le Brésil, l’Inde, l’Australie, ou encore la Thaïlande ou la Malaisie. Au total, un patchwork de la production actuelle illustré par plus de deux cents travaux où se déploient le noir et blanc mais aussi la couleur, les techniques traditionnelles mais aussi des effets plastiques particuliers. Parmi les nouveautés à épingler : les organisateurs ont souhaité renouveler la formule explorée durant dix éditions, en proposant aux artistes d’illustrer un thème : Dérive(s), écho de la Dérivation, cours d’eau qui encadre le site du musée. Dérive du temps, de la mémoire, des sentiments, des corps... chaque artiste peut y trouver une source d’inspiration qui correspond à sa sensibilité.
    CONTACT : Chloé Beaufays, tel : +32 497 66 53 39 - mail : chloe.beaufays@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-11e-biennale-de-gravure-de-liege/502.html

  • FINE ART FAIR EURANTICA - http://www.eurantica.be
    18/03/2017 > 26/03/2017 - Fine Art Fair Eurantica 2017
    Déjà la deuxième édition de Fine Art Fair Eurantica à Malines (au Nord de Bruxelles). Cette année, la foire accueille 95 exposants (anciens et nouveaux) convaincus par une première édition sans faille à Malines en 2016. Cet audacieux coup d'essai que constituait le déménagement de Bruxelles à Malines avait en effet enregistré de très bons retours pour toutes les galeries participantes, belges comme étrangères. Le Nekkerhal - Brussels North (situé à moins de 20 minutes de Bruxelles et Anvers) est, sur le plan architectural, un des plus beaux espaces d'exposition gérés par Easyfairs, organisateur également d'Art Brussels et d’Antica Namur. C'est donc un lieu parfaitement équipé pour organiser de ce grand rendez-vous de collectionneurs et amateurs d'art. Pour sa 36e édition du 18 au 26 mars 2017, Fine Art Fair Eurantica continue son évolution : une scénographie fluide et élégante avec un plan inchangé; le vetting (contrôle de la marchandise) qui se tiendra avant l'ouverture de la foire et réunira au moins 25 experts de renom; les organisateurs attendent 25.000 collectionneurs et amateurs d’art et d’antiquités. Fine Art Fair Eurantica reste une foire qui fait la part belle à l'éclectisme, aux jeunes antiquaires et à l'authenticité. Elle garde son ancrage solide dans les oeuvres classiques de maîtres anciens, l'art extra- européen, le bijou, le meuble vintage ainsi que la peinture moderne. Cette diversité répond aux attentes des collectionneurs fidèles de la foire mais également à la nouvelle génération de visiteurs. A épingler : un partenariat est mis sur pied avec le festival de la Ville de Malines OP.RECHT et Musées & Patrimoine (Ville de Malines) organise à nouveau, au coeur de la foire, une exposition de ses collections. Cette année, autour du thème des Fleurs. A noter que le Nekkerhal – Brussels North est situé à 5 minutes de la gare de Malines où un service de taxis est accessible. Cette gare est directement reliée à celle d’Anvers-Central, Gand Saint-Pierre et Bruxelles Midi, la gare internationale de Bruxelles.
    CONTACT : Luc Darte, Plattebeekstraat, 1, 2800, Mechelen, tel : +32(0)2 740 10 31 - mail : luc.darte@easyfairs.com - URL : http://caracascom.com/fr/fine-art-fair-eurantica-2017/472.html

  • CHATEAU DE CHIMAY - STIJN COLE - http://www.chateaudechimay.be
    20/03/2017 > 18/11/2017 - Saison 2017 - Stijn Cole
    Dès le 20 mars le Château de Chimay entame sa saison touristique depuis le lancement de son parcours digital en 2013. Après Marie-Jo Lafontaine, Koen Vanmechelen, Hans Op de Beeck et Jean-Luc Moerman, Stijn Cole présentera ses œuvres dans la Maison des Artistes et le Château de Chimay. Stijn Cole est né à Gand en 1978. Diplômé en publicité, il vit et travaille à Chimay. Après ses études, il suit des cours de sculpture à Saint Luc, Gand. Elevé dans une famille sensible à l’art et qui lui a inculqué très tôt le sens du beau et l’amour d’une esthétique minimaliste, Stijn Cole décide rapidement de gérer sa propre galerie, à Gand, dans la maison de son oncle, l’artiste conceptuel Willem Cole. Ainsi, en 2000, la Stijn Cole Gallery flambant neuve expose les oeuvres de nombreux artistes ce qui permet à Cole de développer sa propre créativité; ce jeune propriétaire de galerie décide alors que désormais, il investira avant tout en lui-même. Pour ses oeuvres, le jeune artiste gantois Stijn Cole utilise une grande variété de techniques. Mais le fil conducteur de son travail reste incontestablement la lumière: dans ses vidéos, maquettes, sculptures, peintures, dessins ou installations de médias mixtes, les variations permanentes de lumière et l’influence même de cet éclairage sur l’environnement défient à chaque instant les capacités de perception et la temporalité du spectateur. Il travaille souvent sur l’espace et aime relever les défis que lui imposent les limitations des bâtiments, de préference des édifices déjà chargés d’une certaine histoire. Pour son exposition au Château de Chimay, l'artiste présente une série d'oeuvres dans la Maison des Artistes ainsi que dans le Château de Chimay. Le visiteur peut parcourir le Château guidé par un Ipad et découvrir son histoire à travers la projection d’un film en 3D. Une innovation qui convainc les visiteurs puisque, depuis trois ans, le château de Chimay draine un public international toujours plus nombreux (14.283 visiteurs en 2015). Le Théâtre du Château de Chimay, dévoile chaque année une nouvelle programmation de soirées musique/théâtre placées sous la direction d’Anne Pingen. La visite du château est aussi l’occasion de découvrir ou, redécouvrir, le restaurant gastronomique du Château, LO’riginal ou d’organiser un banquet ou une réception au Relais des Princes (formule table d'hôtes pour déjeuner, goûters ou dîners de groupes). Dans les deux cas, le visiteur dégustera la cuisine du chef Loïc Pierard, une cuisine moderne à base de produits du terroir qui fait l’unanimité auprès des amateurs. Le Château de Chimay offre la possibilité aux enfants de participer à des stages lors desquels ils découvrent la magie des contes, la cuisine, le bricolage et la promenade lors de jeux de pistes mais aussi, celle d’organiser des goûters d’anniversaire au sein même du Château. Le tout encadré par l’animatrice Nanny Fanny. Depuis la création du parcours digital, le visiteur peut parcourir le Château guidé par un Ipad et découvrir son histoire à travers la projection d’un film en 3D. Une innovation qui convainc les visiteurs puisque, depuis trois ans, le château de Chimay draine un public international toujours plus nombreux (14.283 visiteurs en 2015).
    CONTACT : Anne Hernoë, 18, rue du Château, B-6460, Chimay, tel : 060 21 45 31 - mail : secretariat@chateaudechimay.be - URL : http://caracascom.com/fr/saison-2017-stijn-cole/499.html

  • LA BOVERIE - VILLE DE LIÈGE - http://www.liege.be/culture/musees/boverie-beaux-arts-expos-liege
    24/03/2017 > 03/07/2017 - Une journée en Normandie avec Claude Monet
    À l'occasion de la grande exposition-événement intitulée "Révolution bande dessinée - Métal Hurlant et A Suivre" présentée dès le 17 mars 2017 au Musée La Boverie de Liège, le public pourra admirer un focus inédit mettant en lumière l'oeuvre de Claude Monet, Le Bassin du Commerce. Le Havre (1874), présente dans les collections du musée. Cette oeuvre majeure sera entourée de 3 autres toiles de l'artiste illustrant le même sujet, une vue de Normandie, grâce à un prêt exceptionnel du Musée Marmottan Monet à Paris : Falaises et Porte d’Amont. Effet du matin (1885), La plage de Pourville. Soleil couchant (1885) et Voilier. Effet du soir (1885).
    CONTACT : Chloé Beaufays, tel : +32 497 66 53 39 - mail : chloe.beaufays@liege.be - URL : http://caracascom.com/fr/une-journee-en-normandie-avec-claude-monet/537.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    31/03/2017 > 11/06/2017 - Le Mill fête ses 30 ans - Exposition Aimé MPané
    Consacrée au sculpteur congolais Aimé MPANE (1968), l'exposition "j'ai oublié de rêvé" s’inscrit dans un cycle de biennales initié en 2013. Ces projets prévoient d’inviter un sculpteur reconnu sur la scène internationale, dont le travail permet des rapprochements avec l’œuvre d’Idel Ianchelevici qui constitue la collection permanente du musée. Ici, outre l’Afrique, bien présente dans l’oeuvre des 2 artistes, le procédé de la taille directe et un profond humanisme dans le rendu des personnages permettent un dialogue extrêmement sensible. Pour le trentième anniversaire du Musée en 2017, le choix s’est porté sur un des artistes actuels africains les plus pertinents relativement peu connu du monde des musées. Depuis près de 20 ans, Aimé Mpané dénonce les exactions et le mal-être du continent noir. Ses sculptures ont une forte charge symbolique. Elles racontent la corruption, les génocides, la prostitution des enfants associant la crudité des arts dits “premiers” à la pratique contemporaine de l’installation. Une vingtaine de bas-reliefs peints, une dizaine de sculptures et 6 installations occuperont les salles d’exposition. Une série colorée de portraits taillés à l’herminette et un Saint Sébastien grandeur nature dialogueront directement avec les oeuvres de Ianchelevici dans l’espace de la collection permanente.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/le-mill-fete-ses-30-ans-exposition-aime-mpane/496.html

  • FONDATION ROGER JACOB -
    31/03/2017 > 11/06/2017 - Exposition - Daniel Fourneau - La Boverie
    Initiée par Jean Delruelle, le baron Jacques Delruelle et Caroline Jacob, la fondation privée les Amis de Roger Jacob a vu le jour en 2010. Bien qu’animée par le projet initial de promouvoir l’œuvre du sculpteur Roger Jacob (1924-1975), la fondation s’attache également à travailler sur la reconnaissance nationale et internationale des peintres et sculpteurs régionaux (prioritairement de la province luxembourgeoise – province d’origine de l’artiste – mais aussi liégeois). Parmi la programmation de 2017 de la fondation, on compte, le commissariat (en collaboration avec les conservateurs de la Ville de Liège) de l’exposition Daniel Fourneau présentée à La Boverie du 31 mars au 11 juin 2017 ainsi que l’inauguration, au printemps 2017, d’une sculpture monumentale de l’artiste Roger Jacob entièrement rénovée et déplacée du site industriel du Prayon vers les abords du musée La Boverie.
    CONTACT : Gros-Gean Juliette, Impasse de l’Ange, 4000, Liège, tel : +32 478 205 263 - mail : fondationrj@gmail.com - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-daniel-fourneau-la-boverie/536.html

  • HANGAR H18 - PRIX MARCEL DUCHAMP 2016 - www.h18.be
    20/04/2017 > 08/07/2017 - Prix Marcel Duchamp 2016
    A l’invitation du Centre d’art Hangar H18 et de sa directrice artistique Sophie Hasaerts, les quatre artistes distingués par le prix Marcel Duchamp 2016 - Kader ATTIA, Yto BARRADA, Ulla von BRANDENBURG et Barthélémy TOGUO - sont présentés à Bruxelles, à peine trois mois après leur exposition collective au Musée national d’art moderne du Centre Pompidou qui a attiré près de 80 000 visiteurs. En ouvrant ses portes au moment où la capitale vit au rythme d’ArtBrussels, l’exposition A look at the French scene dévoile un ensemble inédit d’œuvres spécifiquement choisies pour le Hangar H18. Près de 1000 m2 où les amateurs d’art belges peuvent mieux découvrir les différentes tendances de la scène française actuelle. Une exposition orchestrée par la jeune commissaire Alicia Knock qui a déjà assuré le commissariat de l’exposition de la 16ème édition du Prix au sein du Musée national d’art moderne Centre Pompidou. Une trentaine d’œuvres – dessins, collages, photos, vidéos, installations - ont été choisies pour cette exposition qui permettra de mieux cerner les différentes tendances de la scène française actuelle.« Je crois que l’art est la seule activité par laquelle l’homme se manifeste comme véritable individu. » A l’heure où Google lance un programme pour développer la créativité artistique des ordinateurs, cette phrase de Marcel Duchamp donne toute sa signification à l’action de l’ADIAF (l’Association pour la diffusion internationale de l’art français) et de son Prix Marcel Duchamp : s’engager pour la scène française, encourager les artistes qui l’animent, ouvrir les yeux sur les nouvelles formes artistiques, montrer des œuvres qui bousculent nos certitudes et aident à décrypter le monde d’aujourd’hui et de demain, afficher son indéfectible croyance en un humanisme dont l’actualité nous fait parfois douter...Le Prix Marcel Duchamp créé en 2000 est, au fil des années, devenu l’un des plus prestigieux prix de référence dans le monde. Organisé en partenariat avec le Musée national d’art moderne du Centre Pompidou et doté de 35 000 euros, il distingue chaque année un lauréat parmi quatre artistes français ou résidant en France travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels.
    CONTACT : Sophie Hasaerts, Place du Châtelain, 18, 1050, Bruxelles, tel : + 32 (0)2 538 00 85 - mail : gallery@h18.be - URL : http://caracascom.com/fr/prix-marcel-duchamp-2016/542.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    23/04/2017 > 29/04/2017 - La Convivialité - Arnaud Hoedt et Jérôme Piron
    Un moine copiste, des petites saucisses, un tatouage, un hibou, Albert Einstein et la pataphysique. Un fragment de soirée entre amis pour flinguer un dogme qui s’ignore. Un dogme intime et lié à l’enfance. Un dogme public, qui détermine un rapport collectif à la culture et à la tradition. Outil technique qu’on déguise en objet de prestige, on va jusqu’à appeler ses absurdités des subtilités. Passion pour les uns, chemin de croix pour les autres, il est sacré pour tous. Et pourtant, il ne s’agit peut-être que d’un énorme malentendu. Tout le monde a un avis sur la question. C’est quand la dernière fois que vous avez changé d’avis ?
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-convivialite-arnaud-hoedt-et-jerome-piron/515.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    23/04/2017 > 29/04/2017 - 14 juillet - Fabrice Adde / Olivier Lopez
    Fabrice Adde a déjà bien bourlingué sur les scènes de théâtre et sur les plateaux de cinéma, ceux de Bouli Lanners (Eldorado) et d’Alejandro González Iñárritu (The Revenant). Dans ce solo foutraque, il interprète un conférencier censé nous apprendre « Comment parler en public ». Mais il s'agit plutôt d'une rencontre avec un comédien incapable de mentir et dont la sincérité confère à la folie. Il a perdu le fil de son métier, de son texte, de son personnage et digresse avec allégresse dans les récits de ses origines, de ses lectures et de ses projets : l'abbé Gâté, les bananes Chiquita, Claudel... Il se livre avec volupté à l’insolence, à la générosité et au mépris que lui inspirent le monde en général et le monde du spectacle en particulier. Passionné et révolté, 14 juillet oblige, voici un acteur en anarchie absolue.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/14-juillet-fabrice-adde-olivier-lopez/517.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    23/04/2017 > 29/04/2017 - C'est quand la délivrance? - Laurent Plumhans
    Son désir de parler du chômage de masse est né lorsque le jeune metteur en scène Laurent Plumhans s’est retrouvé dans la tourmente du monde du travail. L’impossibilité fut le commencement de sa vie d’adulte. Les répercussions de la crise américaine des subprimes atteignaient l’Europe. Parce qu’elle est tombée au mauvais moment, une génération entière doit apprendre à se construire face à cette impuissance collective. Être confronté au contrôle, c’est aussi survivre. Face aux petites jouissances du pouvoir : sourire, baisser la tête, prouver que l’on fait tout ce qu’il faut pour... on ne sait même plus pour quoi. Décliné sous forme d’entretiens d’aide à l’emploi et de scènes de la vie quotidienne, ce spectacle teinté d’onirisme nous montre le point de vue critique des jeunes sur leurs propres conditions d’existence.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/c-est-quand-la-delivrance-laurent-plumhans/518.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    23/04/2017 > 29/04/2017 - La Course - Collectif Une Tribu
    Ce spectacle est le point d'équilibre entre les disciplines hétéroclites des membres du collectif. Objets, marionnette, machine à coudre, texte et musique sont les supports d'une démarche artisanale qui raconte l'histoire d'Eddy. Héros de la région, il roulait à vélo depuis toujours. Le jour où il remporte la victoire lui ouvrant les portes du cyclisme professionnel, il s’évanouit dans la nature. Les ouvriers de l'usine textile Ketel rejouent la disparition de leur coureur favori et questionnent sa fuite. Alice Hebborn, Sarah Hebborn, Valentin Périlleux et Michel Villée s’inspire d’Henri Laborit et se demandant si la fuite est la seule option possible pour s’extraire d’un monde où règne la compétition. Dans une belle et vive cohésion performative, ils inventent un théâtre pluriel, subtil, infiniment créatif et à la poésie exquise.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-course-collectif-une-tribu/519.html

  • THEATRE DE LIEGE - PREMIERE SCENE DE WALLONIE - http://www.theatredeliege.be
    23/04/2017 > 29/04/2017 - La Montagne - Sarah Brahy et Aline Mahaux
    La Montagne est un projet transdisciplinaire dans lequel deux actrices, saisies par l'urgence de ne plus laisser le monde leur échapper, se mettent à investiguer : comment tout un système économique se dérobe-t-il à leur entendement ? Sorte de performance poétique sur la nécessité de repenser l'économie dans sa globalité, La Montagne est leur bataille idéologique et artistique pour créer au plateau et en elles un espace nécessaire à la mise en œuvre de changements qui leur sont aujourd'hui indispensables. Accompagnées d'un plasticien dessinant en live le paysage montagneux de cette quête, le trio entreprend un chemin qui s'enracine dans la possibilité d’établir d’essentielles alternatives aux diktats économiques actuels. Une audacieuse tentative de fusionner avec le monde, au théâtre.
    CONTACT : Marjorie Gilen, 16, place du 20 août, B-4000, Liège, tel : 32 4 344 71 78 - mail : m.gilen@theatredeliege.be - URL : http://caracascom.com/fr/la-montagne-sarah-brahy-et-aline-mahaux/520.html

  • FINE ART FAIR BRUSSELS -
    28/04/2017 > 01/05/2017 - Fine Art Fair Brussels
    En cette saison printanière, la Fine Art Fair, nouvelle association temporaire d’antiquaires, organise son premier salon d'antiquaires qui ce tient cette année au Cercle Royal Gaulois Artistique et Littéraire. Du 28 avril au 1er mai, cette jeune foire d'art accueillera une dizaine d'antiquaires membres de la Chambre Royale des Antiquaires, belges pour la plupart, dont la Boon Gallery (Knokke), Costermans Antiques (Bruxelles), Gallery Desmet (Bruxelles), Epoque Fine Jewels (Courtrai), Galerie Lamy (Bruxelles), Maison Lemaire (Bruxelles), Francis Maere Fine Arts Gallery (Gand), Galerie Theunissen & de Ghellinck (Bruxelles). La galerie française Galerie Berger (Beaune) sera également présente lors de la foire. Les exposants présenteront une sélection de peintures, dessins, sculptures, céramiques, bijoux, meubles et autres objets de collection dans les magnifiques salons du Cercle Gaulois, situés rue de la Loi, dans le Parc Royal à Bruxelles à côté du Waux-Hall. Le Cercle Royal Gaulois Artistique & Littéraire, dont les origines remontent au milieu du XIXe siècle, a pour objet de constituer un centre de réunions et d'activités amicales, intellectuelles, artistiques et littéraires, libre de toute tendance politique, culturelle ou philosophique. Il s'est installé en 1871 au Waux-Hall dans le Parc Royal de Bruxelles, où il se trouve toujours actuellement. Les bâtiments existant alors étaient la salle de bal – appelée ultérieurement "Salle de Lorraine" – construite en 1782 par le célèbre architecte Louis Montoyer en même temps que le Théâtre royal du Parc, et la salle dite "des Cariatides", nouvelle salle de bal bien plus imposante, construite en 1820 par l'architecte du roi Guillaume Ier des Pays-Bas, Charles Vander Straeten. Cette initiative de la Fine Art Fair bénéficie du support de KBC Brussels, le nouveau réseau bruxellois de KBC Group issu de la fusion des banques CBC et KBC dans la région de Bruxelles.
    CONTACT : Joëlle Pirlot de Corbion, 5, Rue de la Loi, 1000, Brussels, tel : +32 (0)475 73 94 74 - mail : fineartfairbrussels@gmail.com - URL : http://caracascom.com/fr/fine-art-fair-brussels/549.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    29/04/2017 > 18/02/2018 - Programmation 2017
    Le Musée royal de Mariemont est un musée d’art et d’histoire dont l’existence est indissociable du nom de Raoul Warocqué (1870-1917). Riche industriel et homme politique hainuyer, ce collectionneur passionné (Égypte, Grèce et Rome antiques, histoire et archéologie régionales, Extrême-Orient, porcelaine de Tournai, livres...) légua à l’État belge son château avec tous ses biens et son Domaine. Cette année marque le centenaire du décès de Raoul Warocqué et la célébration de son remarquable acte de générosité.
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/programmation-2017/532.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    29/04/2017 > 26/11/2017 - Collections invisibles - Du château Warocqué au musée de demain
    Le musée sort de ses réserves... des objets devenus invisibles aux yeux des visiteurs c o n t e mp o r a i n s . L e s o b j e t s n o n - e x p o s é s l e s o n t p o u r d e mu l t i p l e s r a i s o n s , d e s p l u s pragmatiques aux plus scientifiques, idéologiques ou sociologiques : dimensions, fragilité, caractère insolite, question de l’unique et du multiple, choix du conservateur, modes... Devenus supports de récits, ces objets évoquent à la fois l’histoire du lieu et de sa collection – et en particulier le rôle de Raoul Warocqué – mais aussi celle de sa muséographie. Regarder, voir, entrevoir, reconnaître, discerner, la scénographie met en valeur le musée comme lieu de perceptions. Une expérience inédite à vivre dans la pénombre!
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/collections-invisibles-du-chateau-warocque-au-musee-de-demain/435.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    29/04/2017 > 26/11/2017 - Collections particulières - Quelque chose en nous de Mariemont
    Point de départ de cette exposition: une collecte d’objets et de documents conservés par des particuliers – pas nécessairement collectionneurs! – dans un grenier, un meuble, un album... Autant de traces retrouvées par des voisins, promeneurs du parc, visiteurs ou Amis du musée, qui racontent un quotidien tout en esquissant une histoire du Domaine de Mariemont. Ce projet participatif permet de valoriser la dimension affective et mémorielle d’un espace public tel que Mariemont. Ce projet vise par ailleurs une dimension d’enregistrement de la mémoire vivante, collective et particulière...
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/collections-particulieres-quelque-chose-en-nous-de-mariemont/436.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    20/05/2017 > 21/05/2017 - Festivités Warocqué
    Illotempore, le festival Warocqué 2017, prend possession du parc de Mariemont le temps d’un week-end lors des 20 et 21 mai prochains : des concerts, de l’art de rue, des artisans, du théâtre, du cinéma et bien d’autres activités culturelles vous attendront ! Depuis la Belle Epoque du début du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui, venez redécouvrir le passé, vous divertir et même discuter avec Raoul Warocqué au sein de son domaine en l’occasion du centenaire de sa donation ! Des activités sont prévues pour tous les âges. Le Musée royal de Mariemont, à l’initiative du festival, vous attend nombreux pour l’événement !
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/festivites-warocque/437.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    28/05/2017 > 01/10/2017 - Exposition - Nendo
    Après sa première exposition en 2003, le phénomène nendo s’est développé à une allure époustouflante. Sous la conduite d’Oki Sato, le collectif japonais n’a cessé d’impressionner par la cohérence et la force de son vocabulaire, un dessin pétri d’épure japonaise avec un twist non dénué d’humour. Qu’il s’agisse de créer du mobilier, des objets, accessoires, articles de bouche ou aménagements architecturaux, nendo répond aux programmes les plus divers avec la même rigueur naturelle, chargée d’un énorme potentiel poétique. Aujourd’hui âgé de 39 ans, Oki Sato a accepté avec enthousiasme l’invitation du CID et s’emparera, durant quatre mois, de l’ensemble de ses espaces intérieurs et extérieurs : écuries, magasin aux foins, atrium, aile nord, cour carrée, cour ovale... Son exposition sera une création exclusive, imaginée en étroite complicité avec les lieux. Une première européenne de cette envergure.
    CONTACT : Gaëtan Delehouzée, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : gaetan.delehouzee@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-nendo/432.html

  • ADAM - ART & DESIGN ATOMIUM MUSEUM - http://www.adamuseum.be
    05/06/2017 > 08/10/2017 - The Paper Revolution - Soviet Graphic Design and Constructivism (1920 – 1930’s)
    The Paper Revolution (1920-1930s) est dédiée au design graphique des années 1920 et 1930. Illustré par les travaux de Aleksandr Rodchenko, Varvara Stepanova et Vladimir Mayakovsky, The Paper Revolution explore l’identité visuelle du mouvement constructiviste soviétique. Outil artistique et culturel de la Révolution russe de 1917, ce mouvement se propose d’illustrer l’utopie socialiste de Lénine et se fait le porte-voix de la révolution prolétarienne.
    CONTACT : Inge Van Eycken, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Inge.vaneycken@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/the-paper-revolution-soviet-graphic-design-and-constructivism-1920-1930s/525.html

  • MUSEE L - Musée Universitaire de Louvain (à Louvain la Neuve) - www.uclouvain.be/presse
    15/06/2017 > Ouverture du Musée L
    MUSEE L - Musée Universitaire de Louvain situé à Louvain la Neuve Ouverture au printemps 2017 au cœur de la ville universitaire Le Musée L, un nouveau musée universitaire où s’allient collections scientifiques et œuvres en dialogue, pour des émotions inédites. Situé à moins de 30 km de Bruxelles, à Louvain-la-Neuve, le nouveau musée de l’Université catholique de Louvain (UCL), le Musée L, ouvrira au printemps 2017 dans un bâtiment entièrement rénové. Il s’agira du tout premier musée universitaire de Belgique de grande envergure, soit + de 4 100 m² accessibles au public. Pour sa première exposition, le Musée L accueillera l’artiste Barthélémy Toguo (né en 1967, au Cameroun). Profondément engagé, le travail de Barthélémy Toguo reflète la situation actuelle d’événements d’actualité, en particulier, les migrations et les changements climatiques. L’exposition s’adressera à tous les publics. Elle permettra, ainsi à la programmation qui y sera liée (tables-ronde, visites, conférences, workshops,…) de créer des liens entre les disciplines artistiques et d’autres domaines, objets de recherche et d’enseignement à l’UCL, en particulier scientifiques ; de « donner à penser » et d’être une « caisse de résonnance » des idées et solutions aux problématiques qui agitent notre société ; d’être un lieu de débat et de rencontre avec l’autre. Les spécificités du Musée L? Les dialogues qui sont insufflés entre les œuvres, les collections scientifiques uniques de l’UCL et 3 labs (laboratoires) où le public pourra notamment manipuler les œuvres. Un bouddha à côté d’un christ du Moyen-Age, des écritures antiques face à des machines à calculer… le Musée L, avec ses 25.000 pièces à l’inventaire, ose les rencontres inédites pour nous parler du monde et de notre humanité. Le parcours dans le musée est conçu comme une exploration de ce qui pousse l'homme, qu’il soit artiste ou chercheur, à inventer. Le visiteur découvre les collections dans 5 élans, à travers 5 thèmes dans 5 ambiances différentes. On y voit des œuvres d’art mais pas uniquement : il présente les collections scientifiques de l’UCL. Spécimens d’histoire naturelle, objets archéologiques et ethnographiques ou encore inventions scientifiques sont mis en scène sur 2.600 m² d’exposition, au cœur d’un bâtiment emblématique de l’architecture moderne belge. Le Musée L n’est pas un musée comme les autres : c’est un lieu d’échange et de vie, dédié à l’émotion et à l’exploration. Implanté dans le haut de la ville, le bâtiment qui accueillera le Musée L est une réalisation de l'architecte André Jacqmain. Conçu et construit de 1969 à 1975, c'est un des premiers bâtiments à avoir été édifiés après la scission de l’Université de Louvain et son implantation en Wallonie (la KULeuven en Flandre et l’UCL en Wallonie). Il devait, de façon symbolique et à travers son caractère monumental, signifier l'Université et proclamer son rôle intellectuel. Le mobilier, signé par le designer Jules Wabbes et destiné à équiper ce qui était à l'origine une bibliothèque, est en partie réintégré dans le musée.
    CONTACT : Isabelle De Coster, 3, place des Sciences, B-1348, Louvain-la-Neuve, tel : 32 (0)10 47 88 70 - mail : Isabelle.decoster@uclouvain.be - URL : http://caracascom.com/fr/ouverture-du-musee-l/419.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    23/06/2017 > 24/09/2017 - Le Mill fête ses 30 ans - Exposition Dany Danino
    Dany Danino est invité à occuper l'espace de la salle des marbres. Le dessin sera alors le dénominateur commun entre ces deux œuvres que rien ne lie de prime abord. Alors que cet espace, dédié aux tailles directes de Ianchelevici – le plus spacieux du rez de chaussée – ne comporte aucun dessin de l'artiste d'origine roumaine, Dany Danino intervient avec son graphisme si particulier sur plus de 120 m2. On connait le trait foisonnant, bleu royal, du plasticien bruxellois. Il questionne les méandres des passions humaines, s'abreuve aux sources de la vie pour en traduire l'indicible, le sublime et le chaos. Au milieu du peuple silencieux taillé dans la pierre, un sang bleu déverse sa puissance. La fluidité́ face au roc, le déchaînement contre la retenue. Dans la salle africaine, Dany Danino choisit la sobriété́. Le projet original de son installation dessiné au Bic vient à peine troubler la quiétude des personnages dessinés septante années plus tôt par Ianchelevici à Kinshasa.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/le-mill-fete-ses-30-ans-exposition-dany-danino/497.html

  • ADAM - ART & DESIGN ATOMIUM MUSEUM - http://www.adamuseum.be
    23/06/2017 > 01/01/2018 - Panorama - Une histoire du design en Belgique de l’Art nouveau aux années 1980
    L'exposition retrace cent ans d’histoire du design moderne en Belgique. Elle s’ouvre sur le mondialement célèbre style Art nouveau, émergeant à Bruxelles à l’aube du 19e siècle, pour ensuite retracer l’évolution du design dans le courant du 20e siècle : les aspirations sociales du mouvement avant-gardiste de l'entre-deux-guerres, les expériences pédagogiques menées au sein de l'école La Cambre, l'engouement d'après-guerre pour le design, la promotion du design moderniste belge par le Brussels Design Centre et l'impact de la crise écologique des années 70. À travers des objets, du matériel graphique, des photos et des fragments vidéo originaux, l'exposition dévoile les nombreuses facettes du design moderne en Belgique : utopique ambition d’améliorer le quotidien, outil économique destiné à stimuler l'économie nationale et représentant de la nation belge lors d'expositions internationales d'envergure.
    CONTACT : Inge Van Eycken, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Inge.vaneycken@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/panorama-une-histoire-du-design-en-belgique-de-lart-nouveau-aux-annees-1980/526.html

  • ARTour 2017 - www.ccrc.be
    24/06/2017 > 10/09/2017 - Exposition - Baudouin Oosterlynck au MiLL
    Baudouin OOSTERLYNCK, Collecteur / collectionneur - dans le cadre de la 11è biennale ARTour – Art contemporain et Patrimoine 24/06 – 10/09/2017 - Collection(s) Faisant écho à la célébration du centenaire du décès du grand collectionneur et mécène Raoul Warocqué (1870-1917), à l’origine des premières collections du Musée royal de Ma- riemont, la biennale ARTour propose d’interroger en 2017 les rapports entre la notion de collection et les artistes contemporains. Artiste du son belge né à Courtrai en 1946, Baudouin Oosterlynck illustre parfaitement l’esprit curieux de l’artiste collectionneur. Si le public connaît les étonnants travaux de ce touche-à-tout sur le son, sa formidable collection de lunettes et son importante collection d’oeuvres contemporaines sont tout à fait inédites. L’une et l’autre révèlent pourtant un même intérêt pour l’univers de l’optique et témoignent de liens insoupçonnés avec la dé- marche artistique personnelle de Baudouin Oosterlynck. L’exposition met en lumière les rapports entre les mécanismes optiques et les instruments d’écoute que cet artiste du son crée depuis bientôt plus de 25 ans. Dans la grande salle, à la manière d’un cabinet de curiosités, cent cinquante paires de lunette de toute époque et de toute spéci cité voisinent les objets sonores ou les prothèses acoustiques les plus farfelues, à première vue, car la démarche musicale de l’artiste est rigoureuse et méthodique. Dans les 3 salles carrées, Baudouin Oosterlynck a choisi des oeuvres d’artistes de sa collection avec lesquelles il entre en résonance avec ses propres travaux. La manifestation est complétée par une sélection de dessins de l’artiste assorties de notes manuscrites. L’ensemble explore les multiples facettes d’une œuvre singulière et poétique qui induit une relation particulière entre le corps du spectateur et l’espace qui l’entoure. A travers des ex- périences uniques, l’artiste propose d’entendre le monde différemment en invitant l’auditeur à manipuler quelques-uns de ses Instruments acoustiques, une démarche multisensorielle accessible également au public dé cient-visuel à travers des animations adaptées. Vendredi 23/06/2017 | 19h: vernissage | 11h: conférence de presse.
    CONTACT : Vincent Dierickx, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : vincent.dierickx@ccrc.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-baudouin-oosterlynck-au-mill/521.html

  • ARTour 2017 - www.ccrc.be
    24/06/2017 > 10/09/2017 - ARTour 2017
    Depuis 1997, la biennale ARTour - art contemporain et patrimoine propose, un été sur deux, un ensemble d’expositions, installations, créations originales d’art actuel dans différents musées, édifices remarquables ou lieux présentant un intérêt architectural, urbanistique, historique.
    CONTACT : Vincent Dierickx, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : vincent.dierickx@ccrc.be - URL : http://caracascom.com/fr/artour-2017/473.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    25/06/2017 > 03/09/2017 - Exposition - Philippe De Gobert
    L’artiste belge Philippe De Gobert (1946) explore les frontières ténues qui séparent réalité et fiction. Ses photographies en noir et blanc présentent des espaces épurés aux lignes austères qui baignent dans une lumière di use et irréelle. Ces lieux évidés sont toutefois marqués par les traces laissées par l’humain avant qu’il ne s’absente. L’observation attentive de ces agrandissements photographiques sème cependant le doute : de ces architectures mystérieuses surgissent des incohérences d’échelles et de prises de vue. L’image, que l’on prenait pour une vue d’intérieur, se révèle être la photographie d’une maquette : des images construites, des lieux imaginés, ou encore des ateliers d’artistes fantasmés. Pour la rétrospective proposée cet été au MAC’s, photographie et maquette affranchies l’une de l’autre sont présentées dans des espaces distincts a n de souligner leurs qualités esthétiques intrinsèques, évitant ainsi l’écueil de les réduire à de simples documents. La publication d’une riche monographie accompagnera cette importante exposition du travail de Philippe De Gobert.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-philippe-de-gobert/507.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    25/06/2017 > 03/09/2017 - Exposition - Wesley Meuris
    Le travail de l’artiste anversois Wesley Meuris (1977) examine avec rigueur les dispositifs de présentation qui occupent les espaces d’exposition. C’est ainsi qu’il construit, de manière artisanale, du mobilier muséal et zoologique. Ces structures stéréotypées sont néanmoins vides, et le resteront manifestement. L’objet servant d’ordinaire à montrer est désormais celui que l’on regarde, et se mue dès lors en objet sculptural. Un travail conceptuel sur les processus de monstration qui rappelle l’héritage de Marcel Broodthaers qui, en 1968 déjà, soulevait avec son Musée d’Art Moderne Département des Aigles des préoccupations semblables. Pour l’exposition qui lui est consacrée au MAC’s, Wesley Meuris présente, tels des vivariums vidés, trois « cages », ainsi qu’une installation monumentale qui interroge le spectateur sur son mode de perception de l’espace d’exposition.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-wesley-meuris/508.html

  • ADAM - ART & DESIGN ATOMIUM MUSEUM - http://www.adamuseum.be
    25/06/2017 > 03/09/2017 - Artview#5 BPS 22 – Art Objet
    Dans le cadre de la 5ème édition d’Artview, le ADAM accueille le BPS22. A partir des années 1980, les artistes s’intéressent aux frontières entre l’objet d’art et l’objet usuel. Ils interrogent le statut paradoxal des créations issues du design industriel dont la double fonctionnalité les intrigue et créent alors des œuvres se situant « à la frontière du design et des arts plastiques ». Suivant la mouvance des ready-mades de Duchamp puis du Pop Art, cette exposition, rassemble une dizaine d’œuvres (Michel François, Wim Delvoye, Méret oppenheim, Gilbert & George, Maarten Baas, Marcel Mariën) de la collection de la Province de Hainaut aux frontières du design et des arts plastiques.
    CONTACT : Inge Van Eycken, Square de l’Atomium, B-1020, Bruxelles - Brussel, tel : - mail : Inge.vaneycken@atomium.be - URL : http://caracascom.com/fr/artview-5-bps-22-art-objet/527.html

  • BRUSSELS DESIGN SEPTEMBER - http://www.designseptember.be
    09/09/2017 > 30/09/2017 - Brussels Design September 2017
    Brussels Design September, devenu le rendez-vous incontournable pour les passionnés du design, englobe plus de 100 événements culturels et commerciaux à Bruxelles. La ville devient, pendant un mois la plateforme de rencontre de nombreux designers belges et internationaux. Brussels Design September se déclinera à travers des expositions, des conférences, un parcours Arts & Crafts, le Commerce Design Brussels ou encore le Brussels Design Market. Autant de lieux de dialogues et de rencontres entre designers, architectes, et amoureux du design. Un véritable parcours urbain à decouvrir dans les magasins, pop-up stores, galeries et espaces culturels...
    CONTACT : Roel Rijssenbeek, tel : 32 349 35 95 - mail : Roel@best.be - URL : http://caracascom.com/fr/brussels-design-september-2017/471.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    30/09/2017 > 07/01/2018 - Exposition - Anne-Marie Schneider
    L’œuvre de l’artiste française Anne-Marie Schneider (1962) est dominée par la pratique du dessin : crayon, encre de Chine, fusain, aquarelle et acrylique. Ces formes esquissées avec spontanéité s’apparentent à une écriture automatique, une sorte de journal intime peuplé de figures grotesques. Elle aborde avec une considération égale le monde de l’intime et celui de la sphère publique. Oscillant entre drames personnels et drames sociaux, ses dessins sont ainsi croqués tantôt avec une sensibilité fragile tantôt avec un humour caustique. Ces traumatismes, c’est sur le corps, réceptacle des émotions, qu’ils s’abattent : il se voit torturé, déformé, tendu, étendu. Aux dessins qui évoquent les thèmes de l’intime (sexualité, maternité, troubles identitaires,...) répondent des dessins plus engagés qui traitent d’évènements d’actualité (aliénation de l’homme aux machines, crises des sans-papiers, statut encore précaire de la femme...). Il ne s’agit toutefois pas d’une attitude politique, mais bien d’une nécessité pour l’artiste de s’ancrer dans la réalité du monde extérieur. Images oniriques et fantasmes y côtoient une vision crue, parfois cruelle, du réel.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-anne-marie-schneider/509.html

  • BAM MONS - EXPOSITION DAVID LACHAPELLE - http://www.bam.mons.be
    14/10/2017 > 25/02/2018 - Exposition - David Lachapelle - After the deluge
    Le BAM accueillera en 2017 une grande exposition dédiée au photographe et réalisateur américain David LaChapelle. Connu et reconnu dans le monde de la mode, de la publicité et de la photographie d’art, son œuvre est empreinte de surréalisme, d’humour et d’érotisme. Après des années à toucher un vaste public avec des œuvres mettant en scène les plus grandes stars, l’artiste ouvre un nouveau chapitre créatif en réalisant des œuvres plus conceptuelles au travers desquelles il exprime son inquiétude au sujet de problématiques écologiques et éthiques. Plus de 100 photos, évoquant toutes les facettes de sa production foisonnante, seront exposées dont plusieurs de grand format, ainsi que des clips musicaux réalisés pour des chanteurs pop – rock bien connus.
    CONTACT : Géraldine Simonet, 8, rue Neuve, B-7000, Mons, tel : 3265 40 51 72 - mail : geraldine.simonet@ville.mons.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-david-lachapelle-after-the-deluge/514.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    22/10/2017 > 11/02/2018 - Exposition - Patrick Marchal - Do you see the king?
    Citoyen de l’espaaaaaaace intersidéral aux ambitions sculpturales et structures métalliques, Patrick Marchal joue la couleur et les symboles iconiques. Ce qui importe: ‘’c’est le message à faire passer’’. Orfèvre-plasticien, créateur d’Objets Valorisants Non Identifiés au titre évocateur, il explose les conventions classiques de la bijouterie, s’impose par son approche critique et son humour acéré. A l’impossible nul n’est tenu, tous les coups sont permis. Empreint de culture visuelle, son travail rend compte d’une réalité mise sous tension et déclinée en objet d’apparat. Le métal ou l’acier deviennent bombes, cartouches... et parures! Entre ici et là-haut? Un jeu d’assemblage de matériaux contemporains et d’images emblématiques pour des créations magistrales. Patrick Marchal nous livre des pièces hautes en couleur, frappées d’excellence. Un travail nourri et construit, où nous voyons lentement le propos prendre le pas sur la pratique esthétisée. Avec Do you see the king?, le CID présente la plus grande exposition solo de l’artiste et défie la pertinence émotionnelle, sociale et culturelle du bijou.
    CONTACT : Gaëtan Delehouzée, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : gaetan.delehouzee@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-patrick-marchal-do-you-see-the-king/433.html

  • MAC s - HORNU (NEAR MONS) - http://www.mac-s.be
    22/10/2017 > 21/01/2018 - Exposition - Jompet Kuswidananto
    Dans le cadre d’Europalia Indonésie, le MAC’s accueille l’artiste Jompet Kuswidananto (1976). Cet artiste indonésien qui émerge actuellement sur la scène internationale produit des installations multimédias où théâtre, vidéo et musique se rencontrent pour dévoiler des environnements immersifs spectaculaires. Il présente notamment des parades carnavalesques et militaires constituées de figures fantomatiques à échelle humaine : casques, vêtements, instruments de musique semblent flotter dans l’espace. Plongé dans ces installations monumentales et face à ces spectres mis en branle mécaniquement, il est dificile de ne pas songer au théâtre d’ombres, le Wayang, propre à la tradition indonésienne. C’est par ailleurs en partie l’histoire récente de l’Indonésie et le caractère instable et inconstant du principe d’identité nationale que son travail évoque : de la montée et la chute du régime militaire et répressif du président Suharto aux transitions religieuses successives qui ont marqué le territoire. Ces figures fantômes se révèlent être une traduction visuelle de cette identité « grise », indéfinie.
    CONTACT : Maïté Vanneste, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 613 853 - mail : maite.vanneste@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-jompet-kuswidananto/510.html

  • MUSEE IANCHELEVICI - 30 ANS - www.ccrc.be
    28/10/2017 > 14/01/2018 - Le Mill fête ses 30 ans - Exposition Léopold Survage
    Léopold SURVAGE - Du cubisme à l’abstraction 28/10/2017 – 14/01/2018 - L’amitié entre Ianchelevici et le peintre d’origine russe Léopold Survage (Moscou, 1879 – Paris, 1968) offre une magnifique occasion de redécouvrir l’œuvre de ce peintre, ami d’Apollinaire, dont l’évidente modernité fait de lui un artiste majeur du début du XXème siècle. Les deux hommes se sont rencontrés sur le chantier du Palais des Congrès de Liège en 1958. L’un réalisait un bas-relief, l’autre une formidable fresque de 100m2. Outre ce lien qui permet de revenir sur les années liégeoises de Ianchelevici, l’exposition marque également le centenaire de la première exposition personnelle de Survage. A ce titre, elle rassemble pour la première fois en Belgique depuis l’entre-deux guerres une cinquantaine de toiles prestigieuses du peintre. Du cubisme à l’abstraction qu’il traversa avec un égal bonheur, de sa première exposition personnelle préfacée de calligrammes d’Apollinaire à ses séries de Rythmes colorés, Survage apparaît comme un véritable passeur de modernité. «Il nous en bouche un coin» A la fin de 1913, Guillaume Apollinaire s’enthousiasme pour l’œuvre d’un jeune artiste russe - parisien depuis peu - et qui lui a présenté son projet d’une nouvelle forme d’art, alliant peinture et cinéma: le Rythme coloré. Le projet, révolutionnaire, liant une abstraction que vient d’inventer, trois ans auparavant, Kandinsky avec un cinéma qui est alors en noir et blanc, est si en avance sur son temps que Léon Gaumont, sollicité, n’ose pas l’entreprendre. Survage par ailleurs cherche à dépasser les découvertes du cubisme que viennent d’inventer Braque et Picasso. Il souhaite introduire la dimension du paysage dans le cubisme. En 1917, sa première exposition personnelle préfacée par des calligrammes d’Apollinaire montre une explosion de couleurs ignorées des cubistes. Au sortir de l’exposition, Juan Gris résumait ainsi le point de vue des cubistes : «Il nous en bouche un coin». Avec ses peintures où se confondent les plans et les perspectives, Survage, tout comme De Chirico, annonce l’univers des surréalistes. Dès 1920, il ne cessera d’approfondir ses découvertes, cherchant à traduire par la couleur ses nombreux séjours à Collioure et en Catalogne, puis sur la Côte d’Azur. A la demande de Diaghilew, Survage conçut le décor de l’opéra de Stravinsky pour les Ballets russes. Il réalisa les peintures monumentales du Pavillon des Chemins de Fer pour l’Exposition Universelle de 1937, celles du Palais des Congrès de Liège en 1958. Sa capacité à ne jamais rien renier de sa vision fera que, jusqu’à sa mort en 1968 à l’âge de 89 ans, le peintre a pu magnifier l’univers d’images qu’il avait découvert un demi-siècle plus tôt. Une co-organisation des musées de Nevers, d’Alès (F), Béziers et du musée Ianchelevici Vendredi 27/10/2017 | 19h: vernissage | 11h: conférence de presse.
    CONTACT : Céline Christiaens, Place Communale, 7100, La Louvière, tel : - mail : presse@ianchelevici.be - URL : http://caracascom.com/fr/le-mill-fete-ses-30-ans-exposition-leopold-survage/522.html

  • MUSEE ROYAL DE MARIEMONT - http://www.musee-mariemont.be
    10/11/2017 > 18/02/2018 - Faïences et porcelaines de Namur
    Cette exposition entend faire le point sur la production d’objets en faïence et en porcelaine à Namur aux XVIIIe et XIXe siècles. C’est à Namur que Pierre-Philippe Decoux répond à un réel besoin de création d’objets prestigieux au XVIIIe siècle. Une faïencerie est également attestée dans la localité de Saint-Servais (Namur). L’exposition relate aussi la production de la manufacture jusqu’à son rachat en 1858. Cette épopée a été étudiée avec précision par Dominique Marcoux, commissaire de l’exposition. Celle-ci se tiendra à Mariemont pour les porcelaines et à Keramis (La Louvière) pour les faïences.
    CONTACT : Mélanie Thiry, 100, chaussée de Mariemont, B-7140, Morlanwelz, tel : 32 64 21 21 93 - mail : melanie.thiry@musee-mariemont.be - URL : http://caracascom.com/fr/faiences-et-porcelaines-de-namur/438.html

  • ANTICA NAMUR - http://www.antica.be
    11/11/2017 > 19/11/2017 - Antica Namur 2017
    Depuis quelques années, Antica Namur monte en puissance grâce à la réunion éclectique de grandes maisons et de jeunes antiquaires passionnés couvrant avec goût et élégance toutes les spécialités du marché de la collection. Ces galeristes venus des quatre coins de la Belgique et de l'Europe font, durant 10 jours, battre le cœur de la Ville de Namur au rythme des arts. Antica Namur est LE rendez-vous artistique de la saison. Les mots clés de cet évènement sont la découverte, la qualité et le charme.
    CONTACT : Luc Darte, 117, avenue Gouverneur Bovesse, 5100, Jambes, tel : 32 740 10 31 - mail : luc.darte@easyfairs.com - URL : http://caracascom.com/fr/antica-namur-2017/82.html

  • CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu - http://www.cid-grand-hornu.be
    12/11/2017 > 18/02/2018 - Exposition - Les Belges ont (presque) inventé la lumière
    CONTACT : Gaëtan Delehouzée, 82, rue Sainte-Louise, B-7301, Hornu, tel : 32 65 61 38 87 - mail : gaetan.delehouzee@grand-hornu.be - URL : http://caracascom.com/fr/exposition-les-belges-ont-presque-invente-la-lumiere/434.html

  • AGENDA

28/02/2017
Sale Urban Anthology, Artcurial (Paris)

28/02/2017
Sale Design Provenances, Artcurial (Paris)

07/03/2017
Théâtre de Liège - Première: La trilogie des éléments: Ismène

09/03/2017
Lancement du festival Corps de Textes (Théâtre de Liège)

16/03/2017
Press Preview Festival Emulation, Théâtre de Liège

16/03/2017
Press Preview Eurantica Fine Art Fair (Mechelen)

16/03/2017
Press Preview Revolution BD, La Boverie (Liège)

23/03/2017
Press Preview 11e Biennale de Gravure de Liège, La Boverie (Liège)

23/03/2017
Press Preview 'Stijn Cole', Château de Chimay

20/04/2017
Press Preview A look at the French Scene (Prix Marcel Duchamp 2016), Hangar H18 (Brussels)

23/04/2017
Théâtre de Liège - Dimanche de Premières: La Course; Loretta Strong (14h00), - La Convivialité; La Montagne (16h00) - 14 juillet; C'est quand la délivrance? (18h00)

27/04/2017
Press Preview Fine Art Fair Brussels

27/04/2017
Press Preview Collections particulières, Musée Royal de Mariemont (Morlanwelz)

27/04/2017
Press Preview Collections invisibles, Musée Royal de Mariemont (Morlanwelz)

20/05/2017
Opening Illotempore, festival Warocqué (Morlanwelz)

26/05/2017
Press Preview Nendo, CID (Grand-Hornu)

01/06/2017
(date to be confirmed) Opening of Musée L - Musée Universitaire de Louvain (Louvain-la-Neuve)

23/06/2017
Press Preview Baudouin Oosterlynck, MiLL (La Louvière)

23/06/2017
Press Preview ARTour (La Louvière)

05/09/2017
Press Preview Brussels Design September 2017 (Brussels)

20/10/2017
Press Preview Patrick Marchal, CID (Grand-Hornu)

27/10/2017
Press Preview Léopold Survage, MiLL (La Louvière)

10/11/2017
Press Preview Les Belges ont presque inventé la lumière, CID (Grand-Hornu)